PSG – Ludogorets Razgrad 2-2, 06/12/16, Ligue des Champions 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)

Mardi 06.12.2016, Ligue des Champions, Groupe A, 6e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – P.F.C. LUDOGORETS (Bul.)  2:2 (0:1)
– 42 650 spectateurs. Buts : Misidjan Vura, 15′ ; Edinson Cavani, 61′, W.Farias, 69′, Ángel Di María, 90’+2.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Thomas Meunier (Serge Aurier, 88′), Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell Scherrer (Layvin Kurzawa, 80′) – Thiago Motta, Blaise Matuidi – Ángel Di María, Hatem Ben Arfa, Lucas Moura (Jesé Rodríguez, 85′) – Edinson Cavani. Entraîneur : Unai Emery.
Avertissement à Thiago Motta.


Maillot utilisé (avec sponsors en version Europe) :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)
Les Parisiens durant la minute de silence à la mémoire des victimes de l’accident d’avion en Colombie (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)
Lucas (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)
Tentative de Marquinhos (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)
Hatem Ben Arfa balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)
Le but spectaculaire d’Edinson Cavani (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3789/65709/match/Paris-Ludogorets-2-2/Paris-Ludogorets-2-2)
But d’Angel Di Maria dans les arrêts de jeu (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur l’image) :

1617_psg_ludogorets_video


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris ne méritait pas mieux

Le PSG défiait le Ludogorets Razgrad à l’occasion de la 6ème journée de la phase de poules de la Ligue des Champions et les Parisiens se sont complètement ratés, laissant échapper la première place. Après avoir concédé un but évitable en début de match et gâché de nombreuses occasions, les Parisiens pensaient avoir fait le plus dur en revenant au score à l’heure de jeu mais ils ont vite repris un second but qui a signifié la fin de la partie, malgré une égalisation tardive de Di Maria.

Le match :

Après une minute de silence pour Chapecoense et dans un Parc finalement moyennement plein, la rencontre commence et Paris pousse d’entrée, avec des ailiers en faux pied, mais les Bulgares sont bien en place et Paris ne fait aucune frappe en 5 minutes. Au contraire, des mauvaises passes de Thiago Silva (4e) et Motta (7e) offrent des situations aux visiteurs mais c’est Lucas qui a la première occasion du match : il accélère depuis la gauche vers l’axe et frappe des 20m. Le goal repousse et Cavani reprend en angle fermé mais le gardien détourne en corner (8e). Sur celui-ci, Marquinhos reprend d’une tête un poil trop décroisée (9e). On répond côté bulgare par un contre conclu par une sortie d’Aréola (10e) puis Ben Arfa s’offre un gros slalom mal conclu (11e), de même qu’un centre de Meunier (12e). Contre toute attente, ce sont les visiteurs qui ouvrent toutefois le score : Paris relance mal, Natanael est trouvé côté gauche et il centre pour Misidjan, absolument seul au point de penalty qui ajuste Aréola (0-1, 15e).

Paris ne pouvait pas plus mal débuter et Motta prend même un avertissement dans la foulée pour avoir coupé un contre (17e). Lucas est heureusement à la révolte, bien servi par Ben Arfa, mais sa frappe dans la surface est contrée en corner (19e). Les corners se succèdent et le ballon revient sur Lucas qui frappe. Motta dévie d’une talonnade et cela frôle le poteau (20e) ! Paris pousse et multiplie les centres mais Ludogorets tient bon pour le moment. Ben Arfa est contré dans la surface mais Matuidi est là pour provoquer une belle faute aux 20m (26e). Si Cavani tire droit dans le mur, un centre arrive sur Motta qui croise trop sa tête lobée (27e). Lucas fait encore un gros effort côté gauche et trouve Di Maria en retrait dans la surface mais il est contré aux 6m (29e). En réponse, Natanael envoie un excellent centre que Thiago Silva dévie en corner et, sur celui-ci, Marcelinho rate sa tête, seul (et hors-jeu) au second poteau (30e)… Paris a également une énorme occasion de la sorte mais la tête piquée de Silva est aussi hors-cadre (32e).

Paris pousse et, sur un nouveau corner de Lucas, Thiago Silva touche le montant de la tête après avoir jailli au premier poteau, symbole du manque de réalisme du PSG (36e). Alors que les Bulgares semblent se reprendre, Di Maria tente sa chance du gauche et Paris obtient un corner, très mal joué à deux avec Meunier et déclenchant les sifflets du Parc (40e). Sur l’autre aile, Lucas fait mal et percute mais il est encore contré dans la surface (42e). Paris fait souvent mal mais ne conlut pas avec un centre trop long de Cavani (44e) puis une frappe de Matuidi, encore contrée (45e). A la pause, Ludogorets mène 1-0 avec un seul tir cadré et de nombreuses opportunités parisiennes pas converties. Paris s’est mis dans une situation compliquée avec un seul oubli et doit redresser la barre.

Emery ne change rien à la pause et la partie repart mais Paris peine à enflammer le match, au point que la première frappe est pour Wanderson (48e). Peu à peu, le PSG tente de se montrer sur le terrain et s’offre un corner, mal tiré (50e) puis un coup-franc excentré qui met la panique mais Silva et Marquinhos se gênent pour reprendre (51e). Le PSG accule les Bulgares mais c’est trop brouillon au moment de conclure et les Parisiens sont souvent repris dans les 18m. Seul Di Maria parvient à frapper mais le gardien capte au sol (56e). Alors que Paris semble au plus mal, c’est Cavani qui relance la partie de façon inespérée : Matuidi presse et Ludogorets relance mal, Di Maria centre et les défenseurs se dégagent mal. Cavani arrive et place un retourné superbe pour conclure aux 6m (1-1, 61e) !

Paris est relancé et pousse : Meunier centre et son centre est repoussé. Di Maria tire et c’est une main adverse qui détourne mais l’arbitre ne donne pas le penalty qui s’impose pourtant (63e). A ce temps fort du PSG suit un des Bulgares, plus frais physiquement mais pas forcément très inspirés en contre. Le PSG se fait finalement prendre de façon stupide : Cafu domine Marquinhos au duel sur le côté droit après une touche parisienne et sert ensuite Wanderson. Il frappe puissamment et Aréola ne peut que repousser sur le poteau, rentrant… (1-2, 70e). Le PSG est littéralement KO et la tête de Thiago Silva est hors-cadre sur le premier corner qui suit le but (74e). Paris pense égaliser quand Matuidi s’infiltre dans la surface et sert en retrait Ben Arfa qui reprend mais un Bulgare dévie sur la ligne (78e) ! Sur le corner qui suit, c’est la transversale qui repousse la tête de Thiago Silva (78e).

Après ce micro-temps fort, le PSG agonise de nouveau et perd encore une tonne de ballons, se montrant particulièrement médiocre dans l’utilisation de ceux-ci, à l’image de passes en touche. Seuls des coups de pieds arrêtés permettent de faire espérer Paris mais ceux-ci n’apportent pas assez de danger (83e, 85e) et les Bulgares jouent la montre. Paris va vivre une fin de match catastrophique, à l’image d’un coup-franc de Di Maria dans le mur (91e). Le même Di Maria va finalement égaliser sur une remise dans la surface de Kurzawa mais il était trop tard… (2-2, 93e). Un dernier centre de Jesé que Cavani sera proche de reprendre fera bien passer un dernier frisson mais Paris a réagi trop tard et se contente du match nul 2-2 qui offre la première place à Arsenal.

Le point au classement :

Après le match, le classement de la poule, définitif, est le suivant :
1.Arsenal, 14 points
2.Paris, 12 points
3.Ludogorets, 3 points
4.Bâle, 2 points

Réactions :

Unai Emery :

Le match :
«Oui, c’est une déception. Après avoir fait un bon match à Arsenal et en étant sorti de Londres avec la 1ère place, c’était une grande opportunité de gagner aujourd’hui et l’équipe méritait de gagner. Après, c’est le football. Il y avait une équipe qui jouait vite en transitions et je crois que nous avons bien maîtrisé cette transition durant beaucoup de moments au cours du match mais il y a eu des erreurs et ils gagnent sur ces erreurs. C’était possible après et nous avons eu beaucoup d’occasions et de situations d’attaque avec des corners, des centres. Je crois que si nous regardons le match, l’équipe a fait un match pour le gagner. Après, le résultat est mauvais et c’est une déception.»

Inquiet pour sa défense ?
«Bien sûr, je suis inquiet, aussi bien moi que l’équipe. C’est une équipe qui ne prend pas beaucoup de buts normalement et on en prend 3 lors du dernier match en championnat et 2 aujourd’hui. Mais comme je dis, c’est une déception et une opportunité perdue mais le football va nous donner une autre opportunité dimanche en championnat. Après, l’objectif d’être premier n’est pas atteint mais nous sommes en 8e et l’autre opportunité de transformer le résultat d’aujourd’hui sera en 8e contre l’équipe qui nous sera désignée lors du tirage au sort.»

Blaise Matuidi :

Le match :
«On attendait tous la victoire mais c’est la Champions League, cela ne pardonne pas, c’est le très haut niveau. Même contre des équipes comme ça, on peut être punis quand on ne fait pas ce qu’il faut. Ce soir, on s’est procurés beaucoup d’occasions mais on doit faire plus parce qu’on se doit de gagner ce genre de matches aussi. Aujourd’hui, il n’y a pas d’excuses»

Des inquiétudes défensives :
«Il ne faut pas qu’on soit inquiets mais conscients, conscients qu’on doit faire mieux. S’il y a eu ses deux résultats négatifs, c’est qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait pour gagner donc il faut être conscient de ça. Dimanche, il y a un gros match à jouer et c’est sûr que pour gagner face à une équipe qui est en pleine forme, il va falloir faire encore plus. »

Edinson Cavani :

Une déception :
«Nous savons que cette équipe est une équipe qui joue très bien au football, nous avons cherché à tout faire pour nous qualifier en première position mais c’est le football, c’est comme ça. Nous avons maintenant besoin d’analyser un peu les choses et continuer à s’améliorer et à grandir pour la prochaine phase de la Champions League.»

Un PSG en difficulté en ce moment ?
«L’autre équipe joue aussi, et bien… Toutes les équipes qui jouent face au PSG ont leur motivation au top, ce n’est pas seulement le PSG qui joue. C’est tout. On a besoin de continuer, d’analyser les choses, le match et continuer de l’avant.»

Deuxième, un échec ?
«C’est bien aussi. La chose importante, c’est que nous sommes qualifiés pour la prochaine phase.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s