PSG – Lorient 5-0, 21/12/16, Ligue 1 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3693/66160/match/Paris-Lorient-5-0/Paris-Lorient-5-0)

Mercredi 21.12.2016, Championnat de France, Ligue 1, 19e journée (3e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – F.C. LORIENT  5:0 (2:0)
– 44 844 spectateurs. Buts : Thomas Meunier, 25′, Z.Touré, 44′ contre son camp ; Thiago Silva, 50′, Edinson Cavani, 63′ sur penalty, Lucas Moura, 70′
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Thomas Meunier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Layvin Kurzawa – Marco Verratti, Thiago Motta (Grzegorz Krychówiak, 68′), Blaise Matuidi (Jonathan Ikoné, 73′) – Lucas Moura, Edinson Cavani (Jean-Kévin Augustin, 77′), Christopher Nkunku. Entraîneur : Unai Emery.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3693/66160/match/Paris-Lorient-5-0/Paris-Lorient-5-0)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3693/66160/match/Paris-Lorient-5-0/Paris-Lorient-5-0)
Thomas Meunier a ouvrert le score de fort belle manière (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3693/66160/match/Paris-Lorient-5-0/Paris-Lorient-5-0)
Lucas, auteur d’une bonne prestation et d’un but (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3693/66160/match/Paris-Lorient-5-0/Paris-Lorient-5-0)
Blaise Matuidi balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3693/66160/match/Paris-Lorient-5-0/Paris-Lorient-5-0)
Le jeune Christopher Nkunku emmagasine de l’experience (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris finit 2016 en beauté

Le PSG recevait Lorient ce mercredi soir dans le cadre de la 19ème journée de Ligue 1 et Paris s’est très tranquillement imposé 5-0 face à un FC Lorient limité. Paris avait fait le trou dès la pause grâce à Meunier et Touré contre son camp. Les joueur d’Emery ont ensuite déroulé en seconde période.

Le match :

Les deux équipes entrent sur le terrain et on constate que c’est bien Nkunku qui joue comme ailier gauche au coup d’envoi. La 1e escarmouche est pour le PSG quand Verratti sert Motta dans la surface mais Ciani est attentif (1e). Le début de match est toutefois équilibré et Lorient se montre vite mordant, à l’image d’un Lucas facilement repris (4e). La première frappe est pour Lorient quand Waris, côté gauche, tente d’enrouler sans succès (5e). Paris reprend peu à peu le ballon mais un centre de Kurzawa ne trouve pas Cavani (7e). Lucas s’essaye aussi dans l’exercice et obtient un corner, le premier (8e). Le Brésilien le tire et la tête de Kurzawa frôle la lucarne d’un rien (9e) !

Après cette première grosse occasion parisienne, Cavani est trouvé en profondeur par Verratti sur un long ballon mais l’arbitre le signale hors-jeu à tort (11e). Côté Lorient, on réagit par un centre-tir de Waris complètement raté (13e). Lucas lui répond en faisant pratiquement la même chose, mais dans les bras du gardien adverse (14e). Cavani s’offre une belle occasion sur un long ballon mais son contrôle de la tête est un poil long et permet à Delecroix de sortir dans ses pieds sur le côté de la surface (16e). Le PSG a une nouvelle belle opportunité sur un corner qui retombe sur Kurzawa mais il ne parvient pas à conclure. C’est dégagé puis cela revient sur Thiago Silva mais sa frappe qui part bien est dégagée en corner devant la ligne alors qu’un Lorientais avait déjà failli tromper son gardien peu avant (19e) ! Paris ouvre finalement le score sur un énorme but de Meunier : Matuidi renverse sur le belge qui contrôle, place un sombrero sur Waris à l’entrée de la surface et envoie un centre-tir qui lobe le goal adverse (1-0, 25e).

Paris s’offre une nouvelle occasion sur une action tranchante vers l’avant : Motta envoie vers Matuidi devant lui qui décale Nkunku côté gauche. Sans contrôle, il tente la frappe enroulée dans la lucarne opposée mais le jeune milieu n’attrape pas le cadre (27e). Lorient revient toutefois dans le match et enchaîne quelques temps de jeu suite à cette ouverture du score, notamment par un Waris dur à enfermer sur son côté gauche. Paris joue en contre et une bonne transition offensive offre un corner à Paris (36e). Cela reste dans la surface adverse et Cavani est envoyé au sol, sans ménagement mais sans penalty alors que Ciani lui met les mains en plein visage (37e) ! Paris une énorme balle de 2-0 sur un centre de Lucas que Delecroix détourne d’un souffle devant NNkunku, seul aux 6m (40e) ! Paris va finalement doubler la mise juste avant la pause : Marquinhos lance Lucas côté droit qui accélère et centre pour Cavani dans les 6m mais Zargo Touré marque contre-son-camp en coupant le centre du Brésilien (2-0, 45e).

Paris frôle le 3-0 quand Delecroix se loupe sur un centre de Matuidi mais Lucas est trompé par le rebond l’erreur du portier adverse (45e+2). A la pause, le PSG mène très logiquement face à Lorient et a largement fait le boulot. A la reprise, Lorient se montre d’entrée sur un centre puissant de Lorient mais capte finalement (46e). Paris ne laisse toutefois pas faire et réagit par une frappe de Nkunku, largement hors-cadre (48e). Paris va finalement marquer un 3e but limpide : corner de Lucas et Thiago Silva claque une tête décroisée imparable au 1er poteau (3-0, 50e).

Le PSG est libéré et Lorient tente de son côté un nouveau changement, Jeannot remplaçant Moukandjo. Cela paye presque avec le 1er corner des Merlus peu après, facilement dégagé (55e). Le PSG continue d’avancer et Nkunku trouve d’un centre en retrait Motta aux 20m. Il contrôle et frappe mais n’attrape pas le cadre (58e). Le même Motta envoie Cavani au but mais sa frappe très excentrée est facilement captée par Delecroix (59e). Paris domine et envoie du jeu : Meunier est trouvé dans la surface et centre de la tête au second poteau pour Nkunku qui ne parvient pas à conclure de la tête (61e). C’est Nkunku qui va finalement offrir un bon ballon à Cavani dans le dos de la défense, il s’avance et se laisse tomber face à Delecroix, naïf dans sa sortie (62e). L’attaquant uruguayen se fait justice lui-même d’un penalty tranquillement transformé en ouvrant son pied (4-0, 63e).

Le match est fini depuis longtemps et Paris continue d’avancer, et ce même si Krychowiak remplace un Motta qui semble blessé (68e). Verratti, depuis son camp, envoye Lucas au but derrière la défense adverse et ajuste le goal d’un petit piqué soyeux (5-0, 70e).

Paris en profite immédiatement pour faire souffler ses cadres et Ikoné remplace Matuidi, Nkunku glissant au milieu (75e), tandis qu’Augustin prend la place de Cavani (77e). Paris joue même à 10 vu que Krychowiak est touché sur un tacle (78e). Il revient pour remettre dans le tas un bon corner de Nkunku. Cela finit sur Thiago Silva qui voit sa reprise acrobatique de près être repoussée sur la ligne (80e). Augustin ne brille pas quand Verratti lui offre un bon ballon en profondeur qu’il ne parvient pas à contrôler (85e). Lorient tente encore vaguement de marquer mais Silva est attentif sur un centre vicieux (87e). De son côté, Augustin se signale en mieux sur une tentative de lob de plus de 20m mais il n’attrape pas le cadre (89e).

Ce sera la dernière action du dernier match du PSG en 2016. Paris finit idéalement l’année avec une large victoire et éloigne l’idée d’une crise.

L’impact au classement :

Le classement après le match :
1.OGC Nice : 44 points (+21)
2.AS Monaco : 42 points (+36)
3.PSG : 39 points (+23)

Réactions :

Unai Emery :

Rassuré par cette victoire avant les vacances ?
«Aujourd’hui on a gagné trois points importants, d’abord pour la confiance de l’équipe et ensuite pour le championnat. C’est important de voir comment l’équipe a joué avec implication et avec la force que les supporteurs nous donnent ici, dans notre maison. Pour ça, on est contents. L’équipe le sait quand elle est bonne ou moins bonne. On avait besoin de gagner ici, à la maison. C’est un groupe très impliqué. Les deux entraînements d’avant-match m’ont donné du calme car les joueurs savaient l’importance du match du jour, pour changer la dynamique du moment. On a perdu des points importants sur notre chemin et on a besoin d’en perdre moins dans le futur. Aujourd’hui,pour finir la 1e partie de saison, il était important que les joueurs démontrent de la motivation pour trouver notre chemin. On est 3e, à 5 points de Nice, à 3 de Monaco. On va s’en servir pour s’améliorer dans les prochains mois et réduire la distance.»

Les consignes pour les vacances :
«Tout le monde a besoin de vacances, cela va faire du bien. On a eu beaucoup de matches, de blessés, beaucoup de moments difficiles aussi mais des bons moments sur cette première partie de saison. Maintenant c’est bon d’oublier un peu le football et de passer de bons moments avec sa famille et ses amis. C’est bien pour tout le monde et, après les vacances, quand on va reprendre, on va travailler plus pour s’améliorer.»

Une tâche plus difficile que prévue à la moitié de saison ?
«Je m’attendais à être meilleur en championnat mais c’est bien pour le football en France que d’autres équipes soient en forme et qu’il soit difficile pour nous. Toutes les personnes qui aiment le football en France doivent se réjouir que le PSG ait des adversaires de qualités. On peut même citer Lyon qui est 4e et va bien. On veut être premier mais c’est très bien d’avoir un championnat ouvert. Mais notre objectif est clair c’est de gagner et réduire la distance avec les équipes devant.»

Beaucoup d’absents offensifs mais 5 buts :
«L’équipe a de la confiance et elle est forte ici (au Parc). Je suis content aujourd’hui de plusieurs choses : on a attaqué la profondeur, on a réussi à attaquer ensemble et à avoir plus de joueurs dans la surface. L’équipe l’a fait aujourd’hui mais on va chercher à s’améliorer. Après, c’est une saison différente entre les matches à domicile et les matches à l’extérieur. On a déjà perdu 4 matches à l’extérieur. Il faut s’améliorer et offrir un bloc plus compact à l’extérieur.»

Les jeunes au PSG :
«Si les jeunes sont avec l’équipe, c’est qu’ils méritent de jouer et ont eu l’opportunité de le faire. Grandir avec l’équipe n’est pas facile mais ils l’ont fait par le passé, par exemple Rabiot ou Areola. Le centre de formation a beaucoup de bons joueurs, Nkunku, Kimpembe ou Augustin ont mérité de jouer. Après, il y a les performances et s’ils ont joué, c’est parce qu’ils le méritaient. Le PSG m’a dit lors de ma signature que le centre de formation est important. Pour le futur, si les jeunes méritent d’être dans cette équipe, ils seront avec nous. Petit à petit, c’est bien que les joueurs jeunes intègrent l’équipe.»

Trapp plutôt qu’Areola :
«La saison a commencé avec Trapp. Ensuite est entré Areola. Maintenir les deux en concurrence, les faire en entrer dans l’équipe quand ils sont blessés, comme ce qu’il s’est passé avec Areola, je cherche le moment pour chaque gardien. Je pense que c’était le moment de Trapp aujourd’hui.»

Les sifflets le concernant avant le match :
«C’est normal, le coach vit des bons et des mauvais moments. C’est normal que les supporteurs disent ce qu’ils pensent, pour les joueurs comme pour le coach. Je suis habitué à voir des supporteurs contents ou pas contents. Le plus important c’est de travailler et de chercher le bon chemin pour que les supporteurs soient heureux.»

Lucas :

Le match :
« On avait besoin de cette victoire, on reste Paris, on reste très fort, on connait nos qualités. Il faut faire ce qu’on a fait aujourd’hui, si on fait ça tout le temps ça ira mieux. Maintenant on va pouvoir se reposer, être en famille, en vacances, et c’est important pour revenir plus fort. »

Sa célébration :
«C’était pour ma femme, je vais me marier après-demain au Brésil. Je suis très content, j’ai pas dormi cette semaine tellement j’avais hâte, je pensais qu’à ça. Je pars demain matin, ça va être une grosse fête.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s