Lille – PSG 0-1, 28/10/16, Ligue 1 16-17

Le but d'Edinson Cavani (R. Martin)

Vendredi 28.10.2016, Championnat de France, Ligue 1, 11e journée (3e place) à Villeneuve-d’Ascq, au Stade Pierre-Mauroy :
L.O.S.C. LILLE MÉTROPOLE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:1 (0:0)
– 37 213 spectateurs. But : Edinson Cavani, 65′.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Thomas Meunier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Layvin Kurzawa – Marco Verratti (Adrien Rabiot, 60′), Thiago Motta, Blaise Matuidi – Ángel Di María (Hatem Ben Arfa, 85′), Edinson Cavani, Lucas Moura (Jesé Rodríguez, 80′). Entraîneur : Unai Emery.
Avertissement à Layvin Kurzawa.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2016-17
Maillot extérieur 2016-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3685/64550/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Angel Di Maria, qui se verra refuser injustement un but valable (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3685/64550/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Marco Verratti balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3685/64550/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Thomas Meunier, monté aux avant-postes (Ch. Gavelle)
Le but d'Edinson Cavani (R. Martin)
Le but d’Edinson Cavani (R. Martin)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3685/64550/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
La joie des Parisiens (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3685/64550/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Le capitaine Thiago Silva (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris aime se compliquer la vie

Dans un match qu’il a très largement dominé malgré une équipe lilloise très défensive, le PSG s’est imposé 1-0 à Lille sur un but à l’heure de jeu de Cavani. S’ils s’imposent et remontent à 3 points de Nice, les Parisiens ont encore gâché un très grand nombre d’occasions.

Le match :

But refusé de façon injuste à Di Maria et occasions parisiennes

Malgré un dispositif ultra défensif sur le papier, le LOSC s’offre la première occasion sur un coup de pied arrête excentré mais la tête de Soumaoro est autant hors-cadre que le joueur est hors-jeu (2e). Paris prend peu à peu la mesure du jeu et s’installe. Après deux corners qui amène du danger, c’est Meunier qui centre pour Cavani, trop court, mais Lucas est présent au second poteau pour reprendre, malheureusement hors cadre (12e). La première vraie occasion est toutefois pour les locaux sur un corner que plusieurs joueurs touchent mais ne parviennent pas à envoyer au fond (16e).

Paris répond par une frappe de Di Maria en angle fermé, parfaitement servi par une ouverture en profondeur de Thiago Silva. Cavani est là pour reprendre mais Enyeama est encore présent et capte (17e). Le match chauffe et Di Maria s’offre une énorme occasion. Lucas le lance parfaitement mais l’Argentin frappe fort des 16m, droit sur le gardien, avant que Matuidi ne rate la reprise (22e). Dans la foulée, Di Maria est encore servi en profondeur par Lucas, le dernier défenseur se loupe et Di Maria défie le gardien. Celui-ci repousse le ballon sur la poitrine de Di Maria, la main semble toucher le ballon et l’Argentin conclut. D’abord accepté, le but est finalement refusé après intervention de l’assistant et quelques minutes de trouble (22e). Après ralenti, le but apparaît pourtant des plus valables.

Paris repart de l’avant malgré cette injustice et Di Maria sert Lucas dans la surface qui frappe en angle fermé sur Enyeama (27e). Les deux combinent encore et le Brésilien provoque un bon coup-franc à 24m plein axe mais Cavani le tire droit dans le mur (31e). Di Maria, très en jambes, découpe la défense d’une ouverture et trouve Matuidi en plein coeur de la surface, esseulé mais contré suite à un mauvais contrôle. Sur le corner, Kurzawa met une bonne tête, au-dessus (33e). Paris a des opportunités, plus que de réelles oppportunités, mais trouve des espaces pourtant face à un bloc très regroupé et fatigue les Lillois. A l’issue d’une magnifique action, Di Maria sert Cavani dans la surface mais la frappe du gauche de l’Uruguayen s’envole dans les nuages (42e). A la pause, le 0-0 est extrêmement bien payé pour les locaux et Paris peut se mordre les doigts de son inefficacité.

Cavani trouve enfin la faille

Après un début de seconde période compliqué, le PSG reprend peu à peu sa marche en avant et Lucas tente une frappe de loin malheureusement hors-cadre après une longue action (54e). L’occasion suivante est énorme : Matuidi est à la lutte avec Civelli dans la surface et le ballon arrive sur Cavani qui frappe fort mais hors-cadre (58e). Sur l’action qui suit, le LOSC arrive dans la surface mais la reprise lilloise au second poteau est ridicule et n’inquiète pas Areola (59e). Malgré la sortie de Verratti, visiblement prévue, l’occasion suivante est enfin la bonne pour Paris : Matuidi est côté gauche et trouve Di Maria à l’angle de la surface. Du droit, il centre dans le paquet pour Cavani qui contrôle de la poitrine et fusille Eneyeama du gauche (65e, 0-1).

Le LOSC tente de réagir et fait entrer un attaquant mais frôle le KO sur un contre initié par Rabiot dans sa propre surface sur un corner. A l’autre bout du terrain, Lucas gâche la conclusion d’une frappe aux 20m droit sur Enyeama (71e)… Dans la foulée, Civelli sauve devant Cavani sur un bon centre de Rabiot dans la surface (73e). Lille jette ses dernières forces dans la bataille et menace Paris sur une frappe de Sliti contrée par Rabiot sur un coup-franc excentré joué en retrait (80e). Sur un nouveau coup-franc mal repoussé et un centre très puissant, c’est Sankharé qui est trouvé au second poteau mais rate sa reprise (82e).

Après ces deux alertes, le PSG finit plutôt bien la partie et se montre plus menaçant que son adversaire du jour, sans pour autant se créer de réelles occasions. Pari s’impose finalement 1-0 dans le Nord de France, de façon logique. Le score aurait même dû être bien plus en faveur des Parisiens mais ceux-ci ont encore gâché bien trop d’occasions.

L’impact au classement :

Suite à ce résultat, le PSG a désormais 23 points et +13 en différence de buts. Au classement, le PSG rejoint Monaco, tenu en échec à Saint-Etienne mais qui reste 2ème à la différence de buts. Le duo point à 6 points du leader niçois.

Réactions :

Unai Emery :

Le match :
«Le match était difficile mais, en première mi-temps, nous sommes bien rentrés dedans . Nous n’avons pas eu beaucoup de positions d’attaque contre notre gardien et, contre une équipe qui a beaucoup défendu et a joué beaucoup de duels défensifs en un contre un, nous avons eu quatre bonnes occasions de buts avec de la patience et de la constance. Ce n’est entré mais je l’ai dit à l’équipe : la patience et la constance sont très importantes. En deuxième période, l’équipe a très bien travaillé pour ouvrir le score puis ensuite pour gagner le match. Après, c’est normal que l’équipe adverse fasse des attaques et aient des occasions mais je crois que ous méritions de gagner le match.»

Les critiques qui le visent :
«Beaucoup de personnes parlent sur le PSG mais c’est normal, c’est un grand club, et beaucoup de personnes parlent beaucoup. Mais pour moi, le plus important est comment nous sommes à l’intérieur. J’ai regardé l’équipe et elle est forte à l’intérieur. Elle sait comment cela se passe, elle connaît mieux que moi comment le PSG est. C’est un club dont on parle beaucoup et ils sont habitués. Nous avons besoin de travailler pour jouer bien et gagner. Si nous jouons bien, les supporters seront contents et nous gagnerons des matches.»

Marquinhos :

Un très bon PSG ?
«Un Paris mieux que le dernier match. Aujourd’hui on a réussi à maîtriser le jeu quand il faut. On a été plus agressifs avec le ballon. Contre Marseille, il nous manquait un peu ça : on a géré le ballon mais il faut aussi savoir le moment pour provoquer et attaquer l’adversaire. Aujourd’hui, on l’a fait. On a eu des occasions en première mi-temps et Lille a été fort sur les coups de pieds arrêtés, les corners. On savait que c’était leur force. En deuxième mi-temps, on a eu encore plus d’occasions, on a marqué et on a fait le résultat qu’il fallait. »

Des équipes très défensives face au PSG, notamment dans les couloirs :
«Le foot, c’est comme ça maintenant. Les équipes étudient l’adversaire et savent qu’une de nos grandes forces est quand les latéraux montent. C’est à nous maintenant de savoir gérer et de trouver des autres positions pour marquer des buts ou créer des occasions pour gagner les matches.»

Bientôt leader ?
«C’est notre objectif, Nice fait un très bon boulot et il ne faut pas oublier Monaco ou Toulouse aussi. Il y a des équipes qui travaillent très bien. Paris, il faut répondre présent et ramener des points, aussi bien à la maison qu’à l’extérieur et c’est notre grand objectif : toujours prendre des points. On sait que le championnat est long et il il faudra toujours aller chercher des points et ramener des victoires.»


Le stade :

Le stade Pierre-Mauroy
Le stade Pierre-Mauroy

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s