Nantes – PSG 1-2, 20/04/06, Coupe de France 05-06

Jeudi 20.04.2006, Coupe de France, 1/2 finale à Nantes, au Stade de la Beaujoire (Louis-Fonteneau) :
F.C. NANTES-ATLANTIQUE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:2 (0:0)
– 30 000 spectateurs environ. Buts : Fabrice Pancrate, 68′, M.Cetto, 72′, Pedro Pauleta, 86′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Paulo César (Bernard Mendy, 62′), David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Édouard Cissé, Modeste M’Bami – Vikash Dhorasoo (Christophe Landrin, 90′), Fabrice Pancrate, Jérôme Rothen – Pedro Pauleta. Entraîneur : Guy Lacombe.
Avertissements à Bernard Mendy et Pedro Pauleta.


Maillot utilisé :

Maillot domicile Coupe de France 2005-06 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile Coupe de France 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Sylvain Armand de retour à la Beaujoire...
Sylvain Armand de retour à la Beaujoire…
Les parisiens avant le coup d'envoi (Ch. Gavelle)
Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Charge d'Edouard Cissé (Ch. Gavelle)
Charge d’Edouard Cissé (Ch. Gavelle)
Intervention de Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Intervention de Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
L'ouverture du score de Fabrice Pancrate (Ch. Gavelle)
L’ouverture du score de Fabrice Pancrate (Ch. Gavelle)
La joie du buteur et de Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
La joie du buteur et de Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Bernard Mendy à la lutte avec Signorino (Ch. Gavelle)
Bernard Mendy à la lutte avec Signorino (Ch. Gavelle)
Sylvain Armand
L'aigle des Açores déploie ses ailes (Ch. Gavelle)
L’Aigle des Açores déploie ses ailes…  (Ch. Gavelle)
La joie de Pauleta après son but qui redonne l'avantage au PSG à 4 minutes du terme!
La joie de Pauleta après son superbe but qui redonne l’avantage au PSG à 4 minutes du terme!
La joie des parisiens (Ch. Gavelle)
La joie des parisiens (Ch. Gavelle)
Le parcage (Ch. Gavelle)
Le parcage (Ch. Gavelle)
Les fans parisiens (Mouvement Ultra)
Les fans parisiens (Mouvement Ultra)

Vidéo (le but de Pauleta) :


Compte-rendu (psg.fr) :

La finale espérée !

Paris ne voulait pas manquer l’occasion d’affronter son adversaire favori au Stade de France. Grâce à des buts de Pancrate et Pauleta pour Paris, contre un de Cetto pour Nantes, les joueurs de la capitale ont obtenu leur sésame pour la finale de la Coupe de France. Le rendez-vous est donc pris pour le samedi 29 avril.

Dès les premières minutes de la rencontre, Nantais et Parisiens se lancent à l’assaut des buts adverses. Paulo César dégage les siens lors d’une offensive nantaise se terminant par un jeu de billard (4e). Dans la continuité, Landreau intercepte de justesse un ballon en direction de Pauleta. Cette entame prouve la motivation des deux camps pour rejoindre l’OM en finale de la Coupe de France.

Savinaud réalise une belle reprise de volée sur un centre de Quint, mais Lionel Letizi bloque le ballon (17e). C’est ensuite au tour de Pancrate d’inquiéter le portier nantais. Seul au premier poteau sur un centre de César, sa tête est malheureusement repoussée par Landreau (20e). Le match monte en intensité, Cissé s’introduit dans la défense des Canaris pour lancer son capitaine décalé sur la droite. Pauleta concrétise ce mouvement en réalisant une feinte de centre puis une frappe du gauche magnifique. Une nouvelle fois Landreau s’impose et repousse le ballon sur son poteau (22e). Le round d’observation est donc terminé et le match s’emballe.

En cette fin de première mi-temps, Dhorasoo accélère et délivre une passe en profondeur pour Pancrate sur sa droite. L’attaquant parisien pénètre dans la surface, récupère la balle, élimine son garde du corps et frappe… mais le tir est hors-cadre (31e). Du côté de la défense, Mario Yepes bloque sans problème ses anciens coéquipiers (Faé 32e et Oliech 37e). Pas d’inquiétude, le bloc défensif Rouge et Bleu est bien en place !

Pauleta passeur, Pauleta buteur !

Au retour des vestiaires, le milieu de terrain de la capitale s’impose dans les duels. Cette reprise montre une nouvelle fois l’envie des Parisiens d’aller au bout de la compétition. Dès lors, les Nantais n’arrivent plus à s’approcher de la surface de Lionel Letizi. Après dix minutes, les Canaris reprennent des couleurs. Oliech élimine Yepes sur la gauche et centre pour Diallo qui laisse passer pour Da Rocha esseulé aux dix mètres. Heureusement pour les Parisiens, surpris, il ne peut pas tirer (54e) ! Deux minutes plus tard, Da Rocha tente une volée à vingt mètres n’inquiétant guère Létizi.

Quint tente de tromper Létizi sur un corner direct, mais le portier parisien vigilant repousse cette offensive des deux poings. Sur la relance, Rothen donne à son capitaine le long de la ligne de touche au milieu de terrain. L’Aigle des Açores repique vers le centre avant d’adresser une passe en profondeur pour Fabrice Pancrate. Le Parisien récupère la balle dans le dos de la défense nantaise, puis élimine Landreau avant de pousser la balle au fond des filets (0-1, 68e). La joie engendrée par le but est de courte durée. En effet, quelques minutes après l’ouverture du score, sur un coup franc de Da Rocha, Cetto s’envole plus haut que Yepes et égalise de la tête (1-1, 72e).

Dans le dernier quart d’heure, le match s’accélère. Nantais et Parisiens veulent « tuer » le match. Oliech essaie de battre Létizi de la tête mais le portier Rouge et Bleu bloque l’offensive (75e). Rothen seul au deuxième poteau frappe à ras de terre juste à côté du poteau (76e) ! Désormais, c’est de l’attaque-défense. Dhorasoo pique un ballon pour Pauleta. Le capitaine parisien s’engouffre dans la défense nantaise et réalise une volée phénoménale finissant sa course sous la barre de Landreau (85e ; 1-2) ! Durant les dernières minutes tous les joueurs de la capitale resteront concentrés et tiendront le résultat. Après de brefs arrêts de jeu, Damien Ledentu siffle la fin de la rencontre et propulse les Parisiens en finale contre l’OM !

Réactions :

Guy Lacombe (entraîneur du PSG) :
«Au début il n’y avait qu’un petit espoir pour que Pedro (NDLR : Pauleta) joue. Le staff médical a fait du bon boulot. Quand on a su que Pauleta pouvait jouer, nos chances sont passées de dix à vingt pour cent. Ce n’est pas de l’intox… J’ai juste dit qu’il nous accompagnait… En première mi-temps, mes joueurs étaient en dessous de leur valeur. Après, c’était mieux, ce fut un beau match de Coupe. Après, c’est le talent qui fait la différence. Retrouver Marseille en finale c’est un clin d’oeil du destin. Ce sera une belle affiche.»

Pedro Pauleta (attaquant du PSG) :
«Je n’ai jamais annoncé mon forfait. J’ai passé trois jours aux soins, avec des séances de kiné… Ca a été un beau match et c’est vrai j’ai marqué un beau but. Mais je ne suis pas un génie. C’est un travail d’équipe et sur mon but, il y a une belle passe de Vikash (NDLR : Dhorasoo). Ce sera une belle finale contre Marseille. Il y a une place en Europe à la clé. J’espère surtout que ce sera un beau spectacle.»

Bernard Mendy (défenseur du PSG) :
«On va en finale !»

Jérôme Rothen (milieu de terrain du PSG) :
«Nous sommes satisfaits de cette qualification et nous la méritons. D’ailleurs, une finale contre Marseille nous savons ce que ça représente pour nos supporters. Nous ferons tout pour concrétiser ce beau parcours.»

Fabrice Pancrate (attaquant du PSG) :
«Ce fut un match serré. Nous avons sorti nos tripes pour obtenir cette finale contre Marseille. Rendez-vous samedi 29 avril !»

Edouard Cissé (milieu de terrain du PSG) :
«Nous sommes contents d’atteindre la finale. Ce match représente un billet pour l’Europe, la saison prochaine. De plus, une finale contre l’OM, tout le football français est ravi. En tout cas, la présence de Pedro Pauleta nous a fait du bien.»


Le stade :

Le Stade Louis-Fonteneau, dit La Beaujoire
Le Stade Louis-Fonteneau, dit La Beaujoire

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s