Inter Milan – PSG 1-3, 24/07/16, match amical 16-17

L'ouverture du score de Serge Aurier (A. Nelson)

Dimanche 24.07.2016, match amical, International Champions Cup, à Eugene, à l’Autzen Stadium :
F.C. INTERNAZIONALE MILAN (Ita.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:3 (1:1)
– 35 000 spectateurs environ. Buts : Serge Aurier, 14′, Jovetic, 45′ sur penalty ; Layvin Kurzawa, 61′, Serge Aurier, 87′.
L’Équipe du PSG : Alphonse Aréola (Kevin Trapp, 46′) – Serge Aurier, Thiago Silva (Thomas Meunier, 73′), Presnel Kimpembe, Maxwell Scherrer (Layvin Kurzawa, 46′) –  Benjamin Stambouli (Alec Georgen, 83′), Lorenzo Callegari, Adrien Rabiot (Christopher Nkunku, 72′) – Lucas Moura (Angel Di Maria, 83′), Hatem Ben Arfa (Edinson Cavani, 73′), Jonathan Ikoné (Javier Pastore, 73′). Entraîneur : Unai Emery.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 16-17
Maillot domicile 16-17

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3713/61993/match/Inter-Milan-Paris-1-3/Inter-Milan-Paris-1-3)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3713/61993/match/Inter-Milan-Paris-1-3/Inter-Milan-Paris-1-3)
Thiago Silva prend le dessus sur un interiste (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3713/61993/match/Inter-Milan-Paris-1-3/Inter-Milan-Paris-1-3)
Hatem Ben Arfa balle au pied (Ch. Gavelle)
L'ouverture du score de Serge Aurier (A. Nelson)
L’ouverture du score de Serge Aurier (A. Nelson)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2016/3713/61993/match/Inter-Milan-Paris-1-3/Inter-Milan-Paris-1-3)
Lorenzo Callegari, auteur d’un très bon match (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (France Football) :

Amical : Le PSG domine l’Inter Milan (3-1)

Pour son premier match dans l’International Champions Cup, le PSG a logiquement dominé l’Inter Milan, dimanche soir (3-1). Aurier a brillé, Ben Arfa un peu moins.

Une jeunesse convaincante

Pendant que Jean-Kevin Augustin fêtait le titre de champion d’Europe U19 décroché dimanche soir avec les Bleuets face à l’Italie (4-0, un but d’Augustin), d’autres jeunes pousses du PSG étaient à pied d’œuvre face à l’Inter. Titularisé devant la défense, Lorenzo Callegari (18 ans), l’un des grands espoirs du club de la capitale, a livré un match plutôt intéressant. Serein, le champion d’Europe U17 en 2015 a touché un nombre incalculable de ballons, et en a très souvent fait bon usage, même s’il a assez peu joué vers l’avant. Aligné sur le flanc gauche de l’attaque, Jonathan Ikoné, qui était lui aussi de l’épopée des Bleuets en 2015, a également fait forte impression grâce notamment à sa rapidité et ses énormes qualités de percussion. David Luiz forfait, Presnel Kimpembe (20 ans) était lui titulaire en défense centrale aux côtés de Thiago Silva. Comme souvent lorsqu’on fait appel à lui, il a livré un match sérieux, en réussissant notamment un tacle parfait dans les pieds de Biabiany, qui filait au but (25e).

Un Ben Arfa décevant

S’il n’a visiblement pas encore retrouvé son poids de forme, Hatem Ben Arfa, aligné en pointe, n’a pas franchement crevé l’écran. L’ancien Niçois a bien réussi quelques enchaînements dont il a le secret, mais il a un peu trop porté le ballon dans l’ensemble, oubliant assez souvent ses partenaires démarqués. Au final, il n’a que très peu pesé offensivement, même s’il est à l’origine du premier but parisien, son coup franc direct ayant été repoussé par Handanovic dans les pieds d’Aurier, qui n’a eu qu’à pousser dans le but vide (14e). Mais le joueur ne semble pas très à l’aise à ce poste d’avant-centre. Entré en jeu après la pause en lieu et place de Maxwell, Kurzawa a remis les siens devant (Jovetic, sur penalty, avait égalisé pour l’Inter juste avant la mi-temps) d’un joli coup franc direct (61e).

Lucas et Stambouli n’ont toujours pas marqué de points, Aurier déjà en forme

Tous deux titulaires en raison des nombreuses absences dans le groupe parisien, Benjamin Stambouli et Lucas, qui devront encore faire face à une concurrence sévère cette saison, n’ont pas franchement marqué des points ce dimanche soir. Aligné sur le côté droit du milieu à trois, l’ancien Montpelliérain a été somme toute discret face à un adversaire pourtant loin d’être flamboyant. Même chose pour Lucas, titularisé à droite de l’attaque parisienne. Peu en vue, le Brésilien a bien tenté quelques percées balle au pied mais il n’a pas réussi grand-chose de bon. Déjà très affûté, Serge Aurier a lui multiplié les courses dans son couloir. En plus de son but, il a proposé plusieurs centres, dont un a terminé sur la transversale du gardien adverse (58e). Et il s’est même offert un doublé, de la tête, en toute fin de match sur un bon centre de Georgen (87e). A noter, enfin, les débuts de Meunier sous ses nouvelles couleurs, même s’il n’a pas eu le temps de vraiment se montrer, l’entrée en jeu décevante de Cavani, qui a manqué une grosse occasion et complètement dévissé une autre frappe, et celle de Pastore avec le N°10 dans le dos, celui laissé vacant par le départ de Zlatan. Un temps pressenti pour le récupérer, Marco verratti ne l’aura donc pas…

Réactions :

Maxwell : « C’est important de gagner, cela permet de positiver et de continuer à travailler. Le plus important, c’est d’arriver à mettre en place la philosophie de l’entraîneur sur le terrain. Peu importe le système qu’on utilise, il faut être bien équilibré. Il faut avoir l’intelligence d’occuper au maximum le terrain. Le coach veut qu’on fasse du pressing, qu’on ait le ballon. On communique beaucoup avec l’entraîneur, il met beaucoup d’intensité et ces matches nous permettent de pratiquer. On est positif, on essaye de le comprendre au maximum.  »

Lucas : « On travaille beaucoup notre positionnement avec l’entraîneur. Beaucoup tactiquement aussi et c’est très intense. On l’a vu aujourd’hui, dès qu’on perd le ballon, on essaye de le récupérer tout de suite. Je pense que c’était un problème pour nous avant. »

Unai Emery : « Dans un match de préparation, le résultat n’est pas le plus important. Mais c’est bien pour nous car il faut prendre l’habitude de gagner. C’était dur aujourd’hui avec la chaleur mais l’équipe dans son ensemble est en train de se créer et c’est ce qui compte. Le système, je ne le considère pas comme quelque chose d’important. Je vise plutôt le pressing de mon équipe, la manière dont elle utilise le ballon. Bien sûr, on va tester plusieurs choses comme le 4-2-3-1 encore. Mais l’idée c’est de garder le ballon, d’avoir le contrôle du match et d’être agressif à la récupération. »

Kevin Trapp : « Je pense qu’on a fait un bon match. On a déjà vu beaucoup de choses sur le terrain qu’on a travaillé à l’entraînement. Le pressing, être en bloc, la distance entre les joueurs, ça commence à être des automatismes pour nous car on le fait à l’entraînement tous les jours. On a passé trois semaines à travailler sur ça, ça va aller de mieux en mieux avec le temps. On a déjà progressé. Les premières impressions sont bonnes. Il faisait chaud, on l’a vu un peu dans le match mais pour nous c’était un bon test (…) Il n’y a jamais eu de problèmes avec Serge au club. Je n’ai jamais eu de problèmes avec lui personnellement. C’est bien qu’il arrive à faire un doublé, pour un défenseur c’est rare. Je ne sais pas si son brassard était un signe, il faudrait demander ça à l’entraîneur. »


Le stade :

L'Autzen Stadium
L’Autzen Stadium

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s