Grenoble – PSG 0-0, 21/02/09, Ligue 1 08-09

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)

Samedi 21.02.2009, Championnat de France, Ligue 1, 25e journée (2e place) à Grenoble, au Stade des Alpes :
GRENOBLE FOOT 38 – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 18 097 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Zoumana Camara, Mamadou Sakho, Sylvain Armand – Stéphane Sessègnon, Claude Makélélé, Jérémy Clément (Péguy Luyindula, 71′), Jérôme Rothen (Clément Chantôme, 85′) – Guillaume Hoarau, Ludovic Giuly. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissement à Sylvain Armand.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2008-09 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2008-09 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)
Intervention de Mamdou Sakho (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)
Stéphane Sessegnon à la lutte (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)
Jérôme Rothen devance un Grenoblois (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)
Mickaël Landreau se saisit du ballon sous les yeux de Sylvain Armand (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)
Guillaume Hoarau (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1758/18708/match/Grenoble-PSG/Grenoble-PSG-0-0)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)
Sous une autre angle lors du craquage...
Sous une autre angle lors du craquage…

Compte-rendu (psgmag) :

Grâce au point du match nul, les Parisiens conservent provisoirement la deuxième place de L1, en attendant les matches de Bordeaux et Marseille ce dimanche soir.

Le match en bref

Le PSG avait l’occasion d’enchaîner une cinquième victoire consécutive en championnat. Pour le premier déplacement des Parisiens en terre grenobloise, Le Guen avait aligné pour cela son équipe de titulaires habituels, Giuly étant préféré à Luyindula en pointe. Mais ce promu-là est bien moins naïf que ses homologues nantais et havrais, et le PSG, malgré une grosse domination pendant l’essentiel de la partie, s’est souvent heurté à l’organisation défensive intelligente des Isérois.

Il y a eu dans ce match très peu d’occasions : en première mi-temps, une action vite jouée par Sessegnon a permis à Giuly d’adresser un centre rasant que Hoarau n’a pu reprendre, puis Sessegnon a frappé en force sur Wimbée. En deuxième période, ce n’est pas mieux : il y a seulement eu une reprise manquée de Giuly suite à une déviation de la tête de Hoarau, et un coup-franc de Ceara bien arrêté par Wimbée. Trop léger pour espérer marquer. C’est en partie dû à une utilisation du ballon assez mauvaise et des imprécisions dans les passes inhabituelles, en particulier chez les deux animateurs que sont Sessegnon et Rothen.

Le Guen a bien essayé de changer la donne en effectuant un changement offensif à vingt minutes de la fin de la rencontre — Luyindula a remplacé Jérémy Clément —, mais rien n’y a fait. En fin de match, ce sont même les Grenoblois qui se sont enhardis, et ont tenté d’exercer une pression sur le but de Landreau. Mais au final, à part réclamer des fautes de main inexistantes, les joueurs de Bazdarevic n’auront jamais su porter le danger — la seule occasion pour les locaux étant une frappe lointaine de Grandin en première période…

Un adversaire qui bétonne — ce qui n’est pas un reproche, les Grenoblois luttent avec leurs armes —, une attaque parisienne clairement pas en forme : le match nul reste au final assez cohérent. Il ne faut pas tomber dans le catastrophisme qu’ont adopté les commentateurs du match sur Foot+, pour qui il s’agissait d’une vraie contre-performance : prendre un point à l’extérieur n’est jamais une mauvaise affaire, et quand on sent que l’on n’est pas dans un grand jour, il faut savoir se contenter du minimum. Si le PSG avait su le faire parfois en début de saison, alors la lutte pour le titre ne serait pas une chimère. Que Lyon, Bordeaux et Marseille aient gagné sur ce terrain ne change rien à l’affaire, chaque match à son histoire, et vu le championnat serré qui se déroule cette saison, chaque point de pris est important.


Le stade :

Le stade des Alpes
Le stade des Alpes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s