PSG – Monaco 0-2, 20/03/16, Ligue 1 15-16

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3172/58853/match/Paris-Monaco-0-2/Paris-Monaco-0-2)

Dimanche 20.03.2016, Championnat de France, Ligue 1, 31e journée (1re place – déjà champion) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – A.S. MONACO F.C.  0:2 (0:0)
– 46 569 spectateurs. Buts : Vágner Love, 65′, Fabinho, 68′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Marcos Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell Scherrer – Adrien Rabiot (Blaise Matuidi, 66′), Thiago Motta (Benjamin Stambouli, 80′), Ángel Di María (Jean-Kévin Augustin, 81′) – Lucas Moura, Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à David Luiz.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2015-16
Maillot domicile 2015-16

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3172/58853/match/Paris-Monaco-0-2/Paris-Monaco-0-2)
Lucas échappe à Bakayoko (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3172/58853/match/Paris-Monaco-0-2/Paris-Monaco-0-2)
Angel Di Maria, repositionné au milieu de terrain pour cette rencontre (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3172/58853/match/Paris-Monaco-0-2/Paris-Monaco-0-2)
Tentative acrobatique d’Edinson Cavani (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3172/58853/match/Paris-Monaco-0-2/Paris-Monaco-0-2)
Thiago Motta (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3172/58853/match/Paris-Monaco-0-2/Paris-Monaco-0-2)
Tir de Blaise Matuidi (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Un titre bien mal fêté

Dès son premier match post-titre de champion de France, le PSG s’incline 2-0 à domicile face à l’AS Monaco. Les occasions ont été nombreuses pour les Parisiens mais ils ont été cueillis à froid par des Monégasques qui ont fait le dos rond avant de frapper à l’heure de jeu, bien aidés par l’apathie parisienne de la seconde période.

Le match :

D’entrée, le PSG montre qu’il n’est pas venu pour faire un match amical et l’ASM frôle la correctionnelle dès la 4ème minute : Marquinhos perce côté droit et sert Cavani d’un bon centre au second poteau qui reprend du gauche. Subasic fait un énorme arrêt mais cela revient sur Di Maria qui frappe. Ibra coupe la trajectoire et marque aux 6m mais il est signalé à tort hors jeu (4e). Paris marche sur l’ASM et, sur un centre fort de Di Maria, Cavani ne coupe pas d’un rien au second poteau (10e). Le PSG multiplie les situations franches mais il manque à chaque fois la dernière passe (11e, 13e, 16e) et Ibra tente ainsi sa chance de loin pour avoir une vraie occasion (18e).

Monaco sort enfin après 19 minutes et frôle l’ouverture du score : Mbappe déborde David Luiz côté droit et centre au second poteau mais Lemar rate sa reprise dans le dos de Marquinhos et Trapp capte. Cela sera la seule occasion de l’ASM en première période et le PSG reprend son énorme domination avec un jeu collectif de toute beauté au milieu. Sur une de ces actions, Lucas sert Cavani dans la surface mais le contrôle est trop long et la frappe contrée… (21e). C’est encore Lucas qui tente de faire marquer Cavani d’un bon centre au second poteau mais le ciseau de l’Uruguayen ne trouve pas le cadre (30e). Sur une ouverture de Rabiot, toujours pour Cavani, qui est repoussée, Di Maria frappe et c’est sorti du cadre par une tête du cadre (33e).Sur le double corner qui suit, Monaco frôle à deux reprises la correctionnelle…

Monaco se montre sur deux frappes lointaines et largement hors cadre qui résument bien la prestation des hommes de Jardim mais c’est encore Cavani qui est servi dans la surface avec une tête au-dessus sur un centre divin de Marquinhos (38e). La dernière occasion avant la pause sera pour Zlatan qui reprend au point de penalty un bon centre brossé de Di Maria depuis la droite mais le cadre n’est toujours pas au rendez-vous (41e). A la pause, le score est donc de 0-0 mais c’est un petit miracle pour les Monégasques qui peuvent remercier les Parisiens pour leur absence de réalisme.

Paris repart bien et Rabiot envoie au but Zlatan après 30 secondes mais la frappe du Suédois des 20m est sans puissance et captée par Subasic (46e). Monaco se montre aussi avec deux frappes coup sur coup par Bakayoko (captée tranquillement) et surtout Fabinho qui envoie une mine en angle fermée sur laquelle Trapp s’emploie après une relance complètement ratée de David Luiz (49e). Paris pousse mais n’est pas forcément très heureux avec Cavani qui loupe son contrôle sur une louche de Di Maria puis le cadre sur un excellent centre de Maxwell (55e). Les jeunes se montrent aussi sur des frappes de loin par Mbappe (56e) et Rabiot mais aucun des deux n’attrape le cadre (58e).

En revanche, c’est un ancien qui donne une énorme occasion pour Monaco quand Motta rate une passe en retrait mais Trapp repousse bien la frappe puissante de Fabinho aux 18m (59e). Monaco va mieux et Paris se montre aussi moins concentré qu’en première période, offrant à l’ASM quelques situations qu’éteint le capitaine Silva (63 et 64e). La troisième tentative est finalement la bonne avec Lemar lancé côté gauche qui envoie un centre tendu parfait dans les 6m. Vagner Love coupe au second poteau et ouvre le score (0-1, 65e). Dans la foulée, David Luiz fait n’importe quoi dans la surface en tentant un double contact contré par Fabinho. Le défenseur du PSG fait ensuite faute sur son compatriote et l’arbitre siffle un penalty logique. Fabinho se fait justice lui même d’une superbe Panenka (0-2, 68e).

Le PSG n’y est plus du tout et semble complètement se moquer du match, à l’image de l’action honteuse de David Luiz sur le 2ème but de l’ASM. Motta marche et rate des passes faciles, représentant bien l’indolence parisienne du soir. Paris joue quand tout va bien et on voit malgré tout Ibra tente de réveiller son équipe d’une frappe déviée par la main de Jemerson (76e). Sur un corner de Di Maria enfin bien tiré, Cavani reprend de la tête et Subasic réalise un miracle sur sa ligne. Cela revient sur Ibra qui loupe le cadre de la tête à un demi-mètre du but, surpris (80e) ! On retrouve encore le Suédois sur un enchaînement contrôle aérien/reprise de volée qui finit dans la tête de Raggi et la reprIse de Matuidi n’attrape pas plus le cadre que la plupart des frappes parisiennes de ce dimanche soir (83e). C’est encore Ibra qui offre un caviar fabuleux à Augustin au point de penalty mais le jeune attaquant se loupe de près (85e). Sur les corners qui suivent aussi bien David Luiz qu’Ibra se loupent de près (87e et 88e), signe que rien n’ira pour le PSG ce soir. La fin de match est assez risible avec une sorte d’attaque/défense mais aucune volonté des Parisiens. Pire, l’ASM frôle le 3-0 sur un contre avec un David Luiz ridiculisé par Helder Costa mais la frappe est contrée…

Paris s’incline finalement 2-0 à domicile pour sa première en tant que champion de France, un score inimaginable à la pause mais qui punit une équipe parisienne qui s’est petit à petit arrêtée de jouer et a logiquement été punie par des Monégasques bien meilleurs dans la surface.

L’impact au classement :

Déjà champion, le PSG reste forcément premier avec 77 points mais l’AS Monaco fait une très bonne opération avec cette victoire au Parc des Princes. L’ASM a 55 points, soit 5 de plus que Nice, 3ème.

Réactions :

Laurent Blanc :

Une défaite après le titre en raison de la décompression ?
«Non, c’est facile de dire ça. On peut se retrancher derrière la décompression mais le match n’a pas été aussi mauvais que ça. La première mi-temps du PSG a été bonne, on s’est créés des occasions mais le seul problème, c’est qu’on n’a pas été efficaces. On aurait dû marquer, on l’a marqué d’ailleurs (but refusé à tort à Ibra) mais Monaco a ensuite fait 15 minutes où ils nous ont mis en difficultés et ils ont réussi à marquer. Bravo à eux. »

La baisse d’intensité en 2ème période :
« Vous n’avez jamais joué au football monsieur Tallaron. Effectivement, c’est dur de jouer ce match-là, encore plus si le match est difficile. C’est Monaco qui nous a rendu ce match difficile. Je le dis souvent quand le PSG perd, on recherche toujours les failles du PSG mais il faut aussi applaudir et féliciter l’équipe d’en face. Elle a joué crânement sa chance, très défensivement, mais elle s’est bien projetée avec des joueurs de talent offensif. »

Du mal à mobiliser pour la fin ?
« C’est toujours difficile de mobiliser quand vous avez atteint l’objectif, c’est pour ça que je vous dis que vous n’avez pas joué au football. C’est la vérité. Vous me posez cette question alors que vous devez le savoir. La dernière défaite du PSG au Parc des Princes, c’est contre Rennes quand on avait su avant le match qu’on était champions. Ce n’est pas un hasard. Champion trop tôt ? L’année prochaine, on tentera de l’être à la dernière journée… »

La suite avec City :
« Manchester City, c’est dans 10 jours. Les joueurs s’en vont 10 jours, ce n’est pas la meilleure des préparations mais tous les clubs sont soumis au même régime. Beaucoup de joueurs sont avec leur équipe nationale et on récupèrera le mercredi, le jeudi, le vendredi. On aura ce match contre Nice pour se préparer mais cela sera difficile pour les Sud-Américains puis Manchester City va arriver très vite. City a 2 blessés aujourd’hui ? Comme quoi, vous voyez, c’est difficile après un match de Champions League et surtout les matches avant les sélections. Je les crains toujours. Mais il y a une bonne chose ce soir : il n’y a pas de blessés. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s