PSG – Nantes 2-0, 19/11/16, Ligue 1 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3687/65166/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)

Samedi 19.11.2016, Championnat de France, Ligue 1, 13e journée (3e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – F.C. NANTES  2:0 (1:0)
– 44 258 spectateurs. Buts : Ángel Di María, 13′ ; Jesé Rodríguez, 90′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, Thiago Silva, Presnel Kimpembe, Maxwell Scherrer – Marco Verratti, Thiago Motta, Blaise Matuidi – Ángel Di María (Hatem Ben Arfa, 36′), Jean-Kévin Augustin (Javier Pastore, 82′), Lucas Moura (Jesé Rodríguez, 73′). Entraîneur : Unai Emery.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3687/65166/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Jean-Kevin Augustin, titularisé à la pointe de l’attaque (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3687/65166/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Lucas passe un Nantais (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3687/65166/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Presnel Kimpembe aura réalisé un bon match, dans l’axe de la défense (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3687/65166/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Kevin Trapp aura une nouvelle fois préservé ses cages, au prix de quelques superbes arrêts (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3687/65166/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Jesé, entré à un quart d’heure de la fin, a ouvert son compteur-but au Paris-SG, sur penalty (Ch. Gavelle)
Les "2-mâts" du groupe Lista Nera Paris, reprenant différents maillots de l'histoire du PSG
Une partie des « 2-mâts » du groupe Lista Nera Paris reprenant différents maillots de l’histoire du PSG

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

une petite victoire et de la casse

Le PSG recevait Nantes ce samedi à l’occasion de la 13ème journée de Ligue 1 et Paris s’est imposé 2-0 sans briller face à Nantes. Di Maria a ouvert le score avant de sortir sur blessure tandis que Pastore, entré en jeu, a provoqué le penalty du break mais s’est fait mal ensuite.

Le match :

Une première mi-temps dominée mais pas sans danger

Dans un Parc des Princes très clairsemé mais avec une bonne ambiance, le PSG prend vite le ballon mais ne met pas Nantes en danger en ce début de match, malgré un premier corner vite obtenu. Thiago Silva puis Kimpembe ne sont toutefois pas trouvés par Lucas sur cette tentative (4e). Le Brésilien a une nouvelle chance après une bonne incursion de Matuidi mais c’est dégagé sans souci (6e). Nantes est bien en place et gêne un PSG qui cherche ses repères, même si Verratti lance bien Augustin en profondeur, devancé par Riou (10e). L’attaquant est encore trouvé dans la foulée mais il ne peut enchaîner après son très bon contrôle. Nantes répond par une frappe de Djidji depuis les 20m sur sa première action mais c’est largement hors-cadre (11e). Paris accélère soudainement dans cette partie qui ronronnait et ouvre le score : Kimpembe ouvre pour Maxwell qui décale Matuidi au coeur du jeu. Le Français s’avance et sert Augustin qui élimine dans la surface un défenseur nantais d’un petit pont. Le ballon arrive sur Di Maria qui crucifie Riou de 15m et Paris ouvre le score (1-0, 13e).

Paris a fait sauter le verrou et Di Maria tente une passe compliquée en très bonne situation mais un Nantais revient bien et empêche Motta d’être servi (16e). Paris continue son match tranquille mais les occasions ne sont pas tout à fait là, malgré un bon appel d’Augustin (23e). Nantes s’offre toutefois une très belle opportunité sur un coup de pied arrêté qui traîne dans la surface et force Trapp à un bel arrêt-réflexe sur une reprise acrobatique de Gillet (24e). Paris joue par à-coups et cela fonctionne : Verratti lance Augustin en profondeur qui sert Di Maria à l’entrée de la surface. L’Argentin voit son contrôle trop long finir sur Lucas qui frappe mais Riou capte (27e). On assiste alors à une scène improbable au milieu du terrain : Di Maria se fait marcher sur le pied et boite, un Nantais allume l’arbitre sur une passe, l’Argentin va d’un coup mieux en voyant la balle lui arriver dessus et tente un lob improbable de 50m qui passe de peu au-dessus (30e).

Peu après la demi-heure de jeu, Paris souffre d’un premier coup dur avec la sortie de Di Maria, sans que l’on sache s’il est vraiment blessé vu qu’il sort en marchant tout à fait normalement, et l’entrée de Ben Arfa (36e). L’entrant se signale d’entrée avec une accélération plein axe enchaînée d’une belle passe pour Augustin qui dribble Riou et marque mais l’avant-centre est hors-jeu (38e). Paris offre pourtant une énorme occasion à Nantes sur un corner : Silva et Motta se gênent et le capitaine du PSG doit remercier Trapp qui réalise un arrêt superbe pour sortir la balle qui partait en direction du but après la tête du Brésilien (43e). Le gardien allemand réalise un nouveau sauvetage très important en toute fin de mi-temps sur un centre-tir de Bammou venu de la droite (45e+1).

Une deuxième mi-temps entre deux eaux

A la pause, le PSG mène 1-0 grâce à un but rapide d’un Di Maria sorti dès la 35e en ayant dominé dans le jeu mais Nantes a pourtant eu plusieurs très grosses occasions et le PSG peut remercier Trapp, impeccable. Au retour des vestiaires, le match repart avec la même physionomie, donc le même petit rythme, et un premier corner ne donne strictement rien (49e), de même qu’une tête écrasée de Lucas sur un centre d’Aurier (51e). Cela chauffe un peu plus quand, sur un long ballon de Thiago Silva, dévié, Matuidi se retrouve seul excentré dans la surface et trouve le poteau d’une frappe pure et puissante du gauche (54e). Paris joue également mal quelques coups, à l’image de ce lob de Matuidi sauvé sur la ligne après une bonne remise d’Augustin qui avait aspiré le gardien (59e).

Nantes se montre sur quelques contres, mal conclus, et n’abdique pas, à l’image de cette frappe de Thomasson qui passe de peu à côté sur un coup-franc mal dégagé par le PSG (62e). Paris n’est qu’à moitié sérieux et ne verrouille pas le match mais Nantes est également maladroit, à l’image de ce contre encore une fois mal fini (69e). Bammou s’enfonce depuis la gauche vers l’axe et tire en fin de course mais n’attrape pas le cadre (73e). Emery tente peut-être de réveiller un peu ses troupes en lançant Jesé à la place de Lucas, encore bien décevant (73e). Cela ne donne pas vraiment l’effet attendu et Moimbé se déchire heureusement sur une volée au second poteau (81e).

Probablement à la recherche de justesse dans le jeu vu le déchet des Parisiens, Emery abat sa dernière carte en faisant rentrer Javier Pastore à la place d’un Augustin qui avait disparu après la pause (82e). L’Argentin se montre vite avec une frappe puissante mais Riou capte (84e). Nantes reste menaçant avec une frappe d’Aristeguieta que Thiago Silva dévie en corner Sur celui-ci, l’attaquant nantais décroise trop sa tête (85e). Paris souffre, ou plutôt tremble, jusqu’à une folle chevauchée de Javier Pastore. Il prend la balle, accélère et est finalement retenu dans la surface par Diego Carlos (89e). M. Letexier siffle un penalty, Jesé s’avance et il transforme d’un contrepied assuré (2-0, 89e).

Le break est enfin fait en faveur des Parisiens et tout le Parc des Princes respire après ce deuxième but mais Paris subit un nouveau coup dur. Pastore perd un duel face à un Nantais sur un ballon et il s’arrête de jouer, touché au genou. Il sort finalement du terrain en marchant alors qu’aucun changement n’est plus disponible pour Emery (92e). Ce match se termine finalement avec ce goût très amer en bouche : Paris a été très laborieux et ses deux Argentins, DI Maria et Pastore, sont sortis sur blessure.

L’impact au classement :

Avec cette victoire, le PSG a désormais 29 points et +19 en différence de buts. Au classement, le PSG reste 3ème après 13 matches joués, à égalité avec Monaco, à 3 points du leader niçois.

Réactions :

Unai Emery :

Comment expliquez les difficultés rencontrées par votre équipe et comment les analysez-vous ?
«Après les matches des équipes nationales et avant mercredi et la Ligue des Champions, ce n’était pas facile d’être concentré à 100% pour ce match. Mais on a essayé d’être préparé pour ça. Nantes a fait un bon travail défensif. C’était difficile de passer la première ligne défensive de leur 4-4-2. On l’a plutôt bien fait par moments, comme sur le premier but. Beaucoup d’équipes qui arrivent ici, viennent avec un bloc bas et sans jouer la contre-attaque. C’est difficile de se créer des occasions. Nantes a essayé de faire des contre-attaques. Ils ont du mérite.»

Concernant Pastore, pouvez vous nous en dire plus ?
«Dans un premier temps, pour Angel Di Maria, c’est une sortie par précaution. Pastore est un joueur important pour nous. Il a une blessure au genou. Il travaille pour être bien. Aujourd’hui il a fait 10 bonnes minutes à son entrée. Moi et mon staff sommes contents de sa rentrée. J’espère que c’est une petite blessure. Mais on verra après l’analyse du docteur.»

Le PSG ne prend pas beaucoup de buts à domicile depuis le match d’Arsenal mais ce soir vous avez concédé beaucoup d’occasions. Qu’en pensez-vous ?
«Contre Rennes, avant la trêve, nous n’avions pas concédé d’occasions. On voulait être dans la continuité aujourd’hui. Mais la concentration était différente comme je l’ai dit. C’est plus compliqué entre la Ligue des Champions, la trêve et le positionnement tactique de Nantes. On a aussi fait entrer des joueurs, ce qui est bon pour l’équipe, pour la concurrence.»

Qu’avez-vous pensé de Jean Kévin Augustin ?
«Très bien, je suis content. Il a fait une grande première mi-temps. Il a fait beaucoup d’appels en profondeur et il participe au premier but. En seconde période, il a été moins bon mais comme toute l’équipe. Mais il a fait le travail que nous voulions. Je suis content de lui avoir donné de la confiance comme pour tous les autres joueurs.»

Areola et Kurzawa seront-ils de retour pour Arsenal ?
«C’est difficile de le dire aujourd’hui. Kurzawa va mieux mais on verra son évolution dans les prochains jours. Areola a repris l’entraînement avec l’entraîneur des gardiens et j’espère que lundi, il s’entraînera avec le groupe.»

Vous avez titularisé Augustin ce soir mais pas Ben Arfa. Pourquoi ?
«Aujourd’hui c’était le moment de changer de manière naturelle, de mettre les remplaçants à leur vrai poste. Cavani s’était blessé contre Rennes, je voulais faire jouer Augustin. Je préfère faire joueur les joueurs dans leur positionnement naturel. C’est pour ça que quand Di Maria s’est blessé, Hatem est entré à droite.»

Avez-vous le regret d’avoir fait jouer Di Maria ?
«Peut-être, oui. Mais on a parlé avec lui et le docteur. Il a dit qu’il était bien, qu’il n’était pas fatigué malgré les matches avec l’équipe d’Argentine.»

Fresnel Kimpembe :

«Le plus important, c’était la victoire, les trois points, histoire de pouvoir coller Nice et Monaco. On a su gagner aujourd’hui et on avance, petit à petit. C’est le plus important.»

Une bonne préparation pour Arsenal ?
«On sait que tous les matches sont importants mais, entre guillemets, c’est aussi une bonne préparation pour Arsenal. On a gagné ce soir, on emmagasine de la confiance donc c’est bon pour mercredi.»

Après son nouveau contrat, un gros match attendu
« Comme tout joueur qui souhaite rester dans son club. Après, c’est pas forcément à cause de ça. J’ai continué à travailler à l’entraînement et j’arrive à progresser aujourd’hui donc c’est bon pour moi. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s