Rapid Bucarest – PSG 0-0, 19/10/06, Coupe de l’UEFA 06-07

Tentative de Pierre-Alain Frau

Jeudi 19.10.2006, Coupe de l’UEFA, Groupe G, 1re journée (2e place) à Bucarest, au Stade Giuleşti :
F.C. RAPID BUCAREST (Rou.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 11 000 spectateurs environ.
L’Équipe du PSG : Mickaël Landreau – Bernard Mendy, David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Clément Chantôme (Édouard Cissé, 46′), Paulo César, Sammy Traoré, Boukhary Dramé – Pierre-Alain Frau (Bonaventure Kalou, 86′), Amara Diané (Pedro Pauleta, 62′). Entraîneur : Guy Lacombe.
Avertissement à Boukhary Dramé.


Maillot utilisé (à manches longues, avec le sponsor « Fly Emirates » en taille Coupe d’Europe) :

Troisième maillot 2006-07 (collection MaillotsPSG)
Troisième maillot 2006-07 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

David Rozehnal et Mario Yepes
David Rozehnal et Mario Yepes
Paulo Cesar
Paulo Cesar
Amara Diané balle au pied
Amara Diané balle au pied
Mario Yepes veille
Mario Yepes veille
Tentative de Pierre-Alain Frau
Tentative de Pierre-Alain Frau
Les Parisiens ayant fait le déplacement à Bucarest
Les Parisiens ayant fait le déplacement à Bucarest

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Mission accomplie

Paris repart de Bucarest avec le point qu’il était venu y chercher. Mais ce n’est pas sans peine que le PSG a glané son premier point dans ce groupe G de la Coupe UEFA. Arc-boutés en défense, les Parisiens ont contenu les assauts des locaux pendant 85 minutes avant de chercher le K.-O. en fin de match.

Après le stade atypique de Derry, les Parisiens ont fait connaissance ce soir avec le bouillonnant stade Giulesti de Bucarest. Alors que les murs d’enceintes disposés derrière les buts crachent à très hauts décibels de la musique techno, l’ensemble du stade agite des drapeaux aux couleurs du Rapid. Amputé de l’un de ses virages, le stade de la « Legiona Granata » n’en reste pas moins impressionnant avec ses supporters à deux mètres de la ligne de touche, légèrement surélevés, plongeant ainsi les joueurs dans une véritable cuvette. Le traquenard prévu par Guy Lacombe est fidèle au rendez-vous !

Le banc parisien a fière allure avec Pauleta, Rothen, Cissé, Rodriguez, Hellebuyck, Kalou et Alonzo, Guy Lacombe ayant fait confiance à Diané et Frau pour dynamiter la défense du Rapid. A l’image de ce premier tacle de Mendy, Moldovan, flanqué du numéro 99 dans le dos, ne doit s’attendre à aucun traitement de faveur de la part des Parisiens (2e).

Alors que le kapo local invite le stade tout entier à reprendre ses chants,
Armand ôte de la tête un ballon que Buga entendait reprendre de volée (15e). Applaudissements nourris ! Difficile pour la trentaine de supporters Rouge et Bleu de se faire entendre dans ces circonstances. Sans être exceptionnels, les Parisiens contiennent pour l’instant les assauts roumains en essayant ensuite de poser leur jeu offensif. Incontestablement cette première période reste malgré tout dominée par les joueurs de Lucescu qui arrivent régulièrement à porter le ballon dans la surface de Landreau.

En fin de match, Paris cherche le KO

Après une puissante frappe de Maldarasanu qui passe à un mètre du montant droit de Landreau, le PSG pointe enfin son nez dans le camp adverse. Diané reprend de la tête un centre tendu de Paulo Cesar, pour la première occasion parisienne (34e). Trop peu cependant pour réellement inquiéter l’arrière-garde du Rapid. Dans la foulée, Mario Yepes, capitaine du soir, se déploie de tout son long et prive ainsi Buga d’un duel avec Landreau (35e). C’est ensuite au tour de Mendy de s’interposer devant Maftei (39e). Ouf… Deux occasions qui réchauffent de quelques degrés le vétuste stade du Rapid qui ne demande qu’à s’enflammer.

A la pause, Chantôme, touché à la cheville, cède sa place à Cissé (45e). Et cette seconde période reprend sur un rythme plus soutenu, avec des Parisiens bien décidés à solliciter le portier adverse. Paulo Cesar, sur coup-franc (47e), puis d’une frappe lointaine (49e), est ainsi le premier à s’employer.

Plus entreprenants offensivement, les Parisiens s’exposent cependant toujours autant aux attaques tranchantes des Roumains. Alors qu’un ballon longe la ligne de but de Landreau sans qu’aucun joueur au maillot grenat ne coupe sa trajectoire, c’est surtout un sauvetage de Mendy dans les pieds de Moldovan qui rappelle les joueurs du PSG à plus de prudence. Incontestablement cette rencontre s’est débridée et Guy Lacombe en profite d’ailleurs pour remplacer Diané par Pauleta (60e).

La défense parisienne tient pour l’instant le choc et oblige les attaquants du Rapid à prendre leur chance de loin. Une tactique qui s’avère payante, même si les frappes roumaines flirtent avec les montants d’un Landreau toujours vigilant. Paris profite alors des cinq dernières minutes pour accentuer sa pression offensive avec l’apport de Kalou (Frau, 85e). Paulo Cesar chipe alors le ballon dans les pieds de Karamyan et cherche la tête de Pauleta au point penalty, mais se heurte à celle de Sapunaru (86e). Le hold-up aurait alors été parfait ! Avant de recevoir les Israéliens de l’Hapoel Tel Aviv au Parc des Princes, le 23 novembre, Paris vient donc d’empocher son premier point face au quart de finaliste de la précédente édition. Reste à le faire fructifier à domicile !

Réactions :

Alain Cayzac (Président du PSG)
« Je ne suis pas déçu par ce point du match nul. Bien au contraire, je pense qu’il s’agit d’un bon point de pris. Peu d’équipes viendront faire ce résultat ici. Je pense que c’est le genre de match qui peut nous servir en championnat. »

Guy Lacombe (Entraîneur du PSG)
« Nous sommes venus chercher un résultat nul difficile. Nous avions convenu avant la rencontre de mettre en place un gros bloc défensif en début de partie et de les laisser venir. Cela a tenu et les entrées de joueurs frais en deuxième période auraient pu nous permettre de l’emporter. Si le Rapid a dominé la rencontre, il ne s’est jamais montré dangereux. Nous avons bien fait de ne pas sous estimer cette équipe. Ce qui importe, c’est d’être dans les trois premiers et je compte sur les matches à domicile pour nous permettre de prendre des points. »

Pedro Pauleta (Attaquant du PSG)
« Cela reste un bon résultat. Un nul à l’extérieur n’est jamais négligeable. Nous sommes tombés sur une équipe douée techniquement. En fin de match, le score aurait toutefois pu tourner à notre avantage. »

Mickaël Landreau (Gardien du PSG)
« C’est un bon premier match. Cela va obliger Bucarest à aller gagner à l’extérieur. J’ai également pris plaisir à retrouver Viorel Moldovan. Nous avons passé de bons moments ensemble à Nantes. »

Bonaventure Kalou (Attaquant du PSG)
« Nous sommes tombés contre une bonne équipe, avec des joueurs très techniques. Le score aurait pu tourner à l’avantage d’une ou l’autre des deux équipes. C’est donc finalement un score logique. Le Rapid sera un adversaire dangereux dans ce groupe G. »

Bernard Mendy (Défenseur du PSG)
« Nous connaissions surtout Moldovan, mais nous avons appris à connaître les autres joueurs de cette bonne équipe. Finalement, c’est un bon point de pris dans cette chaude ambiance. Ce genre de matches, un peu chauds, sont très agréables à jouer. »

Sylvain Armand (Défenseur du PSG)
« On a fait ce qu’il fallait, car il était surtout important de ne pas perdre ce soir. un point à l’extérieur ce n’est pas si mal. Nous aurions même pu marquer sur une ou deux occasions. Nous serons satisfaits de ce nul, si nous le bonifions avec une victoire à la maison. »


Le stade :

Le Stade Giulesti
Le Stade Giulesti

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s