Montpellier – PSG 3-0, 03/12/16, Ligue 1 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Saison/204002/Match/1771/Paris-Montpellier)

Samedi 03.12.2016, Championnat de France, Ligue 1, 16e journée (3e place) à Montpellier, au Stade de la Mosson :
MONTPELLIER H.S.C. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  3:0 (1:0)
– 17 132 spectateurs. Buts : Lasne, 42′ ; Skhiri, 48′, Boudebouz, 80′.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Layvin Kurzawa – Christopher Nkunku (Hatem Ben Arfa, 58′), Grzegorz Krychówiak, Blaise Matuidi – Lucas Moura (Jesé Rodríguez, 75′), Edinson Cavani (Jean-Kévin Augustin, 81′), Ángel Di María. Entraîneur : Unai Emery.
Avertissement à Christopher Nkunku.


Maillot utilisé :

Troisième maillot 2016-17
Troisième maillot 2016-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Saison/204002/Match/1771/Paris-Montpellier)
Blaise Matuidi devant Marveaux (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Saison/204002/Match/1771/Paris-Montpellier)
Angel Di Maria (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Saison/204002/Match/1771/Paris-Montpellier)
Lucas butte sur Pionnier, l’homme du match (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Saison/204002/Match/1771/Paris-Montpellier)
Hatem Ben Arfa balle au pied (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien
Le parcage parisien

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris n’y était pas du tout

Le PSG se déplaçait à Montpellier ce samedi à l’occasion de la 16ème journée de Ligue 1 et il s’est lourdement incliné 3-0 à La Mosson. Le PSG a été maladroit mais a eu des manques à tous les niveaux face à une équipe de Montpellier efficace.

Le match :

Miss France 2016 donne le coup d’envoi dans une Mosson loin d’être pleine et le rythme est tranquille en ce début de match puisqu’il faut 4 minutes pour voir le PSG arriver dans les 20 mètres adverses. La première action est un bon centre de Di Maria mais Pionnier capte bien (6e). Le gardien est encore sollicité sur la première grosse occasion du match : Di Maria est lancé côté gauche et centre du droit, Nkunku reprend de la tête mais le portier local brille avec une belle parade sur sa ligne (6e).

Arrive le scandale de la 10e minute : Nkunku lance parfaitement Aurier vers le but et il n’a plus qu’à centrer pour Cavani, seul, mais le latéral ivoirien s’arrête alors qu’il n’est pas hors-jeu et que l’arbitre n’a pas sifflé. Problème, quelqu’un l’a fait dans le public et l’Ivoirien s’est logiquement arrêté de jouer. Le match est lancé et s’anime alors : Di Maria lance Kurzawa dans la surface, Pionnier sort mais Cavani est hors-jeu pour reprendre (16e). Le match se joue surtout au milieu mais le MHSC obtient finalement le 1er corner, fort mal joué (21e). Montpellier va même marquer, pour rien, Mounié étant nettement hors-jeu sur le centre de Lasne (23e). Paris répond par un bon débordement mais Aurier est contré dans la surface (26e).

Les occasions sont rares et le PSG est bien bloqué, forçant Di Maria à tirer de loin sans succès (28e). Cela chauffe sur le 1er corner du PSG quand Pionnier est percuté par un de ses propres coéquipiers, Saint-Ruf, alors que Montpellier accuse Aurier (30e). Lucas se montre aussi sur une frappe ratée du droit suite à une ouverture majestueuse de Di Maria (34e). Montpellier est très dangereux sur un contre rapide mais Krychowiak intervient parfaitement sur un centre dangereux (35e). Alors que le PSG n’arrive à rien offensivement, Montpellier ouvre même le score : Hilton met un long ballon pour Mounié, à la lutte avec Silva. Personne ne touche la balle mais Lasne est parti dans le dos d’Aurier et est seul pour reprendre au second poteau, isolé côté gauche de la surface. Il ajuste Areola, sorti devant lui, et ouvre le score (1-0, 42e). A la mi-temps, un PSG qui peine à construire est mené par une équipe de Montpellier qui n’a fait que défendre et marque sur une demi-occasion dans un match très moyen.

Emery et Hantz ne changent rien à la pause et Paris tente vaguement de réagir mais le centre de Lucas est intercepté sans souci (48e). Le ballon repart de l’autre côté et Sanson travaille Marquinhos sur le côté gauche de la surface, il sert finalement en retrait Skhiri qui frappe sans contrôle des 20m et trouve le petit filet opposé (2-0, 48e). Paris réagit très vaguement sur un centre au second poteau mais Di Maria est trop court pour reprendre (49e). Le même Di Maria est là pour exploiter une mésentente entre deux défenseurs mais sa frappe directe des 20m est repoussée par l’excellent Pionnier qui était bien sorti (53e). Paris réussit enfin une bonne action et marque par Cavani, bien décalé par Kurzawa, mais l’arbitre a signalé à tort le latéral gauche hors-jeu (58e).

L’attaquant s’énerve de cette injustice et prend un avertissement tandis qu’Emery envoie Ben Arfa sur le terrain à la place de Nkunku. Le milieu offensif brille en envoyant Lucas au but mais Pionnier gagne son duel. Le ballon revient sur le pied droit de Ben Arfa mais sa frappe n’est pas cadrée (63e) ! Le PSG pousse et Aurier envoie un bon centre dans la surface que Matuidi coupe de la tête mais c’est hors-cadre (68e). C’est encore Matuidi qui est trouvé dans la surface après un excellent centre en retrait de Kurzawa mais la reprise du droit fuit le cadre (69e). Ben Arfa tente aussi sa chance après un dribble mais c’est au-dessus (71e). Montpellier est aussi dangereux sur certains contres avec Mounié qui efface Kurzawa et frappe, au-dessus (75e). Kurzawa est encore trouvé sur son côté mais il choisit de centrer en puissance et en l’air, cela retombe sur Aurier qui frappe fort mais n’attrape pas le cadre (79e).

Paris manque de spontanéité, à l’image de Ben Arfa en pleine surface, et Montpellier part en contre après que Sanson ait récupéré la balle à ses 16m. Il sert Boudebouz qui remonte le terrain et frappe des 20m. Il trompe Areola avec son tir bien placé (3-0, 80e). Le match est fini et Emery le sait puisqu’il sort Cavani au profit d’Augustin. La fin de match est presque anecdotique, marquée notamment par la blessure de l’excellent Hilton. Côté Paris, on continue de gâcher des munitions, certes sans réellement y croire. Thiago Silva s’amuse à faire des ailes de pigeon et se fait donc contrer, offrant finalement un corner (92e)…

Paris s’incline finalement sur un score lourd qui ne se justifie pas vraiment vu le nombre d’occasions de part et d’autre mais le PSG pouvait difficilement espérer ne pas perdre vu son match, le manque d’envie général et le très important déchet technique. Au contraire, Montpellier a su se montrer solide et solidaire pour s’imposer très largement. Au classement, Paris fait en revanche une bien mauvaise opération.

L’impact au classement :

Après le match, Nice est toujours en tête de la L1 mais pourra voir quatre points d’avance sur le PSG, de même que l’AS Monaco :
1.OGC Nice : 39 points (+20)
2.AS Monaco : 36 points (+33)
2.PSG : 35 points (+19)

Réactions :

Unai Emery :

Le match :
«Nous ne sommes pas contents car le groupe avait pris de la confiance, avec son jeu, avec les résultats. Il fallait maintenant cette exigence, ce niveau de performance. On a perdu ce nouvel examen et donc un peu de confiance. Je crois que l’erreur que nous avons fait, c’est notre efficacité.»

Un problème mental ?
«Je sais que quand cette équipe est concentrée et avec de la motivation, cette équipe peut faire de très bonnes choses. Mais quand ce n’est pas le cas, elle peut perdre. Nous avons perdu car nous n’avons pas transformé nos occasions. Le 3-0 est très dur, mais il va nous permettre d’apprendre, et surtout de travailler plus. Il faut penser à mardi (contre Ludogorets) maintenant.»

Un problème de système ce samedi ?
«Je ne crois pas que ce soit un problème de joueurs ou de système aujourd’hui.»

Thiago Silva :

«C’est inexplicable. On ne mérite pas de gagner ce match. On a été mauvais. Montpellier a mérité de l’emporter sauf sur le premier but. Ils ont très bien préparé le match. Cette défaite fait mal à cause de la façon dont on a perdu. Mais il ne faut pas baisser la tête. Il faut continuer à avancer. Mardi on a un très bon match à domicile (contre Ludogorets en Ligue des Champions). On a pour objectif de terminer premier du groupe.»

Blaise Matuidi :

«On est passé au travers ce soir. Il y a des jours avec, d’autres sans. Aujourd’hui, c’était un jour sans. On assume totalement. Montpellier a réalisé une belle prestation. On a un match qui qui arrive très vite mardi, et il faudra montrer un autre visage. On est tous conscient que l’on a fait un non match et que l’on a été puni. Nous, joueurs, sommes responsables. Quelle que soit la tactique, c’est nous qui sommes sur le terrain. On était sur une superbe série, qui s’arrête malheureusement là, mais on pense déjà à mardi. »

Lucas :

«C’est impossible de gagner tous les matchs. On a perdu aujourd’hui mais il faut garder la tête froide. Personne n’a haussé le ton. On est tous des professionnels. On sait qu’on a réalisé un très mauvais match. Il faut simplement s’améliorer pour la prochaine rencontre, ce sera complètement différent.»


Le stade :

Le stade de La Mosson-Mondial 98
Le stade de La Mosson-Mondial 98

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s