PSG – Troyes 2-1, 05/07/00, match amical 00-01

Peter Luccin balle au pied (Ch. Gavelle)

Mercredi 05.07.2000, match amical de pré-saison, à Orléans, sans doute au Stade de la Source :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.T.A.C. TROYES   2:1 (1:1)
– 3 000 spectateurs environ. Buts : Goussé, 24′, Christian Corrêa, 25′ ; Stéphane Dalmat, 50′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Aliou Cissé (Fabrice Kelban, ?’), Talal El-Karkouri (Sylvain Distin, ?’), Éric Rabésandratana, Sylvain Distin (Grégory Paisley, ?’) – Peter Luccin (Stéphane Dalmat, ?’), Édouard Cissé (Pierre Ducrocq, ?’), Stéphane Dalmat (Fabrice Abriel, ?’), Laurent Robert (Igor Yanovski, ?’) – Laurent Leroy (Gaël Hiroux, ?’), Christian Corrêa (Kaba Diawara, ?’). Entraîneur : Philippe Bergeroo.

Merci à quiconque connaissant le timing des remplacements de bien vouloir les partager en commentaire…


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2000-01 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2000-01 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Le jeune Fabrice Kelban (Ch. Gavelle)
Le jeune Fabrice Kelban (Ch. Gavelle)
Passe de Sylvain Distin (Ch. Gavelle)
Passe de Sylvain Distin (Ch. Gavelle)
Talal El-Karkouri (Ch. Gavelle)
Talal El-Karkouri (Ch. Gavelle)
Sylvain Distin (Ch. Gavelle)
Sylvain Distin (Ch. Gavelle)
Belle conduite de balle de Pierre Ducrocq (Ch. Gavelle)
Belle conduite de balle de Pierre Ducrocq (Ch. Gavelle)
Peter Luccin balle au pied (Ch. Gavelle)
Peter Luccin balle au pied (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Sous les yeux de l’ancien Parisien Bruno Germain, le régional de l’étape qui porta la tunique Bleu et Rouge, les hommes de Philippe Bergeroo se sont appliqués à bien réciter leurs gammes. Pour cette deuxième sortie amicale des Parisiens, Bergeroo a modifié le onze de départ qu’il avait aligné à Bressuire, dimanche dernier contre Lorient (1-0). Létizi est chargé de garder l’ultime rempart.

En l’absence des nigérians, retenus par leur sélection nationale, c’est El-Karkouri qui a remplacé Okpara, et Edouard Cissé a lui pris la place de Okocha. Dans l’entrejeu toujours, c’est Luccin qui débute au lieu de Ducrocq. Et enfin dernier changement, Aliou Cissé attaque cette rencontre en lieu et place de Kelban. Et devant un parterre de 3 000 spectateurs, dans un stade de la Source qui connut ses heures de gloire à l’époque des Serge Chiesa et autre Jacky Lemée en deuxième division, le PSG n’emballe pas la rencontre mais cherche plutôt à mettre en pratique ce qu’il a travaillé pendant ce stage d’avant saison. On se regarde, s’observe, et finalement on cherche toujours le meilleur positionnement possible avant de donner le ballon. Bref, du football propre et bien léché, histoire de se rassurer avant d’assurer.

Reste que les beaux gestes techniques n’ont pas été mis de côté. Comme ce joli coup du sombrero de Dalmat sur Djukic (12e). Puis, Paris décide d’emballer la rencontre. Distin lance dans le couloir gauche Robert, qui centre pour Leroy. La frappe de ce dernier est détournée dans ses six mètres par un troyen, mais elle revient dans les pieds d’Edouard Cissé, qui enlève trop sa frappe (17e). Troyes réagit très vite. Une frappe d’Adam oblige Létizi à une jolie claquette (20e). Mais il ne s’agit que d’une alerte. Quatre minutes plus tard, Boutal qui avait fait si mal aux parisiens la saison passée lors de la dernière journée, échappe à Rabesandratana, puis glisse sur le côté droit et adresse un centre tendu du gauche sur la tête de Goussé, qui ouvre la marque (24e).

Dalmat égalise

Mais Paris réagit vite et bien. Une minute plus tard, la bande à Bergeroo remet les pendules à l’heure. Après un bon coup-franc bien tendu de Robert, le ballon échoue en corner. C’est encore Robert qui s’y colle. Son tir trouve au premier poteau une tête décroisée de Leroy qui finit sur le poteau opposé. Christian a suivi, et n’a plus qu’à prolonger le ballon au fond des filets de Heurtebis (25e). C’est le deuxième but du Brésilien en deux matches, de jolies statistiques qui ne demandent qu’à être confirmées cette saison.

Après le repos, d’un côté comme de l’autre on opère beaucoup de changements. A Paris, Distin glisse dans l’axe, et laisse son couloir à Paisley. De l’autre côté, Kelban succède à Aliou Cissé. Ducrocq et Abriel font également leurs entrées au milieu, tandis que Diawara débute aux côtés de Leroy. Sur une mésentente entre Létizi et Distin, Philippe Bergeroo s’offre une de ses premières frayeurs de la saison. Son défenseur reste au sol, visiblement assommé. Quelques minutes plus tard, le grand gaillard parisien est sur pattes.

Un épisode qui met Paris en colère. Abriel récupère un ballon perdu dans l’axe, et lance plein champ Dalmat. Ce dernier grille la politesse à deux troyens et s’en va battre à bout portant Heurtebis (50e). Ensuite, les différents changements opérés d’un côté comme de l’autre ne modifient en rien le score au tableau d’affichage. Philippe Bergeroo en profite même pour faire jouer les « jeunots » tous ensemble. Verschave, Abriel, Hiroux, mais aussi Kelban et Paisley font honneur au club qui les a formé. C’est dire si Paris a des ressources, et si Paris est appliqué en cette période estivale.


Le stade :

Vue aérienne du stade de La Source
Vue aérienne du stade de La Source

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s