Ludogorets Razgrad – PSG 1-3, 28/09/16, Ligue des Champions 16-17

Photo psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3786/63696/match/Ludogorets-Paris-1-3/Ludogorets-Paris-1-3)

Mercredi 28.09.2016, Ligue des Champions, Groupe A, 2e journée (1re place) à Sofia, au Stade Vassil-Lévski :
P.F.C. LUDOGORETS RAZGRAD (Bul.) – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:3 (1:1)
– 17 155 spectateurs. Buts : Natanaël, 15′, Blaise Matuidi, 41′ ; Edinson Cavani, 55′, Edinson Cavani, 60′.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Marco Verratti (Grzegorz Krychówiak, 80′), Thiago Motta, Blaise Matuidi – Lucas Moura, Edinson Cavani (Jean-Kévin Augustin, 90’+1), Ángel Di María (Jonathan Ikoné, 88′). Entraîneur : Unai Emery.
Avertissements à Blaise Matuidi et Thiago Motta.


Maillot utilisé (avec sponsors en version Europe) :

Troisième maillot 2016-17
Troisième maillot 2016-17

Photos du match :

Photo psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3786/63696/match/Ludogorets-Paris-1-3/Ludogorets-Paris-1-3)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (psg.fr)
Photo psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3786/63696/match/Ludogorets-Paris-1-3/Ludogorets-Paris-1-3)
Marco Verratti, auteur, entre autre, d’un bijou de passe décisive sur l’égalisation de Matuidi (psg.fr)
Photo psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3786/63696/match/Ludogorets-Paris-1-3/Ludogorets-Paris-1-3)
Lucas, une nouvelle fois en difficulté (psg.fr)
Photo psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3786/63696/match/Ludogorets-Paris-1-3/Ludogorets-Paris-1-3)
L’arrêt d’Alphonse Aréola sur le penalty qui aurait pu permettre aux Bulgares de revenir à 2-2 (psg.fr)
Photo psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3786/63696/match/Ludogorets-Paris-1-3/Ludogorets-Paris-1-3)
Edinson Cavani auteur d’une doublé en seconde période (psg.fr)

Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris se relance

En déplacement à Sofia, le PSG s’est imposé 3-1 face à Ludogorets. Les Parisiens ont pourtant concédé l’ouverture du score mais ont su égaliser par Matuidi juste avant la pause malgré une mauvaise première période. Après la mi-temps, le PSG a été bien meilleur et Cavani a signé un doublé. Areola a toutefois dû détourner un penalty à 2-1, signe que le PSG n’a pas non plus complètement géré son match.

Le match :

Dans un stade loin d’être plein, le PSG commence plutôt bien Ludogorets montre vite du tranchant sur ses contres, à l’image d’un bon centre sur lequel Areola se couche (5e). La première occasion est toutefois parisienne : Lucas récupère très haut et Cavani en profite pour frapper des 18m mais cela passe juste à côté du cadre (6e). Les Bulgares tiennent le choc, largement, et il faut un bon retour d’Aurier couplé à la présence de Maxwell aux 18m pour éteindre le feu sur un contre express. Malheureusement, le PSG se relance mal et Motta fait une faute stupide à l’entrée de la surface côté gauche, à peine 20m à peine. Natanael tire fort, Matuidi et Cavani s’écartent et Areola se fait fusiller (1-0, 15e).

Paris tente de repartir et on voit Di Maria tenter sa chance, sans trop de conviction (20e). Le PSG peine à s’avancer dans les 30m adverses mais voit Lucas récupère très haut la balle. Domamge, il rate son une-deux avec Cavani dans la surface (28e)… Lucas provoque ensuite et tire mais c’est à côté (30e). Dans la foulée, C’est encore Lucas qui provoque un corner que Di Maria botte parfaitement au premier poteau mais Thiago Silva ne cadre pas sa tête (31e). Paris pousse malgré un bloc très bas et Cavani est balancé dans la surface sans que l’arbitre ne dise rien (38e). Le PSG va finalement égaliser peu avant la pause : Verratti et Motta combinent à 30m du but dans l’axe et le petit Italien lance Matuidi dans la surface. Il s’avance et fusille le goal de façon imparable (1-1, 41e). A la pause, le PSG n’a pas brillé du tout mais il a au moins égalisé… Pour le reste, il n’y a pas grand chose à sauver du match du PSG, encore très en difficulté face au bloc renforcé des Bulgares.

Les Paris arrivent à accélérer en début de seconde période : Cavani voit d’abord sa frappe après une remise de Lucas être hors-cadre (48e). Dans la foulée, Verratti sert Di Maria aux 18m qui enchaîne un contrôle superbe et une frappe en pivot qui passe de peu au-dessus de l’équerre du but (49e). On retrouve encore DI Maria, bien décalé par Cavani, mais la frappe du droit de l’Argentine est bien captée par le gardien (51e). Le PSG prend finalement l’avantage sur un excellent coup-franc excentré de Di Maria que Cavani reprend de la tête au premier poteau (1-2, 55e).

Mais alors que le PSG pense avoir fait le plus dur, il concède un penalty stupide : Aurier remet en pleine surface un centre raté des Bulgares. Motta tente d’intercepter en se jetant au sol de la tête et l’arbitre siffle un penalty logique. Areola sauve alors la mise des Parisiens en repoussant la frappe croisée du Bulgare (58e). Paris a eu très chaud et va finalement faire le break : Lucas est lancé côté droit et centre en retrait pour Cavani qui coupe au premier poteau et marque en coupant bien la trajectoire (1-3, 60e).

Paris a mis KO Ludogorets en 5 minutes et 3 actions clés et gère désormais. Cavani passe pas loin du triplé sur une bonne remise de Lucas mais il manque d’un poil de précision (63e). On retrouve la situation similaire quelques instants plus tard, sans plus de réussite (65e) et Cavani est ensuite passeur pour Matuidi mais, seul face au but, le gaucher frappe du droit et rate le cadre de façon incroyable (67e). De leur côté, les Bulgares n’y sont plus mais Cafu force Areola à se coucher sur une frappe de loin (72e). Sur un lointain coup-franc, Di Maria en fait de même avec le goal bulgare (79e) mais le match est fini et les deux équipes le sentent bien, la fin étant d’ailleurs plus marquée par l’entrée en jeu d’Ikoné qu’autre chose, sa première apparition officielle avec l’équipe première. Il sert d’ailleurs Aurier en pleine course qui bute sur le gardien (90e).

Le Paris-SG s’impose finalement 3-1 en Bulgarie malgré une première période inquiétante et quelques périodes de flottement. Le PSG a su faire l’essentiel au bon moment et repart avec le plus important, les trois points de la victoire.

L’impact au classement :

Suite à cette victoire, le PSG est premier à égalité avec Arsenal, les deux équipes ayant quatre points et la même différence de buts (+2), Arsenal ayant battu le FC Bâle sur le score de 2-0. Paris a marqué un but de plus et est donc leader.

Réactions :

Unai Emery:

Le match :
«L’équipe a fait un bon match. Ce qui a été important, c’est que quand l’équipe adverse a marqué, on a joué avec tranquillité et confiance, après on a su se montrer patient et marquer. Je suis content.»

Le milieu Motta, Verratti et Matuidi de retour :
«Ce sont de très bons joueurs, aujourd’hui j’ai mis les trois, mais si je mets d’autres joueurs en place, ils me donneront satisfaction aussi»

La suite :
«Quand tu gagnes, l’équipe progresse, quand elle perd, elle ne progresse pas. L’équipe est restée calme et c’est le plus important. On a ensuite pratiqué notre jeu, nous avons eu des occasions pour marquer nos trois buts voire même plus.»

Edinson Cavani:

Le match :
«La première mi-temps a été difficile, on prend un but à un moment où il était devenu encore plus difficile de marquer pour nous et reprendre le match. Après l’égalisation, c’était un autre match. On a su marquer un second but, sur coup-franc. C’est bien, ce sont des choses que l’on prépare la semaine à l’entraînement et c’est important, pour Paris comme pour l’équipe. On travaille beaucoup pour sortir de cette situation difficile.»

Le PSG en progrès ?
«Oui. C’est difficile. C’est une équipe qui a changé beaucoup de choses en son sein et c’est normal que nous ayons besoin de temps pour retrouver le chemin. C’est pour ça qu’on doit continuer à travailler. Je pense que l’équipe est très unie et c’est comme ça que nous sommes sortis d’une situation un peu difficile.»

Un avant-centre devenu leader du groupe ?
«Non. Je ne me sens qu’un joueur de l’équipe et c’est ce que tout le monde a besoin de ressentir. Je suis important comme tous les coéquipiers et comme toutes les personnes qui travaillent à l’intérieur de cette équipe. C’est la mentalité de tout le monde et celle dont nous avons besoin pour continuer à nous améliorer et à faire des bons matches comme ce soir. »

Alphonse Aréola:

Décisif pour son 2ème match de Ligue des Champions :
«Cela fait du bien ! C’est bien pour moi et pour la confiance du groupe. Le plus important, c’est le résultat collectif. J’y ai mis ma petite patte, à moi de continuer comme ça. »

Ce penalty arrêté :
«Si je savais où il allait tirer ? Ce sont des choses que l’on garde un peu entre nous, avec l’entraîneur des gardiens (sourire). Je la sors au bon moment et, derrrière, on marque. C’est important.»

Un état d’esprit qui a changé ?
«C’est juste une question de réussite. C’est ce qui nous a manqué pendant les matches précédents. La réussite est là, à nous d’en profiter et de continuer sur cette lancée. »

Installé dans les buts ?
«Rien n’est acquis donc c’est à moi de continuer à travailler. J’ai encore du boulot à effectuer. A moi de montrer que je suis décisif et de continuer comme ça.»


Le stade :

Le stade Vassil_Levski
Le stade Vassil_Levski

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s