Gazélec Ajaccio – PSG 0-4, 07/05/16, Ligue 1 15-16

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3178/60212/match/Ajaccio-Paris-0-4/Ajaccio-Paris-0-4)

Samedi 07.05.2016, Championnat de France, Ligue 1, 37e journée (1re place – déjà Champion) à Ajaccio, au Stade Ange-Casanova (Mezzavia) :
GAZÉLEC F.C. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:4 (0:1)
– 3 970 spectateurs. Buts : Edinson Cavani, 13′ ; Edinson Cavani, 49′, Edinson Cavani, 58′, Zlatan Ibrahimović, 90’+2.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Marcos Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Layvin Kurzawa – Thiago Motta, Benjamin Stambouli, Chrstopher Nkunku (Maxwell Scherrer, 77′) – Ángel Di María (Jean-Kévin Augustin, 77′), Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani (Lucas Moura, 59′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Thiago Silva.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2015-16
Maillot extérieur 2015-16

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3178/60212/match/Ajaccio-Paris-0-4/Ajaccio-Paris-0-4)
Sur une ouverture de Di Maria, Edinson Cavani devance la sortie de Maury et ouvre le score (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3178/60212/match/Ajaccio-Paris-0-4/Ajaccio-Paris-0-4)
Montée du capitaine Thiago Silva (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3178/60212/match/Ajaccio-Paris-0-4/Ajaccio-Paris-0-4)
Maury s’incline une seconde fois devant Edinson Cavani… (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3178/60212/match/Ajaccio-Paris-0-4/Ajaccio-Paris-0-4)
… puis une troisième! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3178/60212/match/Ajaccio-Paris-0-4/Ajaccio-Paris-0-4)
C’est Zlatan Ibrahimovic qui marquera le dernier but, dans les arrêts de jeun (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (Philippe Goguet, CulturePSG) :

Cavani a éteint le Gaz

En déplacement en Corse, le PSG s’est largement et facilement imposé face au Gazélec Ajaccio grâce à un très joli triplé d’Edinson Cavani et un but d’Ibra. Les Parisiens ont dominé de bout en bout une très faible équipe corse.

Le match :

Après une minute de silence à la mémoire des victimes de Furiani, le match commence sur un tout petit rythme et le PSG qui prend le ballon. Le Gazélec reste derrière et il faut attendre 10 minutes pour voir une action avec le premier corner pour Ajaccio, repoussé en deux temps. Paris ne rate toutefois pas le coche et ouvre le score sur sa première action, quelques minutes après une première alerte sur une jolie louche de Motta pour Kurzawa qui avait été repoussée (10e). Cette fois-ci, Di Maria est servi côté droit et envoie un centre fuyant dans la surface que Cavani coupe juste devant Maury, sorti de ses buts (0-1, 13e).

Dans la foulée, Di Maria lance Marquinhos côté droit qui centre mais le capitaine des Gaziers Rodéric Filippi dégage devant Ibra au point de penalty. La rencontre s’enfonce dans un faux rythme avec la possession pour le PSG mais peu d’actions dangereuses et les locaux, inoffensifs dans le jeu, frôlent en revanche l’égalisation sur un corner coupé par Filippe au premier poteau (23e). Le match est toujours dans le même ton mais Paris passe tout près du break sur un corner excentré de Di Maria côté droit. Il le tente directement et c’est la barre qui repousse sa frappe (31e) ! Peu après, on retrouve Kurzawa côté gauche qui centre pour Cavani au point de penalty. L’Uruguayen est retenu dans la surface mais M. Lesage ne dit pourtant rien… (35e).

Ce sera la dernière action de cette mi-temps largement dominée par le PSG dans la possession (75% à 25%), mais pas terrible niveau jeu. Paris a jusque là fait le métier face à un adversaire très faible. Le PSG boucle finalement la partie dès le retour des vestiaires, avec le même duo que pour le premier but : Di Maria centre depuis la droite, Cavani contrôle de la cuisse au second poteau, efface Touré avec son contrôlé et trompe Maury de près de façon impeccable (0-2, 49e).

Paris loupe le 3e but dans la foulée quand Cavani est trouvé côté gauche et centre parfaitement pour Ibra au second poteau mais le Suédois rate sa reprise alors qu’il est pourtant en excellente position, seul (52e). Une minute plus tard, Ibra est balancé dans la surface mais l’arbitre lui refuse un penalty évident (53e) ! Sur l’action suivante, il est servi sur la ligne de but, tente un sombrero improbable devant Maury et fait une tête mais le goal dévie en corner sur sa ligne cette action complètement zlatanesque (54e). C’est finalement l’homme du jour, Cavani, qui s’offre un triplé en coupant un centre parfait de Kurzawa au premier poteau. Au départ, la passe de Di Maria pour son latéral a découpé toute la défense adverse (0-3, 59e)

Le Matador sort juste après, remplacé par Lucas, et le PSG garde la même maîtrise mais les occasions sont moins franches malgré une équipe parisienne qui profite de plus en plus des espaces laissés par des Corses au bord de la rupture. Après plusieurs ballons mal exploités, le Brésilien fait un joli slalom et sollicite Maury de près mais le gardien sort une belle parade et repousse en corner (83e). Sur celui-ci, c’est Marquinhos qui domine dans les airs mais sa tête n’est pas cadrée. La fin de match est une lente agonie pour pour les Corses, absolument pas au niveau ce soir et incapables de se procurer la moindre occasion en 90 minutes. C’est finalement dans les arrêts de jeu qu’ils y parviennent avec une sortie ratée de Trapp bien exploitée. Un joueur frappe et Silva sauve de façon incroyable de la tête sur sa ligne (91e) ! Dans la foulée, Boutaïb rate sa tête, symbole d’un Gazélec maudit.

Sur le contre, Ibra marque après avoir été bien servi en profondeur par son ami Maxwell (0-4, 92e). Le PSG s’impose finalement 4-0, un score logique vu la prestation des Parisiens et l’énorme écart entre les deux équipes.

L’impact au classement :

Suite à cette victoire, le PSG a 92 points et une différence de buts de +79. Paris est plus que jamais en tête du classement avec 27 points d’avance sur l’OL, pratiquement assuré de finir dauphin du PSG.

Réactions :

Thiago Silva :

Un match maîtrisé de A à Z :

«Oui, on a fait tout ce que le coach avait demandé de faire aujourd’hui, surtout parce que le terrain n’est pas bon ici pour jouer à une touche. La première mi-temps, on a eu des difficultés et ils sont un peu moyens en 2ème, c’est pour ça qu’on a marqué trois buts. On a joué juste devant, on n’a pas pris de risques derrière et c’est ce qu’on doit faire jusqu’à la fin. Il y a d’autres équipes qui dépendent de nos résultats et nous sommes là pour faire notre travail.»

La finale contre l’OM, la seule motivation ?

«Bien sûr que c’est la finale. Les records, on va les faire si on rentre sur le terrain comme aujourd’hui. Mais on n’a besoin de penser beaucoup à ça. Si tu penses à les battre, tu vas peut-être faire des bêtises sur le terrain. Aujourd’hui, on a démontré qu’on est très bien concentrés et on va essayer de rester comme ça jusqu’à la fin du championnat et bien sûr pour la finale.»


Le stade :

Le stade Ange-Casanova juste avant les aménagements de 2016
Le stade Ange-Casanova juste avant les aménagements de 2016
La nouvelle tribune, côté route
La nouvelle tribune, côté route

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s