PSG – Besiktas 2-1, 10/12/97, Ligue des Champions 97-98

Jérome Leroy entre deux Stambouliotes

Mercredi 10.12.1997, Ligue des Champions, Groupe E, 6e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – BEŞIKTAŞ J.K. (Tur.)  2:1 (1:1)
– 34 038 spectateurs. Buts : Franck Gava, 24′, Mehmet Özdilek, 38′ ; Marco Simone, 58′.
L’Équipe du PSG : Christophe Revault – Fabrice Kelban, Pierre Ducrocq, Paul Le Guen, Francis Llacer – Edmilson Gonçalves (Édouard Cissé, 70′), Jérôme Leroy, Raï Oliveira, Franck Gava – Florian Maurice, Marco Simone. Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joёl Bats.


Maillot utilisé :

 Maillot domicile 1997-98, version Europe (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1997-98, version Europe (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Jérome Leroy entre deux Stambouliotes
Jérome Leroy entre deux Stambouliotes
Francis Llacer
Francis Llacer
Jérôme Leroy balle au pied
Jérôme Leroy balle au pied
La joie de Marco Simone après le but du 2-1
La joie de Marco Simone après le but du 2-1

Vidéo :


Compte-rendu (PSGMAG.net) :

Le Paris Saint-Germain n’a qu’une partie de son destin entre ses mains ce soir : il faut impérativement battre le Besiktas, tout en espérant un impair de la Juventus au Stadio delle Alpi face à Manchester United, un score fleuve lors de Leverkusen-Monaco, ou bien une correction ici même au Parc des Princes.

Paris est privé de nombreux joueurs sur suspension ou blessure : Fournier, Algérino, Roche, Guérin et Ngotty sont absents. Ricardo est donc obligé de lancer quelques jeunes joueurs pour ce match décisif, notamment Fabrice Kelban et Pierre Ducrocq.

Devant s’imposer, c’est logiquement que le PSG se porte à l’attaque ; Gava, déjà en jambes à Göteborg, ouvre le score durant la première demi-heure de jeu (1-0, 23e).

Le 0-0 qui couve à Turin fait alors les affaires du PSG, virtuellement qualifié, et qui se relâche. Mehmet n’en demande pas tant, et après 14 minutes d’espoirs, la qualification échappe à nouveau au club francilien. (1-1, 37e).

En seconde période, les Parisiens doivent se montrer plus sérieux, ce qui permet à Simone de redonner l’avantage aux siens (2-1, 58e).

À ce moment du match, le PSG est meilleur deuxième, derrière Monaco, mené 2-0 mais possédant une meilleure différence de buts — +5 contre +1 —, mais toujours devant la Juventus (0-0). Alors que Monaco réduit le score (63e) à Leverkusen, le PSG reste virtuellement qualifié, mais doit espérer que la Juve reste muette face à Manchester. Dans le cas contraire, il faudrait que Paris marque quatre buts lors de la prochaine demi-heure, face à des Turcs toujours dangereux lors des contres. Ricardo ne tente pas la grosse victoire, préférant consolider une victoire jusque-là suffisante.

Alors que la fin du match approche, les chances de qualification du Paris Saint-Germain s’envolent tandis que le match en lui-même reste sans intérêt. À la 84e minute, la nouvelle tombe : Inzaghi donne l’avantage — et la qualification — à la Juventus.

Derrière le Leverkusen (13 points) et la Juventus (12 points, +4), le PSG (12 points, +1) est éliminé.

La correction 5-1 reçue en Allemagne a eu deux fois raisons de la qualification parisienne : les Munichois s’inclinent en effet 0-1 contre Göteborg, et ne doivent leur première place qu’à la différence de buts particulière — +2 contre -2.

Après cinq demi-finales consécutives, l’aventure Ligue des champions s’achève dès la phase de poule.


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s