Arsenal – PSG 2-2, 23/11/16, Ligue des Champions 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3785/65323/match/arsenal-2-2-paris/arsenal-paris-2-2)

Mercredi 23.11.2016, Ligue des Champions, Groupe A, 5e journée (1re place) à Londres, à l’Emirates Stadium :
ARSENAL F.C. (Ang.) – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  2:2 (1:1)
– 59 628 spectateurs. Buts : Edinson Cavani, 18′, Giroud, 45’+1 sur penalty ; Marco Verratti, 60′ contre son camp, Iwobi, 77′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Thomas Meunier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Grzegorz Krychówiak (Hatem Ben Arfa, 67′), Thiago Motta – Lucas Moura (Jesé Rodríguez, 89′), Edinson Cavani, Blaise Matuidi. Entraîneur : Unai Emery.
Avertissements à Marcos Marquinhos et Marco Verratti.


Maillot utilisé (avec sponsors en version Europe) :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3785/65323/match/arsenal-2-2-paris/arsenal-paris-2-2)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3785/65323/match/arsenal-2-2-paris/arsenal-paris-2-2)
Marquinhos balle au pied devant Coquelin (Ch. Gavelle)
Thiago Silva, impeccable au cours de ce match, devance Giroud (S. Mantey)
Thiago Silva, impeccable au cours de ce match, devance Giroud (S. Mantey)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3785/65323/match/arsenal-2-2-paris/arsenal-paris-2-2)
Edinson Cavani ouvrira le score (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3785/65323/match/arsenal-2-2-paris/arsenal-paris-2-2)
La tête de Lucas qui fait mouche : 2-2! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3785/65323/match/arsenal-2-2-paris/arsenal-paris-2-2)
La joie des Parisiens devant le parcage visiteur (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Mission accomplie pour Paris

Le PSG est allé chercher un match nul 2-2 à Arsenal, un point bien payé pour des Londoniens qui ont été dominés durant les trois quarts du match. Cavani avait ouvert le score avant que les Gunners ne renversent la situation mais Lucas a égalisé. Le PSG est très bien placé pour finir premier de sa poule.

Le match :

Dans un Emirates Stadium pas tout à fait plein mais avec un certain David Beckham en tribune, le match commence sur un petit rythme avec un PSG qui tente de prendre la balle pour ne pas trop subir mais n’attaque pas vraiment. Arsenal se cherche aussi et peine à combiner. La première opportunité est pour Paris avec Meunier, auteur d’un bon centre pour Cavani qui est trop court pour vraiment claquer sa tête (6e). Les Londoniens peinent à construire et Paris attend, prudemment (10e), mais les attaques parisiennes sont également trop prudentes pour être dangereuses (12e).

D’un bon centre cherchant Cavani, Meunier provoque toutefois un corner. Lucas le tire, Cavani dévie dans une forêt de jambes et Thiago Silva reprend mais c’est sauvé sur la ligne par un défenseur (15e) ! L’occasion suivante est la bonne pour le PSG à l’issue d’une attaque placée parfaite : Motta sert un Matuidi qui a fait un appel parfait en profondeur et centre pour Cavani au second poteau, seul, qui conclut (0-1, 18e). L’ouverture du score est logique mais Arsenal se rebelle et parvient enfin à atteindre la surface parisienne : Marquinhos défend bien face à Özil dans la surface (25e), idem pour Thiago Silva face à Ramsey (28e).

Paris ne s’affole pas et applique son plan de jeu, calme et appliqué, Meunier obtient ainsi un corner mais c’est repoussé et Marquinhos coupe vite le contre, certes contre un avertissement (31e). Arsenal s’énerve, s’agace et Coquelin découpe Motta (34e) tandis que Jenkinson rate complètement son centre (35e). Et quand Paris souffre un peu, ce sont Marquinhos ou Motta qui interviennent très proprement (39e). Thiago Silva l’est à peine moins sur un ballon dangereux en profondeur mais concède un corner, bien repoussé à l’issue d’une action où Matuidi touche le ballon du bras dans la surface, une main toutefois insifflable (40e). Les troupes de Wenger poussent en cette fin de mi-temps et Paris peine aussi à tenir le ballon. C’est sur une énorme double erreur de Krychowiak que Paris relance l’adversaire du jour : il perd le ballon à 25m face à Giroud. Özil sert alors Alexis Sanchez dans la surface et le Polonais fauche le Chilien sur son tacle glissé (45e)…. Giroud se présente et transforme en ouvrant son pied gauche, sur le premier tir cadré d’Arsenal (1-1, 45e+1).

A la mi-temps, le match nul est un énorme hold-up en pour les Londoniens, dominés à tous les niveaux par des Parisiens parfaitement préparés pour la partie. La 2ème période repart avec les mêmes et Marquinhos dégage le premier centre dangereux (47e). La partie est plus équilibrée, les Gunners plus saignants et bien plus hauts sur le terrain mais Lucas chipe un ballon dans les pieds de Koscielny et provoque un bon coup-franc, axial et légèrement désaxé pour un droitier. Lucas prend sa chance et il trouve la transversale d’un Ospina à la ramasse (53e) !

La rencontre est désormais ouverte, Verratti prend d’ailleurs un jaune pour avoir coupé un contre (55e) tandis que Cavani finit mal une attaque rapide parisienne (57e). Arsenal répond par un centre qui arrive sur Giroud au second poteau, il frappe mais Marquinhos repousse du pied (57e). Signe que la partie a changé, les corners se multiplient (59e). Paris craque finalement sur une action rocambolesque : un centre de Jenkinson est dévié et repoussé à de multiples reprises et c’est finalement Verratti qui marque contre son camp après que Marquinhos ait dégagé sur lui (2-1, 60e)…

Paris est sonné et tente de réagir avec une belle séquence vers l’avant mais Cavani rate complètement sa frappe depuis les 20m (63e). Cavani est encore dans le coup sur un ballon en profondeurr de Lucas. Il passe devant Koscielny qui flirte avec le penalty mais ne le fauche pas (63e). Verratti se montre ensuite sur un incroyable slalom et le PSG est relancé et pousse de nouveau (65e). Emery sort alors le très limité Krychowiak et passe clairement en 4-2-3-1 avec l’entrée de Ben Arfa (67e). L’effet n’est pas immédiat, à part une perte de balle stupide de l’entrant, et on retrouve Motta qui tente sa chance de 30m, hors-cadre (71e). Lucas est également dangereux sur un centre dévié juste devant Matuidi au 2ème poteau (72e).

Paris a repris le ballon et tente de revenir mais Arsenal est aussi dangereux sur un long centre que Ramsey est proche de reprendre au second poteau (75e). La réponse est un centre de Meunier qu’Ospina va chercher dans les pieds de Cavani (75e). Maxwell centre également et force Gibbs à concéder un corner, tiré par Ben Arfa au second poteau. Lucas est là pour reprendre d’une tête puissante qu’Iwobi dévie légèrement et finit au fond des filets (2-2, 77e).

Dans la foulée, Cavani gâche une énorme balle de 3-2 sur un contre avec un ballon en or de Lucas mais il tente un ballon piqué complètement raté qu’Ospina capte (79e) ! La partie devient folle, Ramsey tente sa chance, hors cadre (80e), puis Cavani ne peut que dévier dans les gants d’Ospina un centre fuyant de Maxwell (81e). Cavani est encore trouvé sur un bijou de centre au point de penalty de Lucas mais la tête décroisée de l’attaquant frôle le montant (82e). Le KO est proche des deux côtés mais les défenses tiennent bon, notamment quand Meunier et Marquinhos stoppent les attaquants dans la surface parisienne (85e). Meunier est aussi de l’autre côté du terrain mais son centre puissant est bien capté par Ospina (88e). Paris joue aussi des contres mais la frappe de Jesé, à peine entré, est contrée (89e).

L’Espagnol est encore trouvé dans la surface par Verratti mais sa frappe du coin des 6m est contrée par un Koscielny qui sauve son camp (91e). Ce sera la dernière occasion d’un match que Paris a globalement dominé et maîtrisé. Le PSG a eu quelques petits creux qui lui ont coûté cher mais a sorti une première période superbe tactiquement avant de montrer une belle verve offensive quand il a fallu revenir au score. Paris repart de Londres sans perdre et avec quelques certitudes en plus.

L’impact au classement :

Paris et Arsenal sont à égalité avec 11 points mais Paris est devant à la différence de buts particulière.

Réactions :

Unai Emery:

Un gros match du PSG ?
«Oui, nous sommes contents. D’abord pour la première place qui est aujourd’hui la nôtre. Après, parce que l’équipe a bien joué. Elle a maîtrisé le match avec le ballon, elle a fait un bon pressing sur l’équipe adverse quand elle l’avait perdue et le caractère. De 2-1, on a su revenir à 2-2 mais ils regardaient l’autre gardien, l’autre but et nous avons travaillé pour aller chercher le troisième but et gagner le match. L’équipe a fait ce travail et je suis très content de tous les joueurs. »

Le meilleur match du PSG ?
«On a fait des bons matches. Après, cela dépend de l’adversaire, c’était à l’extérieur, dans le stade d’Arsenal et c’est possible que l’équipe ait fait un bon travail et un résultat en Champions League. Pour moi, c’est bon pour la confiance, c’est la confirmation que l’équipe va grandir et c’est possible que ce soit le meilleur match de cette année mais, pour moi, le meilleur match est encore à arriver.»

Une première place à sécuriser contre Ludogorets :
«Oui, ce match à la maison servira à confirmer que nous terminons premiers du groupe. Nous respectons Ludogorets et, à la maison, il y a nos supporters. Nous avons besoin d’eux et nous allons travailler pour leur en faire profiter.»

OL/PSG déjà dans la tête ?
«Oui, c’est un match important de championnat dimanche et nous avons besoin de faire un bon match et de prendre les trois points. Ils sont très importants parce que Monaco et Nice sont très forts. Lyon s’est beaucoup amélioré.»

Edinson Cavani :

Des regrets ?
«C’est un bon résultat. On méritait de gagner, on a fait plus. Les meilleurs occasions ont été les nôtres. C’est bien, pour continuer à s’améliorer et à grandir comme équipe. J’espère que nous allons réussir à grandir encore plus.»

Un match rassurant ?
«Oui, c’est ça. C’est important, c’est un gros match, face à une grande équipe comme Arsenal, c’est bien de faire un match comme ça. C’était un test aujourd’hui pour une grande équipe et nous avons bien fait. J’espère que l’on pourra continuer comme ça, à s’améliorer tous et à grandir. »

Un buteur totalement satisfait de son match ?
«Moi, comme attaquant, je voulais marquer plus, comme tout le temps, mais le football est comme ça. Des fois, tu ne comprends pas et le ballon va à l’intérieur du but. Des fois, tu touches bien le ballon et il sort. C’est important de continuer, de prendre les choses que nous avons fait aujourd’hui pour grandir et s’améliorer comme équipe.»

Blaise Matuidi :

Un poste inhabituel pour lui :
«J’essaye de faire le maximum. Le coach avait décidé que je joue plus haut ce soir, je joue là où on me dit de jouer, j’essaye de donner le maximum pour l’équipe. Ce soir, cela a été vraiment une belle performance de toute l’équipe, je pense qu’on aurait même mérité de gagner. On s’est procurés beaucoup d’occasions, on a fait le match presque parfait. On a mis deux buts et cela nous permet aujourd’hui de passer devant.»

Un match nécessaire ?
«Des matches comme ça nous permettent de nous jauger et on a démontré ce soir que Paris est une grande équipe.»

Son appel sur le 1er but :
«J’ai l’habitude de plonger et Thiago Motta me met un super ballon. Je vois Edi et je sais qu’il est toujours là au centre. Après, il la réceptionne très bien mais c’est un travail de toute l’équipe et on a été récompensés des bonnes choses que l’on a fait. Lucas a aussi fait un très grand match (le Brésilien arrive pour l’entretien suivant)»

Lucas :

Son match :
«Je suis content. D’abord, pour le match que l’équipe a fait. On a très bien joué, on a eu beaucoup d’intensité. C’est très difficile de jouer ici et ce sont des matches comme ça qui montrent que nous sommes forts. Je pense qu’on a vu un grand PSG aujourd’hui malgré le résultat. On a eu un peu de malchance avec le deuxième but mais on a toujours gardé la tête froide et on a réussi à faire des bonnes choses. On a aussi raté des occasions et on pouvait gagner mais on a fait un très bon match et je suis content d’avoir pu aider l’équipe avec un but. Il faut continuer comme ça.»

Son but finalement accordé à Iwobi contre son camp :
«Ce n’est pas un problème. C’est dommage mais l’important, c’est le but. C’est moi qui ai mis la tête et elle touche après le défenseur. Mais ça va, je suis quand même content avec le match que j’ai fait et celui que l’équipe a fait. Il faut continuer. »

Sa position favorite, à gauche ou à droite ?
«C’est vrai que je suis plus habitué à jouer à droite mais il faut se débrouiller pour jouer à gauche aussi si le coach a besoin et s’il me dit que je dois y jouer. J’essaye. Le plus important c’est l’équipe et je joue tout le temps pour l’aider. Je donne ma vie pour aider l’équipe.»


Le stade :

L'Emirates Stadium
L’Emirates Stadium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s