Bordeaux – PSG 1-1, 11/05/16, Ligue 1 15-16

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3176/60265/match/Bordeaux-Paris-1-1/Bordeaux-Paris-1-1)

Mercredi 11.05.2016, Championnat de France, Ligue 1, 35e journée, match en retard (1re place – déjà Champion) à Bordeaux, au Matmut Atlantique :
F.C. GIRONDINS DE BORDEAUX – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:1 (0:1)
– 38 026 spectateurs. Buts : Zlatan Ibrahimović, 59′, Pallois, 66′.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, David Luiz, Layvin Kurzawa – Chrstopher Nkunku, Benjamin Stambouli (Thiago Motta, 63′), Adrien Rabiot (Maxwell Scherrer, 63′) – Ángel Di María, Zlatan Ibrahimović (Jean-Kévin Augustin, 71′), Lucas Moura, 59′. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Lucas Moura.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2015-16
Maillot extérieur 2015-16

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3176/60265/match/Bordeaux-Paris-1-1/Bordeaux-Paris-1-1)
Adrien Rabiot, sous les yeux de David Luiz (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3176/60265/match/Bordeaux-Paris-1-1/Bordeaux-Paris-1-1)
Le jeune et prometteur Christopher Nkunku face à Ounas (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3176/60265/match/Bordeaux-Paris-1-1/Bordeaux-Paris-1-1)
Angel Di Maria (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3176/60265/match/Bordeaux-Paris-1-1/Bordeaux-Paris-1-1)
Zlatan Ibrahimovic sera le seul buteur côté parisien (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3176/60265/match/Bordeaux-Paris-1-1/Bordeaux-Paris-1-1)
Débordement de Serge Aurier (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (Philippe Goguet, CulturePSG) :

Petit nul de fin de saison en Gironde

En match en retard de la 35ème journée, le PSG est allé faire match nul 1-1 à Bordeaux dans un match qui n’a eu que très peu d’intérêt sur le terrain. Zlatan Ibrahimovic s’est rapproché du record de buts de Bianchi mais Pallois a empêché une défaite à son équipe en égalisant.

Le match :

Le début de match est très ouvert entre les deux équipes et il ne faut que peu de temps à Ibra pour décaler Rabiot côté gauche en attaque. Depuis les 20m, excentré, le jeune gaucher tente un lob très audacieux qui frôle le second poteau côté opposé (3e). Bordeaux réagit par le jeune Ounas mais celui-ci est touché par Stambouli à l’entrée de la surface sans que l’arbitre ne siffle (6e). Petit à petit, Paris prend la balle et le jeu s’endort. Les Parisiens font même quelques erreurs, notamment Rabiot aux 20m, mais Marquinhos revient et contre la frappe de Diabaté en bonne position (12e). Côté Paris, on joue à la passe à 10 sans avancer et on se déconcentre : sur un long ballon, Marquinhos donne le ballon à Plasil mais Trapp dévie la frappe dans la surface du capitaine des Girondins (17e).

Le match va sombrer dans l’ennui pendant un long moment, pas aidé par la blessure de Chantôme à l’épaule (20e) et les décalages sont bien rares, des deux côtés. Paris a le ballon mais n’en fait rien quand Bordeaux semble incapable d’aligner trois passes deux quand il le récupère. Kurzawa se montre toutefois sur son côté avec tout d’abord un tacle douteux d’Ounas sur lui (30e) puis surtout un excellent centre en retrait pour Ibra qui frappe sans contrôle du gauche. Lucas croise la trajectoire du ballon dans les 6m mais rate son geste et ruine un but tout fait de façon incroyable (37e). La dernière occasion avant la pause sera finalement bordelaise et très franche : Ounas intercepte aux 30m, efface Rabiot et Marquinhos en dribblant et sert Rolan dans la surface. L’Uruguayen s’avance et frappe mais Trapp repousse du pied de façon brillante. Cela revient sur Ounas seul aux 6m qui, surpris, tire à côté (43e) ! A la pause, le 0-0 représente l’ennui subi par les spectateurs.

Le début de la seconde période est strictement dans la même veine et Lucas rate par exemple un coup-franc bien placé (50e). Si les Bordelais ont bien quelques opportunités sur des erreurs parisiennes, le PSG voit Aurier rate sa tête au second poteau sur un long centre suite à un coup-franc excentré de Di Maria (57e). Si Ibra se plaint juste après d’un des centres de Di Maria, l’Argentin se rattrape vite et envoie un excellent ballon au second poteau que le Suédois rabat bien. Prior est cloué sur sa ligne et Zlatan s’offre son 36e but de la saison en L1 (0-1, 59e).

Bordeaux réagit bien avec une frappe de 25m environ de la part du capitaine Jaroslav Plasil mais cela passe juste à côté du cadre (63e). Il ne faut finalement que peu de temps aux Girondins pour égaliser avec Poko qui provoque un corner. C’est bien tiré par Malcom et dévié par Marquinhos au second poteau dans un duel. Le gaucher Pallois est à la réception et ne se pose pas de questions avec une volée du droit imparable (1-1, 66e). Ce n’est pas immérité sur le match mais cela surprend une équipe du PSG guère habituée à se faire rejoindre. Encore plus inhabituel, Paris voit même Zlatan sortir sur blessure, touché au tibia (70e).

La fin de match est plutôt ouverte mais pauvre en occasions de buts, comme souvent durant cette rencontre, et Paris reprend la mainmise sur le jeu, sans réellement être dangereux. Prior sort bien devant Augustin (83e) et Aurier exploite mal le corner de Di Maria (84e). Le coup de tête suivant de l’Ivoirien est plus proche et plus dangereux mais toujours hors cadre (85e). Crivelli fait de même côté bordelais (87e) mais c’est surtout Lucas qui frôle le but de la victoire avec une frappe du gauche consécutif à une très belle percée. Sur la ligne, Pallois dévie et repousse sa tentative (91e). Le score ne bougera plus dans cette rencontre de petit niveau et globalement ennuyeuse entre deux équipes qui connaissent déjà leur sort.

L’impact au classement :

Suite à ce match nul, le PSG a 93 points, ce qui est le meilleur total de l’histoire de la L1.

Réactions :

Laurent Blanc :

Le PSG la tête ailleurs ?
« Non ! On était tous à Bordeaux (rires avec Tallaron). Sur le match, il faut juger les deux équipes, c’est un match typique de fin de saison. Avec la bonne idée de mettre un match entre les deux dernières journées, cela donne ce genre de match et encore, je trouve que la 2ème mi-temps n’a pas été mal. Elle a été meilleure, des deux côtés d’ailleurs. Mais celui qui a placé cette rencontre entre les deux dernières journées a eu une très bonne idée… Et je pense qu’on aurait pu vu voir un match encore moins bon.»

La santé de Zlatan :
«Zlatan a une petite douleur au mollet qui est assez persistante, il a préféré coupé. On pense beaucoup aux joueurs en mettant une semaine à trois matches. Physiquement à un moment donné ça tire un peu. On est en fin de saison. Je ne peux rien dire pour Zlatan encore, il va tout faire pour vite revenir. Ni lui, ni nous n’allons prendre le moindre risque.»


Le stade :

Le Matmut Atlantique
Le Matmut Atlantique

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s