PSG – Lyon 1-0, 16/07/00, match amical 00-01

Dimanche 16.07.2000, Tournoi Club Europe, match amical de 45 minutes, à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS  1:0
– 22 653 spectateurs. Buts : Augustine Okocha, 30′.
L’Équipe du PSG : Dominique Casagrande – Sylvain Distin, Éric Rabésandratana, Talal El-Karkouri, Godwin Okpara – Laurent Robert , Peter Luccin, Augustine Okocha, Stéphane Dalmat – Laurent Leroy, Christian Corrêa. Entraîneur : Philippe Bergeroo.


Maillot probablement utilisé :

Maillot domicile 2000-01 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2000-01 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Compte-rendu (psg.fr) :

Douze représentants font aujourd’hui partie du Club Europe, crée le 16 février 1999 par Canal Plus et le groupe Jean-Claude Darmon afin de pérenniser l’engagement de la chaîne cryptée et des clubs français pour la Coupe d’Europe, et de développer en commun le multimédia dont bien sûr… internet.

Sur psg.fr, on va donc s’en donner à cœur joie avec la première édition du tournoi Club Europe, réunissant dans un Parc des Princes plutôt bien garni pour un 16 juillet tout simplement Monaco, Paris et Lyon, le tiercé gagnant du dernier championnat. Et dans le même temps, à Bordeaux, une autre belle brochette allait en découdre (Les Girondins, Marseille et Saint-Etienne au lieu de Lens, pris par l’intertoto), avec à la clé dans les deux groupes un classement pour des petite, moyenne et grande finale qui se dérouleront au Parc mardi prochain.

Mais chaque chose en son temps, et place d’abord en guise d’apéritif relevé à un alléchant PSG/Lyon au Parc, deux formations bien sûr encore en rodage et n’alignant pas leur équipe-type, histoire de répartir les forces et de tester tout l’effectif sur les deux matches. Des effectifs d’ailleurs au complet de part et d’autre, si ce n’est le jeune Bernard Mendy côté Rouge et Bleu, retenu en équipe de France juniors et Jimmy Algerino, qui fera sa rentrée mardi.

Captain’Rabe en tête, main dans la main lors de la présentation dans le rond central, les Parisiens sont fin prêts à recevoir la première salve lyonnaise, puisque Sonny Anderson a l’honneur d’ouvrir le premier bal de la saison au Parc sur le coup d’envoi. Le temps d’une tête en retrait bien assuré de Rabé sur Casagrande, d’un choc Coupet-Leroy sur un raid de ce dernier et d’échanges harmonieux de décibels entre Auteuil et Boulogne, que Sylvain Distin, positionné une nouvelle fois en latéral gauche, a déjà des fourmis dans les jambes et monte comme il l’affectionne à l’assaut du camp de l’OL sur une ouverture de Robert (7e).

RABE TAILLE PATRON

Même si le PSG, à plusieurs reprises, tergiverse un peu en défense, Rabesandratana se charge de rassurer son monde, par une intervention autoritaire et pleine de sang-froid sur l’éternel danger Anderson, qui partait droit vers le but avec la possibilité de servir son nouveau coéquipier Marlet sur sa gauche (18e).

Le Parc ne s’ennuie pas mais attend tout de même de s’enflammer, ce qu’il commence à faire sur des actions de Dalmat, omniprésent, très remuant et au coup d’œil  » d’aigle « . Laurent Leroy n’est pas en reste avec une tête captée facilement par Coupet, avant une autre action chaude : Dalmat, incontournable, lance Okocha qui sert Laurent Robert… mais qui tergiverse trop, ne tirant finalement qu’en deuxième intention, avec un ballon détourné en corner (26e).

Sur celui-ci, c’est au tour de Christian d’y aller d’un retourné. Ca chauffe et ça va s’embraser : à la 30e, Dalmat toujours et encore gagne son duel côté droit avec Serge Blanc et centre au cordeau pour Jay-Jay Okocha, qui ne manque pas de trouver la cible (30e). 1-0, l’avantage est mérité et le Nigérian peut même s’offrir des gri-gris dont lui seul à le secret. Sur l’un deux, après une bonne sortie de Casagrande dans les pieds d’Anderson (35e), il donne à Robert le sprinter, qui centre pour Christian dont la reprise est superbement détournée par Coupet.

On en restera là, avec mine de rien une belle satisfaction parisienne d’avoir, même en amical, grillé la politesse à des Lyonnais qui n’avaient pas ménagé le PSG la saison passée en championnat, avec une défaite (1-0) à Gerland à l’aller et un nul (2-2) concédé dans les dernières secondes au Parc au retour. Place maintenant à la saison 2000/2001…

Réactions :

Dominique Casagrande : « Je suis content, tout s’est bien passé et les recrues s’adaptent très bien. Nous devons rapidement trouver nos repères. Gagner, cela fait beaucoup de bien et doit toujours animer notre esprit. »

Laurent Robert : « C’est bien, non ? Elle nous a manqué cette pelouse du Parc des Princes (sourire). Nous enregistrons une courte victoire puis la deuxième mi-temps fut plus difficile. J’étais un peu fatigué. Il faut imposer notre jeu. »

Après avoir longuement discuté dans le couloir avec Sonny Anderson, Christian et son éternel sourire s’arrêtent : « C’est un garçon très sympa Anderson, cela fait plaisir de le voir ici au Parc, c’est un ami. A part nos retrouvailles, ce soir, ce fut tranquille, ce fut un bon match de préparation. Nous sommes un peu fatigués de part la préparation physique que l ‘on suit actuellement. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s