Lyon – PSG 1-2, 27/11/16, Ligue 1 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3688/65432/match/Lyon-Paris-1-2/Lyon-Paris-1-2)

Dimanche 27.11.2016, Championnat de France, Ligue 1, 14e journée (3e place) à Lyon, au Parc Olympique Lyonnais :
OLYMPIQUE LYONNAIS – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:2 (0:1)
– 55 107 spectateurs. Buts : Edinson Cavani, 30′ sur penalty ; Valbuena, 48′, Edinson Cavani, 81′
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Thiago Motta – Lucas Moura (Grzegorz Krychówiak, 85′), Hatem Ben Arfa (Thomas Meunier, 65′), Blaise Matuidi – Edinson Cavani (Jean-Kévin Augustin, 90’+3). Entraîneur : Unai Emery.
Avertissements à Serge Aurier, Hatem Ben Arfa, Blaise Matuidi, Thiago Motta, Thiago Silva et Marco Verratti.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3688/65432/match/Lyon-Paris-1-2/Lyon-Paris-1-2)
Serge Aurier face à Rybus (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3688/65432/match/Lyon-Paris-1-2/Lyon-Paris-1-2)
Edinson Cavani frappe plein centre alors que Lopes était parti sur sa droite (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3688/65432/match/Lyon-Paris-1-2/Lyon-Paris-1-2)
Hatem Ben Arfa de retour à Lyon (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3688/65432/match/Lyon-Paris-1-2/Lyon-Paris-1-2)
Marco Verratti le pied sur le ballon (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3688/65432/match/Lyon-Paris-1-2/Lyon-Paris-1-2)
Superbe reprise de Cavani, mais le but sera refusé pour hors-jeu (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien
Le parcage parisien

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Du talent puis du cœur

Le PSG se déplaçait à Lyon ce dimanche soir dans le cadre de la 14ème journée de Ligue 1 et s’est imposé 2-1 dans un match à deux visages. Paris a largement dominé la première période et marqué par Cavani sur penalty. La deuxième aura été toute autre avec une égalisation rapide de Valbuena mais le PSG va faire front et s’impose sur un but en contre de Cavani en fin de rencontre.

Le match :

Dans un Parc OL bien plein, le match commence et confirme le 4-2-3-1 du PSG : Paris prend vite la balle, Ben Arfa élimine et Aurier provoque un 1er corner. Tiré par l’ancien Lyonnais, il est repoussé au 1er poteau (2e). Paris accule même l’OL et Lopes doit intervenir sur un nouveau center d’Aurier (3e). Cela lance enfin le match de l’OL qui réussit une première bonne action, bien dégagé malgré un contact Ferri/Motta douteux (5e). Le match s’équilibre peu à peu et Ben Arfa tente de lancer Cavani, sans succès (7e). Globalement, les deux équipes sont en place et les défenses prennent le pas sur les attaques (10e). Côté OL, on joue mal les contres et Paris peine de son côté à trouver Cavani, par exemple sur des centres de Maxwell (12e) et Aurier (13e). L’Ivoirien obtient le corner et celui-ci, bien tiré par Ben Arfa est repris par un Motta dont la tête décroisée est de peu à côté pour la première réelle occasion du match (14e).

Le match baisse peu à peu en intensité et les deux équipes enchaînent des mauvaises passes dès qu’ils sont en mauvaise position. Ben Arfa est aussi maladroit quand il marche sur le talon d’Achille de Gonalons, écopant d’un jaune (19e). Paris fait un peu chauffer la défense centrale lyonnaise sur trois tentatives consécutives mais celle-ci repousse bien (21e). Matuidi centre également et Rybus balance Lucas dans la surface mais l’arbitre ne dit rien (23e). Il donne corner et, au second poteau, le ballon revient par miracle dans les gants de Lopes après une déviation (23e). Paris arc-boute l’OL et Aurier et trouvé par Verratti côté droit : l’Ivoirien centre et Lucas reprend d’une Madjer du droit qui est contrée par son pied gauche (24e) !

Paris multiplie les centres et Diakhaby dégage comme il peut, donc en corner. Sur celui-ci, encore botté par Ben Arfa, le ballon navigue dans la surface et Rafael met un coup sur le mollet de Thiago Motta. Le penalty est indiscutable et donc sifflé (28e). Cavani s’élance et frappe plein axe, trompant un Lopes qui s’était jeté côté droit (0-1, 30e).

La physionomie du match ne change pas malgré ce but avec un PSG très haut sur le terrain et Yanga-Mbiwa doit encore repousser un centre dangereux d’Aurier (33e). Sur un nouveau corner, c’est Thiago Silva qui reprend de la tête mais Lopes capte facilement (34e). Le 2-0 ne passe pas loin : Ben Arfa accélère, trouve Cavani qui décale Lucas mais l’ailier qui ne choisit pas entre centre et tir frôle quand même le 2nd poteau (36e). Lyon réagit sur un corner mais Thiago Silva dégage alors qu’Aréola s’était un peu loupé dans sa sortie (37e). Paris travaille avec sa possession et obtient de nombreux corners suite à ses centres, surtout d’Aurier, mais ce n’est pas très dangereux (39e, 42e). La fin de mi-temps est marquée par quelques coups échangés mais le PSG mène très logiquement 1-0 à la pause vu leur énorme domination sur le terrain.

Conscient du marasme, Genesio sort Rybus et Ferri pour Valbuena et Fekir et passe du 4-3-3 au 4-4-2, avec Valbuena à gauche et Ghezzal à droite. L’effet est visible puisque le PSG balance ses 2 premiers ballons de relance (46e, 48e). Et l’OL égalise de suite : Rafael s’enfonce et frappe du gauche sur le montant opposé. Le ballon revient sur Valbuena qui reprend du gauche à l’entrée de la surface et marque en force (1-1, 48e). Paris frôle dans la foulée le 2-1 sur une sortie ratée d’Areola que Lacazette exploite bien mal mais le contre part et, à l’issue de celui-ci, Verratti est trop court de peu de la tête pour reprendre (50e). Le match devient fou et Lopes est bien présent sur un corner mal dégagé (52e). Le Parc OL explose même de joie sur un centre de Morel coupé par Lacazette au premier poteau mais sa reprise est en fait dans le filet extérieur (54e).

Ce n’est plus du tout le même match et les débats sont beaucoup plus équilibrés. Lyon est bien plus mordant et Gonalons pique un balllon à Verratti : il s’avance et frappe du gauche, de peu à côté (58e). Paris répond par un centre au second poteau que Cavani contrôle mais ne parvient pas à exploiter alors qu’il est à l’angle des 6m (60e). Le ballon va partout et Lyon est dangereux : Fekir frappe en angle fermé dans les bras d’Areola (60e) puis Tolisso se teste aussi, récupérant un corner (60e). Paris reste menaçant et, sur une formidable sortie de balle, Ben Arfa loupe malheureusement sa dernière passe pour Lucas (62e). Lyon fait mal à chaque récupération et Areola doit sortir dans les pieds de Ghezzal, maladroit après son contrôle (64e). Emery sent que son équipe tangue et sort donc Ben Arfa, cuit, pour Meunier (65e).

Lucas passe à gauche et ce changement permet au PSG de retrouver un peu plus de maîtrise, même si Matuidi ne passe pas loin du second avertissement (70e). Le rythme baisse, Lyon est moins dangereux tandis que le PSG a récupéré la possession mais peine à se montrer dangereux, à l’image de ce centre de Maxwell que Lopes capte facilement (77e). Paris va finalement faire craquer l’OL sur un contre fou parti d’un bon coup-franc pour Lyon. Aurier et Meunier combinent côté droit et l’Ivoirien lance finalement le Belge qui centre parfaitement au second poteau où Cavani conclut de la tête (1-2, 81e). Paris s’offre même une belle balle de 3-1 sur un contre mais Lucas ne peut que tirer du gauche au-dessus (83e).

Après ce but, Paris recule un peu et prend surtout beaucoup de cartons, M. Buquet les sortant à chaque faute parisienne… Paris joue désormais clairement le contre et le duo Aurier/Meunier se signale mais Morel coupe bien (87e). Le PSG prend des risques et Tolisso en profite pour frapper mais Areola brille (88e). Paris gâche toutefois une énorme balle de 3-1 mais Krychowiak gâche un 3 contre 1 sur un contre en tirant sur le gardien, bien sorti (89e). La fin de match est intense avec un OL qui pousse et Marquinhos coupe devant Lacazette dans la surface (91e). Rafael tente aussi sa chance sur une frappe du gauche venue de la droite, hors cadre (92e).

Le PSG s’impose finalement 2-1 mais aura souffert dans cette folle seconde mi-temps.

L’impact au classement :

Après le match :
1.Nice, 33 points (+16)
2.AS Monaco, 32 points (+24)
3.PSG, 32 points (+20)

Réactions :

Unai Emery :

Une deuxième mi-temps compliquée :
«Ils nous ont pressé beaucoup plus haut et c’est normal à domicile, avec deux remplacements, qu’ils attaquent plus. Mais je crois que nous avons fini de souffrir, car nous avons souffert ce qui est bon pour l’équipe, au bout de 20 minutes. En 1e mi-temps, nous avons mérité de marquer plus de buts mais, en seconde période, on a souffert les 20 premières minutes puis l’équipe a maîtrisé et s’est procurée de très bonnes occasions. Durant ces 20 minutes, l’OL a eu beaucoup d’occasions pour marquer mais je crois que l’équipe a fait une démonstration de son caractère et méritait de gagner. L’OL a fait une bonne 2ème mi-temps.»

Une victoire logique ?
«Oui. La 1e mi-temps est pour nous, on a beaucoup d’occasions, un but, et la deuxième mi-temps, après avoir souffert, nous avons fait de très bonnes transitions vers l’attaque, avec des occasions claires de buts. On en a marqué un mais 6 bonnes occasions. Dans le jeu, la première mi-temps est très bonne. La 2ème, on a perdu la maîtrise pendant un moment, ce qui est normal car Lyon est une bonne équipe avec de bons joueurs et il a plus attaqué. Après ces 20 minutes, quand Matuidi est passé dans l’axe, nous avons fait 20 bonnes dernières minutes, avec des occasions et c’est donc logique.»

Sa plus belle semaine à Paris ?
«J’attends que de meilleurs moments arrivent (il sourit). Mais c’est une semaine plus importante : d’abord la C1 même s’il reste une dernière journée mais nous sommes aujourd’hui premiers. On va bien préparer ce match à domicile contre Ludogorets et finir 1ers. Puis le championnat. Quand on m’a demandé ce que je pense de la L1, j’ai dit que c’était difficile avec de bonnes équipes, deux équipes 1e en C1 et des bons joueurs. Il est très bien cette année. C’était difficile aujourd’hui, l’OL joue en C1 et il va jouer sa qualification. C’est bon pour le football français. Gagner aujourd’hui était important et difficile. J’ai beaucoup parlé avec Papus Camara qui connaît bien la L1 et toutes les équipes. C’est la 1e personne à qui j’ai demandé « comment sera le match de dimanche ? » puis « comment ça sera contre Angers mercredi ? ». Il m’a répondu « Très difficile à Lyon, ils sont très motivés contre nous » puis « Difficile » contre Angers. Le stade était plein ce soir, avec 65 000 spectateurs et je crois que c’est bon pour le football français.»

Un grand coup dans la course au titre ?
«Aujourd’hui, nous sommes 3e derrière Nice et Monaco. C’est mieux pour la L1 que 3 équipes soient comme ça. Tout le monde joue quelque chose d’important. Nous avons gagné aujourd’hui et c’est important mais nous sommes 3e aujourd’hui. C’est pour ça que je pense déjà aux matches contre Angers mercredi puis Montpellier. Je pense pas à pas, c’est le mieux pour nous, se concentrer seulement sur le match à venir. »

Ben Arfa :
«Sa 1e mi-temps a été bonne. J’attends qu’il arrive plus dans la surface, qu’il entre plus pour marquer. Aujourd’hui, il a très bien joué entre les lignes, il a donné beaucoup d’actions d’attaque pour l’équipe, entre les lignes, près de Motta et Verratti. En 2nde mi-temps, il était un peu fatigué, ce qui est normal, et le match a changé, il était plus ouvert, il a dû plus courir, il était plus fatigué mais je suis content. Je crois qu’il a donné à l’équipe aujourd’hui et il peut aider dans le futur. »

Cavani :
«C’est notre buteur, il faut lui donner de la confiance pour travailler parce qu’il est très impliqué avec l’équipe. Aujourd’hui, il a marqué 2 buts mais Lucas a aussi des très bonnes occasions pour marquer et je veux que d’autres marquent, pour l’équipe. Mais que Cavani marque quelques buts à tous les matches, c’est très bien. Après, quand les autres se créent des occasions, c’est bien aussi. Il faut conclure, comme aujourd’hui avec Lucas, mais je suis content.»

Blaise Matuidi :

Un match en deux temps :
«L’apport de Matthieu Valbuena leur a fait du bien, il leur a donné de l’allant offensif, il a été précieux dans le jeu de passes et il a marqué un but donc je suis content pour lui. Nous, on a été courageux en seconde période, on savait que cela n’allait pas être facile ici mais, à l’arrivée, on gagne. Je pense que l’expérience a fait la différence.»

Un match qui aurait pu basculer en faveur de l’OL ?
«C’est vrai qu’ils ont mis plus d’agressivité. Une fois qu’on a encaissé ce but, on a essayé d’être solide et on s’est dit qu’on allait avoir des opportunités aussi parce qu’ils allaient pousser. Ils en ont besoin vu qu’ils ont aussi besoin de points donc on a profité des espaces qu’ils nous ont laissés.»

Une victoire importante au classement :
«C’était important car c’était un passage important et très compliqué ici. On savait que cela allait être très difficile, ça l’a été mais on prend les trois points et on reste collés. Devant, ça va très vite aussi.»


Le stade :

Lyon_ParcOL_2016
Le Parc OL

Publicités

Un commentaire sur “Lyon – PSG 1-2, 27/11/16, Ligue 1 16-17

  1. Franchement, je ne m’attendais pas à ce que le Paris Saint-Germain remporte la victoire. Lyon a fait un bon match en seconde période. Heureusement que Cavani a marqué ! Il nous a démontré encore une fois toute l’étendue de son talent. Quel joueur !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s