Nice – PSG 0-2, 13/05/02, match amical 01-02

Les joueurs avant le coup d'envoi

Lundi 13.05.2002, match amical à Nice, au Stade du Ray :
O.G.C. NICE (D2)PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:2 (0:1)
– 3 958 spectateurs. Buts : Bernard Mendy, 28′ ; Frédéric Déhu, 53′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi (Jérôme Alonzo, 46′) – Cristóbal Parralo (Pascal Mendy, 46′), Frédéric Déhu, Gabriel Heinze (Youness Bengelloun, 46′), Didier Domi – Francis Llacer (Hocine Ragued, 46′), Édouard Cissé (Samuel Piètre, 46′), Mikel Arteta (Chiguy Lucau, 46′), Bernard Mendy (Bartholomew Ogbeche, 46′) – José Aloisio (Fabrice Fiorèse, 46′), Ali Boulebda. Entraîneur : Luis Fernandez.


Maillot utilisé :

Troisième maillot 2001-02 (collection MaillotsPSG)
Troisième maillot 2001-02 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Les joueurs avant le coup d'envoi
Les joueurs avant le coup d’envoi
Tirage au sort entre capitaines
Tirage au sort entre capitaines
Les quelques supporters parisien présents au stade du Ray
Les quelques supporters parisiens présents au stade du Ray

Compte-rendu (psg.fr) :

Sous les yeux de 4000 courageux venus braver les caprices du ciel azuréen, Niçois et Parisiens ont offert un match de qualité. Privé de ses internationaux, le PSG s’est imposé 2-0 et clôt ainsi, par une victoire, sa saison 2001-2002. Luis Fernandez a donné rendez-vous à ses joueurs le 20 juin pour la reprise de l’entraînement.

Le PSG, qui a revêtu ce soir sa tunique noire afin de conjurer le sort, est le premier à se montrer dangereux. Sous les yeux de Manu Amoros, Bernard Mendy, bien lancé par Cissé, voit sa frappe contrée par Scotto (3e). Dans la foulée, Arteta s’infiltre dans la surface de Valencony, mais le Basque se heurte à la défense centrale niçoise (5e). Letizi, qui joue à domicile ce soir, est pour l’instant réduit au simple rang de spectateur. Il faut attendre la 10e minute pour que le portier parisien se saisisse d’un centre de Manekaba. Sans danger.

Une puissante frappe de Meslin réchauffe la voix du kop niçois, courageux malgré la pluie. Emmenée par les Boys, la poignée de supporters du PSG n’est cependant pas en reste. Les  » On est en D1 « , répondent aux  » P.A.R.I.S « . Sur le rectangle vert, le PSG est toujours maître du jeu. Aloisio, puis le jeune Boulebda, essayé ce soir par Fernandez, ont le but au bout du pied. Un hors-jeu et une cuisse contrarieront les espoirs du PSG.

Letizi acclamé

La domination Rouge et Bleu est finalement récompensée juste avant la demi-heure de jeu. Llacer prend le couloir droit et glisse le cuir à Aloisio, le Brésilien centre en retrait pour Mendy dont le plat du pied laisse Valencony impuissant (28e). Le match se débride alors et Nice se décide enfin à pointer le bout de son nez dans le camp adverse. Souvent par précipitation, parfois par maladresse, les tentatives niçoises trouvent rarement le cadre. A l’image de cet ultime coup-franc de Panarot qui file à droite des buts gardés par Letizi (45e).

L’arbitre peut alors siffler la fin de cette première période et offrir au portier parisien un tonnerre d’applaudissements. Forcément ému, Lionel Letizi, qui cède sa place à Alonzo pour cette seconde période, offre son maillot au kop Rouge et Noir. Et ce changement n’est pas le seul, puisque Fernandez rajeunit sensiblement son équipe. Pas moins de trois jeunes du centre de formation (Pietre, Bengelloun et Ragued) intègrent le onze parisien. Ajoutez-y Ogbeche et Pascal Mendy, un autre joueur à l’essai, et vous obtenez certainement là, l’avenir du PSG.

Capitaine Déhu pour finir

 » Batho  » est même à deux doigts, ou plutôt à un poteau, de signer son entrée. Après une bonne combinaison Pietre-Ragued, le Nigérian pivote et déclenche une frappe qui s’écrase sur le montant gauche de Valencony (48e). En bon capitaine, c’est finalement Déhu qui, sur coup-franc, offre un avantage plus conséquent aux siens (2-0, 53e). Alonzo préserve son but inviolé grâce à une claquette spectaculaire sur une frappe de Rodriguez (65e), puis c’est Déhu qui prive Manekaba d’un face à face avec le portier Rouge et Bleu (69e).

Le match se termine comme il a commencé, par une poignée de main entre tous les protagonistes. A travers cette rencontre amicale, Nice célébrait son ascension parmi l’élite, le PSG clôturait lui sa saison. Rendez-vous dans quelques mois, pour une rencontre officielle cette fois-ci…en espérant un score identique !


Le stade :

Le stade Léo-Lagrange, dit "Stade du Ray"
Le stade Léo-Lagrange, dit « Stade du Ray »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s