Entente Cauchoise – PSG 0-6, 30/07/77, amical de pré-saison 77-78

Samedi 30.07.1977, match amical à Fécamp, au stade Le-Dantec :
ENTENTE CAUCHOISE* – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:6 (0:1)
– 1 800 spectateurs. Buts : Carlos Bianchi, 19′ ; Carlos Bianchi, 47′, François M’Pelé, 60′,  Carlos Bianchi, 69′, Mustapha Dahleb, 78′, Jean-Michel Larqué, 81′.
Le Groupe du PSG : Michel Bensoussan (Daniel Bernard, ?’) – Jean-Marc Pilorget, Dominique Lokoli, Jean-Pierre Adams, Éric Renaut, Philippe Redon, Jean-Pierre Tokoto, Jean-Michel Larqué, François M’Pelé, Carlos Bianchi, Mustapha Dahleb, Lionel Justier, François Brisson, Gilles Brisson. Entraîneur : Jean-Michel Larqué.

* sélection de joueurs de clubs du Pays de Caux (Le Havre, Le Houlme, Pavilly, Dieppe, Fécamp…)

Merci à quiconque connaissant les titulaires et les remplaçants de bien vouloir nous les communiquer en commentaire…


Compte-rendu (presse locale, via HAC Foot Archives) :

Paris S. G. fait bonne impression devant l’Entente Cauchoise, 6-0

Une belle soirée de football

C’est une grande soirée de gala de football qui a été présentée ce samedi au stade Le Dantec de Fécamp devant près de 2 000 spectateurs après que M Jean-Pierre Deneuve conseiller régional maire de Fecarnp ait donné le coup d’envoi. Il faut dire que l’équipe du Paris Saint-Germain, quelques heures seulement avant le coup d’envoi du championnat, présentait l’effectif qui défendra ses chances avec l’objectif d’une participation la saison prochaine à une coupe européenne.

Il faut au soir de cette rencontre, reconnaître que l’entraîneur-joueur Jean Michel Larqué dispose d’une formation qui a les dents longues et qui réunit certainement Ie meilleur trio d’attaquants de France à savoir M’Pelé, Bianchi et Dahleb.

Face à cette formation de renom et qui n’a pas usurpé sa réputation, l’Entente Cauchoise avec beaucoup de courage tenu une mi-temps avant de laisser l’initiative du jeu aux Parisiens. Dès le coup d’envoi le P S G annonce la couleur et à la troisième minute, sur coup franc, Larqué, à son habitude, place le cuir dans les filets mais directement alors que l’action était indirecte.

Le jeu est très rapide et dans les premières minutes le P S G , en bien meilleure condition physique que nos régionaux qui reprennent seulement le chemin du stade, impose son jeu. A la dixième minute, un tir puissant de Dalheb est stoppé par le gardien de l’US Fécamp, Petit, qui fit d’ailleurs, malgré les six buts encaissés, un match exemplaire.

A la 19′ minute Bianchi montrait le bout de son nez en ouvrant le score de la tête sur un service de M’Pelé. A la 23′ minute Yvinec sauve devant Bianchi prét à récidiver.

Domination du P.S.G.

Le P S G qui fait admirablement bien tourner le ballon continue de maintenir sa pression sans toutefois passer la vitesse supérieure et à la 40′ minute, Petit sauve devant Bianchi toujours à l’affût.

A la 43′ minute un tir puissant des vingt métres de Dalheb est détourné par Petit. Le score en reste là au repos après une première mi-temps agréable qui a vu la défense cauchoise commandée par Yvinec, fait front avec autorité et clairvoyance.

La seconde mi-temps voir les Parisiens trouver la bonne distance en débordant bien souvent la sélection contrainte à un jeu défensif. A la 47′ minute, M’Pelé centre sur la tête de Bianchi et c’est le second but. A la 60′ minute, Bianchi rend la politesse à M’Pelé en lui permettant de marquer imparablement un troisième but tout en technique.

Les amateurs de buts ne vont pas être déçus en cette soirée car les attaquants du P S G vont donner un aperçu de leur qualité et surtout de leur efficacité. De leur côté les joueurs de la sélection cauchoise essayent bien avec Tandoué, marqué comme son ombre par Adams, de porter le danger devant les buts défendus par Bernard mais rien n’y fera.

Par contre à la 69′ minute, M’Pelé sur un nouveau centre trouve la tête de Carlos Bianchi qui inscrit en finesse le quatrième but et son troisième de la soirée.

Dalheb, qui a fait un excellent travail à l’aile gauche pendant tout le match, concluait à la 78′ minute une action du clairvoyant M’Pelé devant Petit impuissant devant une telle précision des buts.

Cette minutie du football bien fait allait être parachevée par l’entraîneur lui-même qui après son habituel match de plaque tournante de l’équipe, reprend de volée à la 81′ minute un centre de Justier.

On en restera là pour ce match très agréable qui, tout en faisant découvrir en avant première la formation parisienne aux Normands, aura permis grâce à de jeunes organisateurs d’aider à l’aménagement de l’environnement et de la réalisation de l’escalier Charles-de-Gaulle à Saint-Jouin-de-Bruneval.


Stade :

Vue aérienne du stade Le -Dantec
Vue aérienne du stade Le -Dantec

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s