Rennes – PSG 1-0, 05/02/11, Ligue 1 10-11

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2054/24903/match/Rennes-PSG/Rennes-PSG-1-0)

Samedi 05.02.2011, Championnat de France, Ligue 1, 22e journée (2e place)
à Rennes, au Stade de la Route de Lorient :
STADE RENNAIS F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:0 (1:0)
– 26 001 spectateurs. But : Brahimi, 19′.
L’Équipe du PSG : Apoula Edel – Christophe Jallet (Marcos Ceará, 85′), Sylvain Armand, Mamadou Sakho, Siaka Tiéné – Clément Chantôme, Claude Makélélé (Mevlüt Erding, 67′) – Ludovic Giuly (Jean-Eudes Maurice, 79′), Mathieu Bodmer, Nenê Carvalho – Guillaume Hoarau. Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements à Mamadou Sakho et Siaka Tiéné.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2009-10 (collection MaillotsPSG)
Troisième maillot 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2054/24903/match/Rennes-PSG/Rennes-PSG-1-0)
Nenê devance Danzé (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2054/24903/match/Rennes-PSG/Rennes-PSG-1-0)
Clément Chantôme face à M’Vila (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2054/24903/match/Rennes-PSG/Rennes-PSG-1-0)
Tentative de Ludovic Giuly bloquée par Douchez (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2054/24903/match/Rennes-PSG/Rennes-PSG-1-0)
Dégagement de Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2054/24903/match/Rennes-PSG/Rennes-PSG-1-0)
Reprise de Nenê… en vain (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (lequipe.fr)

Rennes se replace

Samedi soir, Rennes s’est rassuré en battant fort logiquement (1-0) un Paris-SG en manque d’inspiration. Les Bretons rejoignent les Parisiens au nombre de points. Les cicatrices de la semaine dernière sont refermées.

Enjeu oblige, il n’y a pas eu de round d’observation entre Rennes et Paris, deux équipes prétendantes « pour l’instant » à la Ligue des champions. Et d’entrée, les coéquipiers de Danzé se montraient les plus entreprenants, traumatisés qu’ils étaient encore par les neuf buts encaissés lors de leurs deux dernières rencontres face à Sochaux (1-5) et Reims (3-4 ap). Chantôme et Makelele n’étaient pas au mieux, Nenê loin de sa forme d’avant trêve, il n’en fallait pas plus au formidable duo Tettey – Brahimi pour mettre le feu à une équipe parisienne trop empruntée. La doublette rennaise était d’ailleurs à l’origine ou à la conclusion de tous les bons coups bretons. Celui de la 19e minute allait être le bon.

Yacine Brahimi réussissait un magnifique slalom entre les « piquets » de la défense parisienne avant de tirer de l’extérieur du droit. Il inscrivait son 4e but de la saison, des 16 mètres à ras de terre, dans le petit filet gauche d’un Edel impuissant (1-0). Jusqu’à la pause, les deux artificiers rennais ne baissaient pas de rythme, même Sakho en perdait parfois son latin. Monsieur Duhamel invitait Frédéric Antonetti en tribune… Et c’est très logiquement que Rennes regagnait les vestiaires avec un but d’avance. Il faudrait tenir.

Paris trop maladroit

La deuxième période débutait sur le même rythme que la précédente, les Parisiens ayant tout de même laissé leur timidité du jour au vestiaire. Successivement Nenê puis Giuly manquaient de réalisme ou de souffle pour conclure. Douchez restait vigilant. Et tandis que Rennes cherchait le but « qui ferait mal », Paris attendait celui d’un hypothétique retour. Erding remplaçait Makelele. Brahimi laissait sa place à Camara sous les applaudissements d’un public comblé. Rennes ne décrocherait pas ce soir. Paris multipliait les tentatives avec une exaspérante maladresse devant le but adverse. Nenê tenait la balle de l’égalisation dans les arrêts de jeu et la gâchait. Ça n’était pas son soir ni celui des Parisiens. Le public pouvait jubiler. Yacine Brahimi, ex jeune du PSG avait confié à quelques heures de la rencontre : « J’ai passé une super année au PSG. C’est le club de mon coeur. » Parfois, le coeur a ses raisons que la raison…


Le stade :

Le stade de la route de Lorient
Le stade de la route de Lorient

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s