PSG – Sochaux 0-0, 04/08/07, Ligue 1 07-08

Marcelo Gallardo

Samedi 04.08.2007, Championnat de France, Ligue 1, 1re journée (9e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. SOCHAUX-MONTBÉLIARD  0:0 (0:0)
– 37 400 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Youssouf Mulumbu (Granddi Ngoyi, 46′), Zoumana Camara, Sammy Traoré (Marcelo Gallardo, 80′), Sylvain Armand – Pierre-Alain Frau, Didier Digard, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Pedro Pauleta (Amara Diané, 66′), Péguy Luyindula. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Jérôme Rothen et Sammy Traoré.


Maillot utilisé :

dom0708
Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d'envoi (Ch. Gavelle)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Sammy Traoré à la lutte avec Grax
Sammy Traoré à la lutte avec Grax
Le Sochalien Maurice-Belay
Le Sochalien Maurice-Belay
Intervention de Mickaël Landreau (Ch. Gavelle)
Intervention de Mickaël Landreau (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
Granddi Ngoyi balle au pied (Ch. Gavelle)
Granddi Ngoyi balle au pied (Ch. Gavelle)
Tête de Sylvain Armand
Tête de Sylvain Armand
Les débuts de Zoumana Camara en match officiel (Ch. Gavelle)
Les débuts de Zoumana Camara en match officiel (Ch. Gavelle)
Marcelo Gallardo
Marcelo Gallardo
Les Lutece, à Auteuil
Les Lutece, à Auteuil
Le Kop de Boulogne (Ch. Gavelle)
Le Kop de Boulogne (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Paris touche du bois !

Le soleil, le public venu en nombre et une motivation débordante côté parisien. Tous les ingrédients étaient donc au rendez-vous pour que cette première journée de Ligue 1 face au FC Sochaux se passe pour le mieux. Malheureusement, les Rouge et Bleu ne sont pas parvenus à marquer, trouvant à trois reprises les montants des Lionceaux. Retour sur cette première…

Après cinq semaines de préparation intensives, orchestrées autour de deux stages et de rencontres amicales, la Ligue 1 reprend enfin ses droits avec la venue des Sochaliens aux Parc des Princes. Les supporters parisiens, Paul Le Guen et les Rouge et Bleu attendaient ce moment avec impatience.

Pour le lancement de cette saison, les Parisiens entendent débuter par une victoire et démontrent dès les premiers instants à leur adversaire que ce soir ils passeront un moment difficile du côté de la Porte d’Auteuil. C’est ainsi qu’après quarante secondes de jeu, Pierre-Alain Frau s’échappe sur son aile et trouve en retrait Peguy Luyindula à l’entrée de la surface. L’attaquant parisien place alors une frappe directe que Teddy Richert stoppe. C’est ensuite, Jérôme Rothen qui tente sa chance des vingt mètres sans succès (6e). La messe est donc lancée !

Si Paris met la pression sur les Lionceaux, les Sochaliens ne souhaitent pas jouer la carte « touriste » dans la capitale. Moumoumi Dagano trouve Sébastien Grax d’une ouverture millimétrée dans l’intervalle. Mickaël Landreau bouche bien son angle et oblige l’ancien monégasque a tiré dans le petit filet. Les Doubistes se rebellent ensuite par des contres via Nicolas Maurice-Belay qui trouve le portier parisien sur son chemin (8e) et sur un lob de Moumoumi Dagano hors-cadre (11e).

Alors que la rencontre s’équilibre et que les duels au milieu de terrain s’intensifient, les Sochaliens donnent des sueurs froides aux supporters de la capitale. Nicolas Maurice-Belay centre en profondeur pour Moumoumi Dagano qui réalise une tête piquée à bout portant. Heureusement, le gardien tricolore réalise un arrêt réflexe et repousse le danger. Michaël Isabey récupère tout de même le cuir et frappe au-dessus (24e).

Si l’ouverture du score n’était pas loin pour les Lionceaux, Paris croit aussi débloquer le tableau d’affichage quelques instants plus tard… Peguy Luyindula et Pedro Pauleta effacent leurs adversaires d’un double une-deux, le Portugais arme sa frappe à l’entrée de la surface et enroule son tir. Le stade se lève et croit voir Paris marquer son premier but de la saison, mais son missile termine sur le montant droit de Teddy Richert battu (38e). C’est donc avec une grosse occasion de chaque côté que l’arbitre clôt cette première période après une minute de temps additionnel.

Les encouragements des deux virages accompagnent l’entrée des Rouge et Bleu pour ce deuxième opus. Pour cette nouvelle période, Youssouf Mulumbu cède sa place à Granddi Ngoyi. Le jeune joueur issu du centre de formation du PSG se place alors au milieu de terrain décalant ainsi Didier Digard dans le couloir droit de la défense. Côté doubiste, Boukary Dramé est contraint de sortir à cause d’une blessure, remplacé par Bojan Jokic.

Durant la pause, la motivation parisienne ne s’est pas effritée. Le duo d’attaquants, Peguy Luyindula et Pedro Pauleta, poursuit ses efforts avec un superbe une-deux (47e). Puis, le tir de Pierre-Alain Frau est stoppé du bout des doigts par le portier sochalien qui doit s’étendre de tout son corps pour éviter l’ouverture du score du PSG (51e). Les Rouge et Bleu combinent bien, récupèrent le ballon et Paris prend donc logiquement possession du camp sochalien.

Si les hommes de Paul Le Guen dominent, ils ne trouvent pas pour autant la faille pour ouvrir le score. C’est alors que le coach de la capitale lance sa fusée Amara Diané pour dynamiter la défense sochalienne (67e). L’Ivoirien n’attend que quelques secondes pour donner raison à son entraîneur. Il efface deux défenseurs, pénètre dans la surface, frappe… mais trouve le montant gauche de Teddy Richert (68e). Tout simplement rageant ! Amara Diané cherche ensuite Peguy Luyindula dans la surface, mais le gardien doubiste parvient à se saisir du cuir (70e). Les minutes défilent et Paris ne conclut pas ses occasions en buts. Paul Le Guen utilise alors sa dernière cartouche en lançant Marcelo Gallardo à la place d’un défenseur, Sammy Traoré.

Paris pousse. Sur un centre de Jérôme Rothen, Peguy Luyindula ouvre son pied et fusille le gardien doubiste. D’une magnifique parade, ce dernier parvient de nouveau à sauver les siens (84e). Le danger se rapproche de plus en plus et sur un nouveau centre de l’ancien monégasque, Peguy Luyindula laisse passer pour Pierre-Alain Frau. « PAF » reprend alors de volée, mais son tir termine sur la barre sochalienne (85e). Trois poteaux en un match ! Décidemment, la chance a choisi son camp. Paris continue néanmoins d’attaquer et libère alors des espaces. Sébastien Grax prolonge alors pour Julien Quercia qui tente de lober Mickaël Landreau. Le portier se détend et repousse le ballon en corner. Le PSG repart ensuite à l’attaque et termine le match dans la surface sochalienne. Si le PSG n’a pas marqué, il a fait preuve d’envie et a réalisé une partie de qualité laissant augurer de belles perspectives pour cette nouvelle saison. La confirmation est attendu à Lens pour le premier déplacement des Rouge et Bleu.

Réactions :

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG) :
« Nous aurions pu perdre, mais nous aurions aussi pu gagner notamment en seconde période avec de belles situations devant le but de Richert. En début de rencontre, nous avons connu des passages difficiles, mais nous avons su rester dans le match grâce à Mickael (Landreau). Il a réalisé des arrêts décisifs. C’est un point qui nous revient, mais qui lui revient grandement. Nous nous sommes montrés plus convaincants en seconde période en étant plus tranchant et avec plus de liant offensif. Nous perdons quand même deux points, mais nous sommes restés unis et ça c’est encourageant. »

Frederic Hantz (Entraîneur de Sochaux) :
« C’est un résultat flatteur, je suis rassuré du contenu. Durant la préparation, j’avais évoqué quelques manques d’automatismes. Je préfère avoir une préparation difficile et puis voir des joueurs compétitifs lors des matches officiels que le contraire. Nous pouvons regretter les occasions manquées et je pense que nous devons prendre les devants en première période. Le PSG tape trois fois les poteaux et je pense que s’il y a 0-0, c’est surtout qu’il y avait deux très grands gardiens. C’est un bon point de pris malgré tout. »

Jérôme Rothen (Milieu de terrain du PSG) :
« Nous prenons un point. Je pense que chacun a eu sa période. Nous étions un peu tendu en première période. Sochaux a su en profiter, mais heureusement que nous avons eu un grand Micka (Landreau). Nous aurions aussi pu ouvrir le score, avec la frappe de Pedro (Pauleta) qui heurte le poteau. Je pense qu’en deuxième période nous avons joué plus haut et nous étions mieux concentrés. C’est dommage car nous avons eu quatre ou cinq occasions franches. C’est un nul mérité, maintenant il va falloir travailler et monter en puissance. »

Mickael Landreau (Gardien de but du PSG) :
« Je pense que c’était un match ouvert avec des possibilités de part et d’autres. La première période était plutôt sochalienne et la seconde en notre faveur. Pendant la saison, nous allons vivre des périodes difficiles et le début de ce match en a fait partie. C’est néanmoins avec des moments comme ça que nous allons progresser, grandir, repartir de l’avant et être meilleurs comme nous l’avons fait en seconde période. »

Zoumana Camara (Défenseur du PSG) :
« C’était un match difficile, mais nous le savions. Il y avait en face de nous une bonne équipe sochalienne. Elle était bien en place et difficile à jouer. Nous gagnons un point grâce à un grand Mickael Landreau, mais nous aurions aussi pu arracher la victoire. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s