Niort – PSG 0-2, 01/03/17, Coupe France 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)

Mercredi 01.03.2017, Coupe de France, 1/8 de finale à Niort, au Stade René-Gaillard :
CHAMOIS NIORTAIS F.C. (L2) – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:2 (0:0)
– 9 333 spectateurs. Buts : Javier Pastore, 78′, Edinson Cavani, 90’+4.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Thomas Meunier, Thiago Silva, Presnel Kimpembe, Maxwell Scherrer – Christopher Nkunku, Grzegorz Krychówiak (Javier Pastore, 73′), Blaise Matuidi – Gonçalo Guedes, Jean-Kévin Augustin (Edinson Cavani, 59′), Julian Draxler (Lucas Moura, 81′). Entraîneur : Unai Emery.
Avertissement à Presnel Kimpembe.


Maillot utilisé (avec les sponsors spécifiques de la Coupe de France) :

Maillot extérieur 2016-17
Maillot extérieur 2016-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)
Les acteurs avant le coup d’envoi, sous un ciel d’apocalypse (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)
Débordement de Maxwell (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)
Sortie d’Alphonse Aréola (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)
Julian Draxler dans la boue niortaise (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)
Le but de Javier Pastore (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3940/68437/match/Niort-Paris-0-2/Niort-Paris-0-2)
Le parcage parisien, dans la tribune temporaire montée pour l’occasion (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris plus fort que l’eau

Le PSG se déplaçait ce mercredi soir à Niort pour son huitième de finale de la Coupe de France et les Parisiens se sont imposés 2-0 sur un terrain gorgé d’eau et dans un match qui ressemblait assez peu à du football. L’entrée en jeu de Pastore a fait basculer la partie avec un but et une passe décisive. Paris est en quart de finale de la Coupe de France.

Le match :

Les deux équipes sont sur le terrain, le match va commencer sous peu, les deux équipes s’échangent les fanions. c’est parti et Matuidi reste au sol sur un premier contact mais il se relève. Il pleut des cordes et la 1e opportunité est presque niortaise : Kimpembe se fait intercepter mais le centre ensuite est raté à cause de l’eau…Paris tente de jouer direct mais Draxler est trop court sur l’ouverture longue de Krychowiak (3e). Le centre de Maxwell qui suit n’est pas plus précis. La tentative suivante de Nkunku, bien servi par Guedes côté droit, met la panique dans la surface de Niort et donne un corner mais Marquinhos fait faute (5e). Paris tente de construire mais le terrain rempli d’eau est tout proche de jouer un vilain tour à Kimpembe (7e).

Niort réussit sa première frappe, largement déviée, et c’est un premier corner qui est obtenu (8e). Comme le reste, l’eau gâche tout ensuite et Paris se dégage. Le PSG se procure toutefois une belle occasion sur un montée côté droit de Meunier, relayée par Nkunku. Le Belge tente finalement sa chance mais sa frappe puissante est repoussée (11e). Maxwell offre ensuite un excellent ballon à Augustin mais il rate sa tête en position idéale (12e) ! La rencontre est équilibrée et Niort obtient un coup-franc plein axe à 40m mais Areola capte et lance le contre : Meunier et Guedes vont très vite et obtiennent un corner (16e). Bien tiré par Nkunku, Marquinhos coupe de la tête mais le cadre se dérobe d’un rien (17e). Paris peine à construire vu l’état catastrophique de la pelouse et la pluie tombe de plus en plus. Guedes provoque et centre, créant la panique après une déviation qui fait frôler le contre-son-camp aux Chamois (24e).

Alors que la pelouse se délite, Paris s’offre une belle occasion quand Krychowiak décale parfaitement Maxwell en profondeur, il remet intelligemment en retrait pour Guedes qui contrôle et frappe du gauche largement au-dessus depuis les 18m (29e). Par moments, le PSG arrive à enchaîner les passes et obtient ainsi un corner, que Nkunku tire mal (34e). Paris est patient, Kimpembe monte et va chercher un bon coup-franc à 30m, désaxé, mais Nkunku le tire encore bien mal (39e)… Guedes se montre côté droit et, bien décalé, il rate en revanche complètement son centre en très bonne position (44e). Malgré un dernier coup-franc excentré qui engendre un corner que Marquinhos est empêché de reprendre de façon douteuse au second poteau, le PSG rentre à la pause sur le score de 0-0. Sur un terrain très difficile, les Parisiens n’ont pas su ouvrir le score malgré quelques belles occasions.

Aucun changement n’est fait à la pause et le match repart. Paris met bien un peu de pression mais Niort se dégage en plusieurs fois (48e). Matuidi s’arrache ensuite côté gauche et centre dans la surface pour Guedes. Seul, le Portugais rate sa reprise et n’attrape pas le cadre dans la surface (51e)… Paris fait aussi des erreurs bêtes et Kimpembe prend ainsi un avertissement après une perte de balle liée au terrain (54e). Sur le coup-franc Areola se loupe dans sa sortie mais Matuidi et Meunier assurent devant la ligne pour dégager (54e). Paris a une nouvelle fois chaud sur une relance ratée de Krychowiak sur un corner mais Matuidi veille et dégage/ Sur le contre, Augustin parvient à se retourner dans la surface mais pas à frapper (57e). Le même Augustin voit le ballon lui revenir dessus sur un centre parisien mais sa frappe en bonne position est repoussée par le gardien sur sa ligne (58e).

Ce sera son dernier ballon touché puisque Cavani remplace le jeune attaquant, guère convaincant ce mercredi (59e). Guedes se fait aussi mal à la cuisse tout seul mais il rassure son banc peu après. L’arbitre n’aide pas quand Varela refuse un penalty évident quand Braunn met un gros taquet dans les jambes de Nkunku en pleine surface (62e). Il accorde en revanche un coup-franc à Cavani à une vingtaine de mètres et l’Uruguayen tente sa chance, sans attraper le cadre (64e). Paris peine à se mettre en position favorable alors que le terrain est de pire en pire. Côté Niort, on joue comme on peut mais on défend surtout beaucoup. Côté Paris, on est dangereux par Marquinhos qui reprend au second poteau un corner de Nkunku, malheureusement hors-cadre (70e).

Paris fait encore souffrir Niort sur un corner repris par Kimpembe mais le CNFC se dégage devant sa ligne (72e). Emery veut emporter la partie et sort alors Krychowiak pour Pastore, matuidi passant devant la défense (73e). Nkunku se faufile côté droit et provoque un bon coup-franc côté droit, il le tire lui-même au second poteau et Pastore est là pour reprendre de près cette superbe offrande (0-1, 77e). Niort réagit avec une belle frappe croisée mais Areola a bien lu la trajectoire et laisse filer (79e). Emery fait tout de suite son dernier changement, sortant Draxler pour Lucas, mais Niort n’abandonne pas et continue de tenter sa chance de façon désordonnée (82e).

Lucas se montre mais sa frappe en position excentrée n’inquiète pas le gardien (83e). La fin de match est très décousue sur une pelouse qui ressemble plus que jamais à une piscine et Kimpembe assure une bonne couverture (86e). Paris est aussi présent dans la surface adverse mais Pastore est contré dans sa frappe (87e). Niort tente bien sa chance sur un long coup-franc mais Areola capte (89e). Pastore est encore la manoeuvre et envoie Cavani au but mais l’Uruguayen perd son duel face au gardien adverse (90e). Paris tremble sur un dernier corner mais Areola réalise un excellent arrêt après une grosse reprise de volée dans sa surface (92e). Sur le contre, Lucas pense marquer le but du 2-0 mais la boue arrête le ballon juste devant la ligne alors que le gardien n’était plus là (93e). Cavani marque finalement le 2e but sur le corner concédé : Pastore avance et centre fortement au premier poteau pour Cavani qui conclut (0-2, 94e).

Paris s’impose finalement 2-0 dans un match complètement bourbier que Pastore a su simplifier suite à son entrée en jeu décisive. L’Argentin signe un but et une passe décisive en un gros quart d’heure et le PSG continue sa route vers les quarts de finale de la Coupe de France.

Réactions :

Unai Emery :

Une victoire aussi satisfaisante qu’à Marseille ?
« Nous avons parlé dans le vestiaire et la motivation de Marseille était importante pour tous les joueurs. Je n’ai pas fait quelque chose de plus pour les motiver plus car les joueurs étaient déjà plein de motivation. Aujourd’hui, dans un match comme ça, une grande équipe démontre qu’elle l’est en étant compétitive dans un match comme celui-là. C’est pour ça que je suis très content. Sans beaucoup de joueurs qui ont joué dimanche, c’était très important pour les autres joueurs aussi de montrer qu’ils sont compétitifs pour toutes les compétitions que l’on va jouer.»

Augustin :
«J’ai parlé avec lui de sa position dans l’équipe. C’est un joueur jeune, il a besoin de jouer beaucoup pour accumuler de l’expérience et progresser. Après, être en équipe première n’est pas facile parce que la concurrence est grande et nous avons besoin de performance. Il alterne entre la CFA et nous. Il a joué aujourd’hui, c’est bien pour lui et l’équipe.»

Gonçalo Guedes :
«Il a bien travaillé, il a fait beaucoup d’attaques sur son côté droit en première période. En seconde période, nous avons perdu un peu collectivement et nous n’avons pas été constants dans le travail offensif. Mais je crois qu’il s’est bien battu et je suis content de lui.»

Javier Pastore :

Le match :
«C’était un match très difficile, un match de Coupe, mais l’équipe a réussi à se qualifier, c’était l’objectif principal. On a essayé de jouer, c’était un peu compliqué… Je me sens bien, c’est le plus important. J’ai marqué mais c’est pour l’équipe. Je joue tranquille, je me sens très bien, je n’ai pas mal, c’est le plus important pour moi de ne penser qu’à jouer et aider l’équipe. Après tout le travail que j’ai fait, c’est une récompense aujourd’hui de rentrer et de marquer. Le coach sait bien que c’était un moment très difficile pour moi, il m’a fait jouer progressivement. J’ai toujours eu confiance en lui. Je suis entré dans ma saison, c’est le moment le plus important de la saison. Je vais essayer d’aider l’équipe.»

Blaise Matuidi :

Le match :
«C’était injouable… Dans ces moments-là, il faut chercher autre chose. On a démontré ce soir qu’on avait pas seulement le talent, on a aussi l’état d’esprit. En Coupe de France, pour gagner cette compétition, il faut passer par des matches comme ça. Je pense que c’est aussi la patte du coach, c’est quelqu’un qui a beaucoup de respect pour tous les adversaires. Il sait gérer les matches et nous donne cette grinta. Javier est un joueur très important pour nous. Il revient, j’espère qu’il va garder la possession de tous ses moyens. On sait que quand il est en forme, c’est un grand joueur.»

Alphonse Areola :

Le match :
«On sait faire la part des choses. Le plus important, c’est de jouer et de respecter l’adversaire. Ils nous ont posé quelques problèmes. Il a fallu aller puiser dans les réserves parce que les conditions étaient difficiles et le terrain ne nous a pas trop aidé. Celui qui joue donnera le maximum pour l’équipe. Avec Kevin on s’entend très bien.»


Le stade :

Le stade René-Gaillard
Le stade René-Gaillard (les tribunes au 1er plan ont depuis été supprimées puis remplacées pour le match par une structure temporaire)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s