Real Madrid – PSG 1-3, 27/07/16, match amical 16-17

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3714/62125/match/Real-Madrid-Paris-1-3/Real-Madrid-Paris-1-3)

Mercredi 27.07.2016, match amical, International Champions Cup, à Colombus, à l’Ohio Stadium :
C.F. RÉAL MADRID (Esp.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:3 (1:3)
– 86 641 spectateurs. Buts : Jonathan Ikoné , 2′, Thomas Meunier, 35′, Thomas Meunier, 40′, Marcello, 44′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, Thiago Silva (Thomas Meunier, 11′), Presnel Kimpembe, Layvin Kurzawa (Maxwell Scherrer, 68′) –  Lorenzo Callegari, Adrien Rabiot (Christopher Nkunku, 69′) – Lucas Moura (Alec Georgen, 69′), Javier Pastore (Benjamin Stambouli , 46′), Jonathan Ikoné (Angel Di Maria, 46′) – Edinson Cavani (Hatem Ben Arfa, 69′). Entraîneur : Unai Emery.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2016-17
Maillot extérieur 2016-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3714/62125/match/Real-Madrid-Paris-1-3/Real-Madrid-Paris-1-3)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3714/62125/match/Real-Madrid-Paris-1-3/Real-Madrid-Paris-1-3)
Le jeune Jonathan Ikoné, qui va ouvrir le score dès la 2ème minute après avoir éliminé 6 adversaires! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3714/62125/match/Real-Madrid-Paris-1-3/Real-Madrid-Paris-1-3)
Serge Aurier, repositionné en défense centrale suite à la blessure de Thiago Silva (Ch. Gavelle)
Reprise d'Edinson Cavani (F. Faugère
Reprise d’Edinson Cavani (F. Faugère)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3714/62125/match/Real-Madrid-Paris-1-3/Real-Madrid-Paris-1-3)
Après Serge Aurier face à l’Inter, c’est au tour de Thomas Meunier d’y aller de son doublé. Les latéraux sont en forme! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3714/62125/match/Real-Madrid-Paris-1-3/Real-Madrid-Paris-1-3)
Angel Di Maria, entré à la mi-temps (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (France Football) :

International Champions Cup : un nouveau succès pour le PSG, vainqueur du Real Madrid (3-1)

Grâce à une première période séduisante et efficace, le Paris Saint-Germain a dominé le Real Madrid, dans la nuit de mercredi à jeudi à Colombus (3-1). Thomas Meunier (doublé) a brillé, Pastore et Cavani un peu moins.

Ikoné slalome, Callegari étonne

Le match avait démarré depuis à peine 1mn30 lorsque Jonathan Ikoné a hérité du ballon à 25 mètres du but adverse. Depuis son aile gauche, le jeune milieu parisien a alors démarré un slalom mêlant dribbles courts, contres favorables et sang-froid pour se jouer de quatre défenseurs madrilènes et ouvrir le score d’un plat du pied droit.

Un but qui a récompensé l’activité d’Ikoné, à nouveau titularisé tout comme Presnel Kimpembe en défense et Lorenzo Callegari au milieu. Manifestement très apprécié par Unai Emery, ce dernier a encore livré un match propre devant sa défense, et a disputé l’intégralité d’une rencontre qui ne ressemblait plus à grand-chose après la pause, Zinédine Zidane ayant effectué… 11 changements.

Meunier comme Aurier

Entré en jeu dès la 12e minute pour suppléer Thiago Silva, victime d’un coup à la hanche, Thomas Meunier a livré un match plein et s’est offert un joli doublé, à l’image de son partenaire et concurrent Serge Aurier face à l’Inter (3-1). Plein d’envie, le latéral belge a d’abord adressé un bon centre à Edinson Cavani, avant de placer une belle frappe du gauche dans la lucarne (35e).

Bénéficiant des largesses d’une équipe madrilène qui débute à peine sa préparation, Meunier s’est à nouveau échappé quelques instants plus tard, inscrivant le troisième but parisien après avoir vu son (nouveau) centre vers Cavani lui revenir dans les pieds (40e). Quart de finaliste de l’Euro avec la Belgique, l’ancien du FC Bruges n’a manifestement pas perdu le rythme.

Pastore, un positionnement hybride

4-3-3 ou 4-2-3-1 ? Depuis la prise de fonctions d’Unai Emery, le système cher à Carlo Ancelotti puis Laurent Blanc semblait voué à disparaître. La vérité est jusqu’ici bien plus nuancée. Comme face à l’Inter, le jeune Lorenzo Callegari était donc aligné en sentinelle, avec Adrien Rabiot sur sa gauche. C’est le nouveau numéro 10 du club de la capitale, Javier Pastore, qui complétait le trio dans un rôle hybride, tantôt très proche d’Edinson Cavani, tantôt plus bas en phase défensive.

S’il s’est montré disponible durant ses 45 minutes passées sur le terrain, Pastore (capitaine après la sortie de Thiago Silva) a néanmoins semblé en manque de rythme, tout comme un Edinson Cavani qui a gâché quelques belles occasions. Le duo devrait avoir l’occasion de parfaire sa condition dans la nuit de samedi à dimanche (5h30 heure française) face à Leicester, à Los Angeles.

Réactions (Goal.com) :

Thomas Meunier : « J’ai découvert mon pied gauche en même temps que vous (rires). Je ne me souvenais pas avoir marqué un but du pied gauche. Je ne marque déjà pas beaucoup en tant que défenseur. Je suis réellement ravi de mes débuts parisiens avec 20 bonnes minutes contre l’Inter. J’espère que la blessure de Thiago n’est pas très grave. Je suis entré en jeu un peu dans la précipitation. Je me sens bien ici, mon intégration se passe bien. Il y a énormément de communication et de positivité sur le terrain. Je crois que ça aide beaucoup les nouveaux joueurs et les jeunes qui viennent du centre de formation. Je pense que tout le monde est dans le même bateau. Je trouve que Serge (Aurier) fait très, très bien son boulot aussi. J’ai toujours eu un faible pour Serge. Quand on m’avait demandé mes exemples, l’an passé, j’ai répondu Lahm et Serge Aurier. C’est un joueur agréable à regarder, comme toute l’équipe. Je ne suis pas venu en espérant être titulaire. Je suis venu en voulant travailler, en voulant m’améliorer en étant entouré de joueurs qui ont un autre potentiel que celui du championnat belge. Quand j’ai du temps de jeu, j’essaie de saisir ma chance, de faire au mieux. Si je peux jouer, je joue, sinon je prends mon mal en patience. »

Jonathan Ikoné : « Sur le but, je vois qu’il y a de l’espace, que je pouvais me retourner, j’en ai profité pour aller jusqu’au bout. La préparation est importante pour montrer au coach qu’il sait où me trouver s’il a besoin de moi. »

Kevin Trapp : « Deux matchs, deux victoires, c’est vraiment pas mal. On travaille dur pour montrer ce genre de choses pendant les matchs. Tout n’est pas parfait, mais on progresse tous les jours à l’entraînement pour réaliser ces matchs. Avec Areola, on travaille tout les deux très dur tous les jours. Bien sûr, il y a une grande concurrence. Salva (Sirigu) va revenir également, mais comme je l’ai déjà dit, il y a de la concurrence à tous les postes, et c’est nécessaire dans une équipe comme Paris. Ensuite, c’est au coach de décider. Je travaille pour jouer. C’est mon objectif, bien sûr. J’ai joué l’année dernière et rien n’a changé, je veux jouer cette année aussi. Comme tout le monde, on travaille dur pour être prêt pour la nouvelle saison. »

Layvin Kurzawa : « C’est bien de battre ce genre d’équipe, ça fait partie de la préparation. On a fait un bon match, les jeunes, les moins jeunes. Il faut continuer comme ça pour être prêt le 6 août (…) Unai Emery est très proche des joueurs. Et ça nous permet de communiquer aussi avec lui. Ca nous permet de savoir ce qu’il veut, ce qu’il attend. Il y a un très bon échange entre les joueurs et le coach et ça se retrouve sur le terrain. Il nous parle en français, qu’en français (…) On attend tous de faire mieux que la saison dernière. Et avec un coach comme ça, on peut y arriver. »

Lorenzo Callegari : « C’est mon troisième match amical, je saisis ma chance avec la confiance du coach. J’essaye de travailler pour l’équipe et de m’améliorer petit à petit. Je me sens de plus en plus à l’aise dans l’équipe. »


Le stade :

L'Ohio Stadium
L’Ohio Stadium

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s