Rennes – PSG 1-1, 13/09/14, Ligue 1 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2888/42289/match/Rennes-Paris-1-1/Rennes-Paris-1-1)

Samedi 13.09.2014, Championnat de France, Ligue 1, 5e journée (5e place) à Rennes, au Stade de la Route de Lorient :
STADE RENNAIS F.C. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:1 (0:0)
– 27 290 spectateurs. Buts : Zoumana Camara, 43′ ; N’Tep, 55′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Grégory Van der Wiel, Zoumana Camara, Marcos Marquinhos, Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Thiago Motta (Blaise Matuidi, 72′), Javier Pastore (Yohan Cabaye, 83′) – Lucas Moura (Ezequiel Lavezzi, 72′), Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Marco Verratti.


Maillot utilisé :

Le maillot extérieur 2014-15
Le maillot extérieur 2014-15

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2888/42289/match/Rennes-Paris-1-1/Rennes-Paris-1-1)
Lucas dans sa posture favorite (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2888/42289/match/Rennes-Paris-1-1/Rennes-Paris-1-1)
Javier Pastore (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2888/42289/match/Rennes-Paris-1-1/Rennes-Paris-1-1)
Zlatan Ibrahimovic au sol après avoir manqué de peu l’ouverture du score (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2888/42289/match/Rennes-Paris-1-1/Rennes-Paris-1-1)
Edinson Cavani (photo Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2888/42289/match/Rennes-Paris-1-1/Rennes-Paris-1-1)
Zoumana Camara et Marco Verratti célébrant le but de « Papus »… (photo Ch. Gavelle)
Le contre-parcage parisiens : 150 ultras de la capitale présents en tribune rennaise SANS INCIDENT aucun. Ce qui n'empêchera pas une presse conditionnée et malhonnête de faire de leur fantasmes une information...
Le contre-parcage parisien : 150 ultras de la capitale présents en tribune rennaise SANS INCIDENT aucun. Ce qui n’empêchera pas une presse conditionnée et malhonnête de confondre fantasme et information…

Vidéo (les buts et le résumé) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Le PSG accroché à Rennes

A quatre jours de son entrée en lice en Ligue des champions face à l’Ajax, le PSG a été accroché sur la pelouse de Rennes (1-1), samedi après-midi.

Le match : 1-1

Une maille à l’endroit, une maille à l’envers : le PSG se tricote un «drôle» de début de saison. Après cinq journées, les joueurs de Laurent Blanc n’ont toujours pas réussi à remporter deux succès d’affilée. Alors qu’ils avaient été récompensés de leur maîtrise et de leur patience grâce à un but de Zoumana Camara juste avant la pause (43e), ils ont trouvé le moyen de se faire accrocher sur la pelouse de Rennes (1-1), samedi après-midi. «On avait le match en main, s’est désolé Salvatore Sirigu au micro de Canal +. On avait les moyens de faire mieux.» Face à une formation bretonne qui n’a strictement rien proposé offensivement en première période, le club de la capitale s’est fait surprendre sur un centre gagnant de Ntep (56e) qui a mis en exergue la passivité de sa défense. Certainement vexés, Ibra et ses équipiers ont poussé, mais Costil a semblé aimanter chacune des tentatives du Suédois (58e, 68e) et de Cavani (53e, 90e+1). A quatre jours de son déplacement à Amsterdam en Ligue des champions, au moins le PSG a-t-il eu la bonne idée de ne pas perdre. Cela n’a pas semblé évident lorsque lancé par Toivonen, Ntep a perdu son duel face à Sirigu (69e). Et manqué l’occasion d’offrir au Stade rennais un deuxième hold-up après la victoire acquise dans la douleur face à Caen (1-0) juste avant la trêve.

Le joueur : Zoumana Camara

L’après-midi de Zoumana Camara s’est moins bien terminée qu’elle n’avait commencé. Privé de David Luiz et Thiago Silva, Laurent Blanc avait préféré offrir à l’ancien Stéphanois sa première titularisation de la saison en L1 plutôt que de faire redescendre Thiago Motta d’un cran. En première période, le manque d’intention des Rennais a été tel que même Ibra aurait pu jouer aux côtés de Marquinhos sans que cela ne change quoi que ce soit. Dans ce contexte, l’apport de Camara a été essentiellement offensif : à la 43e minute, c’est lui qui a repris un centre de Van der Wiel et trompé Costil de près. «Il y en a tellement peu que je ne les compte pas, a-t-il plaisanté à la mi-temps au sujet du sixième but de sa carrière en L1. Quand on fait appel à moi, ce n’est pas un cadeau. Je suis un joueur à part entière.» Seul bémol à sa prestation : il a couvert Doucouré sur l’égalisation de Ntep.

Le fait du match : L’entrée de Ntep

Trente-quatre secondes : il n’a pas fallu davantage de temps à Paul-Georges Ntep pour se mettre en évidence. Alors que les Rennais avaient passé jusque-là l’essentiel de leur temps arc-boutés dans leur camp, l’ancien Auxerrois a permis à son équipe de revenir dans le match juste après avoir remplacé Pedro Henrique (55e). Sur son premier ballon, son centre à destination de Doucouré a surpris tout le monde : la défense parisienne, Sirigu, mais aussi son équipier qui a à peine effleuré le ballon. Désigné buteur par la LFP et tout proche d’un doublé (69e), Ntep avait déjà marqué face au PSG le 7 mai dernier lors de la dernière défaite concédée par le club de la capitale en L1. Son troisième but de la saison ne lui a toutefois pas permis d’effacer le Nantais Yacine Bammou des tablettes. Le 9 août dernier, face à Lens (1-0), l’ancien vendeur de la boutique du PSG avait scoré… trente-deux secondes après être entré.

Réactions :

Laurent Blanc (entraîneur du Paris SG) : «On a fait une bonne première période, une deuxième période un petit peu plus compliquée, mais je pense qu’on a très très mal négocié certaines actions, notamment de contre. Je pense que si on défend un petit peu mieux, on gagne le match 1-0. L’année dernière, ça nous est arrivé ce genre de situation, comme on mettait plus d’un but on avait de la sécurité. Là, quand on marque un but, il faut savoir gagner ses matches 1-0, même s’il n’y a qu’une équipe qui joue. On a voulu marquer absolument un deuxième but mais on s’est exposé aux contres. Il faut savoir accepter que les équipes jouent différemment, jouent aussi peut-être avec leurs moyens. C’est vrai qu’on est un petit peu habitué à ça, mais bon, Rennes est chez elle quand même. Que ça se passe au Parc des Princes, je veux bien, mais apparemment tout le monde semble se satisfaire de ce nul.»


Le stade :

Le stade de la route de Lorient
Le stade de la route de Lorient

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s