Angers – PSG 0-2, 14/04/17, Ligue 1 16-17

Vendredi 14.04.2017, Championnat de France, Ligue 1, 33e journée (2e place) à Angers, au Stade Raymond-Kopa :
ANGERS S.C.O. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:2 (0:1)
– 15 909 spectateurs. Buts : Ángel Di María, 28′ ; Ángel Di María, 84′. Arbitre : M. Chapron.
L’équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, Presnel Kimpembe, Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Adrien Rabiot, Blaise Matuidi (Thiago Motta, 77′) – Ángel Di María (Gonçalo Guedes, 90′), Edinson Cavani, Javier Pastore (Lucas Moura, 69′). Entraîneur : Unai Emery.
L’équipe d’Angers : Letellier – I. Cissokho, Thomas, Traoré, Manceau – Ndoye, Santamaria, Mangani – Pepe (Bamba, 76′), Diedhiou (Bérigaud, 82′), Toko-Ekambi.
Avertissements : Marco Verratti (12′), Thomas (13′), Diedhiou (58′).


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2016-17

Photos du match :

Adrien Rabiot à la baguette (Ch. Gavelle)
Letellier a Angel Di Maria à l’oeil… ce qui n’empêchera pas l’Argentin de réaliser un doublé (Ch. Gavelle)
Edinson Cavani (Ch. Gavelle)
L’ouverture du score d’Angel Di Maria (A. Mounic)
Maxwell sous les yeux de Javier Pastore et Blaise Matuidi (Ch. Gavelle)
Sortie de Kevin Trapp sur Diedhiou (A. Mounic)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

deux coups de patte de Di Maria sortent Paris du piège

Le PSG se déplaçait à Angers ce vendredi soir à l’occasion de la 33ème journée de Ligue 1 et le PSG s’est imposé grâce à un doublé de Di Maria avec un but par mi-temps. Paris a réalisé un match très moyen face à un adversaire imposant physiquement et qui l’aura beaucoup gêné dans le jeu. Au classement, Paris rejoint l’ASM, avec un match de plus.

Le match :

Dans un stade Raymond-Kopa bien plein, le PSG lance la partie et Rabiot perd un ballon sur son premier contact, symbole du combat qui s’annonce (1e). Ce début est vite confirmé et Angers est bien en place puisqu’il faut attendre 5 minutes pour voir une frappe de Paris, par Aurier, qui est contrée (6e). Pastore trouve toutefois bien Di Maria dans la surface mais il est repoussé en corner et celui-ci mal tiré (9e). La 1ère occasion est toutefois pour Angers : Pastore se fait chiper la balle par Pépé aux 20m, l’attaquant tente une frappe enroulée que Trapp doit claquer en corner (11e).

Paris fait tourner mais ne trouve pas la faille face à un bloc angevin très compact : Di Maria tente donc sa chance de loin sur un ballon anodin et Letellier est tout heureux de voir le cadre se dérober (17e). A la moitié de la première période, Paris n’a pas cadré un tir et bute plus que jamais sur le bloc noir et blanc. Côté Angers, Romain Thomas fauche Pastore aux 25m et échappe miraculeusement à un deuxième carton jaune. Di Maria punit en revanche Angers d’un magnifique coup-franc direct en pleine lucarne (0-1, 28e).

Le SCO tente bien de réagir mais Toko-Ekambi envoie une frappe largement au-dessus (33e). Alors que la partie s’équilibre, Santamaria intercepte une relance de Kimpembe, pressé, et prend ensuite sa chance mais Trapp capte en deux temps (38e). Paris a toutefois un vrai coup de chaud juste après : un long centre est remisé et un Angevin reprend mais M. Chapron revient sur une faute précédente de Ndoye sur Aurier dans un duel très physique (40e).

Bien que secoué, le PSG a une énorme occasion de 2-0 quand Pastore délivre une merveille de passe pour Cavani par-dessus la défense. L’Uruguayen contrôle bien du droit mais rate la reprise du gauche ensuite face au gardien (43e). Ce sera la dernière occasion avant la pause et le PSG rentre avec un but d’écart à la pause, sans avoir été spécialement dangereux.

Aucun changement n’est fait à la pause et la partie repart sur les mêmes bases : le PSG a le ballon et Angers met de l’impact dans les duels, parfois de façon douteuse (48e). La première occasion est angevine sur une attaque rapide mais Diedhiou n’attrape pas le cadre aux 20m (52e). Côté Paris, on note seulement un centre (raté) de Matuidi malgré une vraie maîtrise dans le jeu (58e). Le PSG fait toutefois beaucoup de petites erreurs d’inattention, à l’image de passes faciles ratées par Rabiot ou Di Maria (60e, 61e).

Peu à peu, les Parisiens font de plus en plus d’erreurs techniques et Angers tente sa chance de loin, à l’image de Santamaria (67e). Pour tenter de relancer son équipe, Emery sort le très moyen Pastore pour faire entrer Lucas (69e). Angers se procure toutefois une énorme occasion juste après : Ndoye est trouvé dans la surface et il envoie un coup de tête énorme que Trapp détourne au-dessus de sa barre d’un réflexe fabuleux (73e). Paris est globalement en souffrance et a perdu toute maîtrise, Emery fait donc entrer Motta pour Matuidi (77e). Quand Paris a enfin un bon coup coup à jouer, Di Maria est surpris par le raté adverse et fait main dans la surface (79e).

Alors qu’un adjoint de Stéphna Moulin se fait expulser, le PSG va faire le break sur une action limpide : Lucas accélère côté droit, il s’appuye sur Cavani puis décale Di Maria en profondeur. Excentré côté gauche, l’Argentin ne se pose pas de question et frappe malgré l’angle fermé. Letellier est trompé et constate les dégâts (0-2, 84e). Ce but fait un bien fou à des Parisiens guère saignants mais réalistes. Guedes fait ensuite son entrée en jeu, feinte un centre et trouve Rabiot en retrait mais la frappe du relayeur est hors-cadre (90e).

La fin de rencontre est anecdotique et Angers, fatigué, essaye sans espoir de revenir.

L’impact au classement :

Monaco : 77 pts (+ 63)
PSG : 74 pts (+ 45)
Nice : 70 pts (+ 26)

Réactions :

Unai Emery :

Le match
«C’était un match difficile, ici, à Angers avec le jeu que propose l’équipe. Je crois que mon équipe l’a très bien contrariée, avec un bon pressing et de bons duels de la tête avec Diedhiou ou N’Doye. Après, on a souffert quelques fois et Trapp a fait son match, on a besoin de tous les joueurs. Nous sommes contents pour les trois points, nous sommes contents du match que l’équipe a fait, très sérieux.

L’équipe était bien préparée, bien concentrée, on avait bien travaillé les choses que proposent l’équipe adverse. Aujourd’hui (vendredi) il faut féliciter les joueurs qui ont fait le match nécessaire pour maintenir la rivalité dans ce Championnat difficile. La concurrence est très jolie pour le Championnat, mais très dure pour nous.»

Angel Di Maria :

Un match aussi difficile qu’attendu ?
«Oui, on savait que cela allait être compliqué. Monaco avait eu des difficultés à gagner ici. On savait que c’était une équipe très physique, qui court beaucoup mais on a pu gagner et on reste dans la course.»

Du grand Di Maria ?
«Je suis surtout content pour l’équipe. Deux buts importants et on va essayer de continuer à suivre ce chemin, on sait que ça va être difficile mais on s’accroche.»

Une course au titre au mental ?
«Oui, on joue en premier cette fois-ci, on sait qu’on doit gagner pour les forcer à gagner. On doit leur maintenir la pression de prendre des points. On n’a pas le droit à l’erreur, il faut qu’on continue.»

Kevin Trapp :

Un match très difficile
«Il y a aussi des matches comme celui d’aujourd’hui… On savait que cela allait être difficile. On n’a pas eu beaucoup d’occasions mais on a gagné 2-0. Si tu veux être champion, et comme Monaco lors du dernier match ici, il faut gagner des matches comme ça. Tu joues peut-être pas hyper bien mais on a malgré tout maîtrisé le match la plupart du temps. A la fin, c’est bien sûr important de gagner.»

Surpris par une équipe d’Angers agressive ?
«On savait que ça allait se jouer aussi et surtout physiquement. Ils sont grands, costauds, forts dans les duels. On savait que cela allait être difficile. On se prépare toujours car il peut arriver tout et n’importe quoi mais, à la fin, le plus important, ce sont les trois points. On veut se rapprocher de Monaco et c’est important.»


Le stade :

Le stade Raymond-Kopa

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s