Monaco – PSG 3-1, 28/08/16, Ligue 1 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3677/62868/match/Monaco-Paris-3-1/Monaco-Paris-3-1)

Dimanche 28.08.2016, Championnat de France, Ligue 1, 3e journée (5e place) à Monaco, au Stade Louis II :
A.S. MONACO F.C. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  3:1 (2:0)
– 15 219 spectateurs. Buts : João Moutinho, 13′, Fabinho, 45’+2 sur penalty ; Edinson Cavani, 63′, Serge Aurier, 80′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, David Luiz (Thomas Meunier, 62′), Presnel Kimpembe, Layvin Kurzawa – Thiago Motta, Marco Verratti (Blaise Matuidi, 70′), Adrien Rabiot – Lucas Moura (Hatem Ben Arfa, 81′), Edinson Cavani, Ángel Di María. Entraîneur : Unaï Émery.
Avertissements à Edinson Cavani et David Luiz.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3677/62868/match/Monaco-Paris-3-1/Monaco-Paris-3-1)
Edinson Cavani sera le seul buteur parisien du soir (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3677/62868/match/Monaco-Paris-3-1/Monaco-Paris-3-1)
Angel Di Maria balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3677/62868/match/Monaco-Paris-3-1/Monaco-Paris-3-1)
Moncao double la mise sur penalty juste avant la pause (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3677/62868/match/Monaco-Paris-3-1/Monaco-Paris-3-1)
Serge Aurier (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3677/62868/match/Monaco-Paris-3-1/Monaco-Paris-3-1)
Passe de Lucas (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Chute logique en Principauté pour le Paris d’Emery

En déplacement à Monaco, le PSG d’Unai Emery a concédé sa première défaite dans un match où l’équipe parisienne a été assez méconnaissable et en difficulté la majeure partie de la partie. A l’exception de quelques passages, Monaco a très bien éteint Paris et lui inflige sa première défaite.

Le match :

Dans un Stade Louis II plutôt plein, le PSG démarre plutôt bien mais les premiers appels de Cavani sont mal servis. La première occasion est d’ailleurs parisienne avec Verratti qui décale Aurier côté droit de façon astucieuse. Ce dernier met en retrait pour Di Maria dont la frappe est cadrée mais déviée en corner (11e). Monaco commence à sortir et marque sur sa première occasion : Raggi accélère et décale Sidibé côté droit qui centre tranquillement pour Joao Moutinho. Seul aux 18m, le Portugais claque une jolie reprise au ras du poteau de Trapp, impuissant (1-0, 13e).

Dans la foulée, Germain manque de marquer un but similaire sur un nouveau centre de Sidibe mais il rate sa reprise (16e). Paris peine à se créer des occasions mais réagit toutefois : David Luiz trouve Aurier dans le couloir qui évite Jemerson et lance Cavani dans la surface mais ce dernier loupe le cadre alors qu’il était en avance sur son défenseur (23e). Peu à peu, le PSG perd pied et s’enferme dans la défense monégasque, ouvrant des brèches en contre : Fabinho récupère et perce, il sert Bernardo Silva à l’entrée de la surface qui frappe fort à côté (37e). On se dirige vers la mi-temps quand Rabiot fait faute sur Mendy pour couper un contre et offre un coup-franc excentré. David Luiz dégage une première fois mais le ballon revient et il ceinture alors Jemerson. Le penalty est logique et Fabinho transforme (2-0, 45e+2).

A la pause, le PSG a montré énormément d’énervement et peu de choses dans le jeu mais c’est une équipe parisienne légèrement plus tranchante qui revient des vestiaires, sans pour autant que les occasions franches n’arrivent tout de suite. Il faut un petit miracle de Lucas côté droit pour la voir être dangereuse : le Brésilien centre pour Cavani qui loupe sa talonnade dans les 6m avant que Kurzawa ne rate le cadre, excentré au second poteau (55e). Monaco tient toutefois assez facilement mais craque sur un corner mal renvoyé : Verratti récupère et trouve Aurier dans le dos de la défense qui, de la tête, remet à Cavani. Aux 6m, l’Uruguayen décroise sa tête et réduit le score (2-1, 63e)

Ce but fait beaucoup de bien à Paris et il ne faut que quelques minutes à Meunier, entré côté droit, pour redonner un excellent ballon à l’Uruguayen qui coupe bien au premier poteau mais il est contré par Glik de près (68e). Monaco, si facile jusque là, souffre et recule de plus en plus mais tient bon et va même marquer un troisième but de façon plutôt chanceuse : Sidibé est lancé en contre et centre depuis l’entrée de la surface et Aurier dévie dans ses propres filets, trompant Trapp (3-1, 80e). Ce but coupe les jambes des Parisiens et la fin de match est finalement sans encombre pour une ASM pourtant aux abois avant ce but inattendu.

L’invincibilité d’Unai Emery est tombée en Principauté, comme beaucoup d’entraîneurs parisiens avant lui, mais l’impression laissée est inquiétante et l’équipe vue depuis le début de la saison n’a pas existé à Monaco. Les Parisiens vont désormais partir en sélection et devront se reprendre contre Saint-Etienne dans 13 jours.

Le point au classement :

Suite à cette défaite, le PSG a toujours 6 points et passe 5ème avec une différence de buts de +2.

Réactions :

Unai Emery :

Le match :
«C’est un match face à une bonne équipe de Monaco et c’était important pour nous de bien commencer le match, ce que nous avons fait. Il nous fallait un but parce que c’était une équipe avec une bonne mise en place défensive. Nous avons bien commencé avec deux occasions de but et la première fois qu’ils arrivent devant notre gardien, cela a donné un but. Après, c’est important de garder notre calme. Nous étions bien par moment mais nous avons perdu plus de ballons que nous aurions voulu. En 2ème mi-temps, à 2-0 c’est difficile pour nous mais on a marqué un but pour ensuite aller chercher le nul. A ce moment-là, nous étions proche de leurs buts mais nous n’avons pas marqué. Ensuite, ils ont des contre-attaques car ils ont des bons joueurs et ils inscrivent le 3ème but comme cela. Le match était alors fini. Pour moi, c’est un match pour apprendre, un match qui me servira d’expérience pour le futur. Aujourd’hui, il est clair que nous avons perdu et que nous n’avons pas bien géré la situation du match. »

Ce qu’il aurait changé avant le match :
«Non, je donne de la confiance à toute l’équipe et la saison est très longue, avec beaucoup de compétitions. Les joueurs qui ont joué ont gagné cette confiance et ce sera pareil pour toute la saison. Après, je n’aurais pas changé de joueurs mais (j’aurai voulu) plus de contrôle sur le match, perdre moins de ballons et avoir quelques déséquilibres tactiques moins que nous allons travailler. C’est un match que nous avons perdu, c’est clair, mais je m’en servirai pour le futur, pour apprendre. C’est une expérience.»

Déjà sous pression ?
«Il n’y a pas de pression, il y a de l’exigence. L’exigence est très haute pour tout : pour l’équipe, pour moi, pour les joueurs. Nous allons travailler avec une haute exigence et nous allons bien nous préparer pour soutenir cette exigence, pour faire face à la difficulté toute la saison et pour gagner.»

Thiago Motta :

Une défaite qui fait mal ?
«Non, Monaco a juste fait mieux et été meilleur. Avec leurs contre-attaques, ils ont mérité de gagner le match.»

Une défaite grave ?
«C’est une défaite et c’est toujours difficile à digérer, surtout parce qu’on sait que Monaco qui aspire à gagner le championnat. Mais bon, on va se relever et continuer.»

Ce qui n’a pas marché ce soir :
«C’est difficile de le dire maintenant, après le match. On va regarder à la video le match pour savoir ce qui s’est passé. Il y a des choses positives et négatives dans ce match. »

Des repères qui changent par rapport à l’an dernier ?
«Ce n’est pas nécessaire de faire des comparaisons avec l’année dernière. L’année passée, c’est l’année passée et on va essayer de faire mieux.»


Le stade :

Monaco_Louis2_x
Le stade Louis II

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s