PSG – Lille 0-0, 13/02/16, Ligue 1 15-16

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3167/57555/match/Paris-Lille-0-0/Paris-Lille-0-0)

Samedi 13.02.2016, Championnat de France, Ligue 1, 26e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – L.O.S.C. LILLE MÉTROPOLE  0:0 (0:0)
– 45 391 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Grégory Van der Wiel, Marcos Marquinhos, David Luiz, Layvin Kurzawa – Javier Pastore (Marco Verratti, 46′), Benjamin Stambouli, Blaise Matuidi (Adrien Rabiot, 82′) – Ángel Di María (Lucas Moura, 63′), Edinson Cavani, Jean-Kévin Augustin. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Lucas Moura et Javier Pastore.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2015-16
Maillot domicile 2015-16

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3167/57555/match/Paris-Lille-0-0/Paris-Lille-0-0)
Leyvin Kurzawa à la lutte avec Soumaoro (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3167/57555/match/Paris-Lille-0-0/Paris-Lille-0-0)
Kevin Trapp aura passé une soirée tranquille (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3167/57555/match/Paris-Lille-0-0/Paris-Lille-0-0)
Frappe de Lucas (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3167/57555/match/Paris-Lille-0-0/Paris-Lille-0-0)
Edinson Cavani, ici face à Enyeama, sera une nouvelle fois passé à côté de son match (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3167/57555/match/Paris-Lille-0-0/Paris-Lille-0-0)
Angel Di Maria poursuivi par Balmont (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Un vrai match de L1

Face à une équipe consternante de médiocrité, le PSG n’a pu faire mieux que 0-0 face au LOSC. Paris n’a pas forcé tandis que le niveau de l’adversaire prévenait tout risque de défaite.

Le match :

Le match commence on ne peut plus tranquillement et à l’exception d’un contre gâché par Pastore (6e) ou d’un contact qui sonne Kurzawa (7e), il faut attendre près de 10 minutes pour voir une action construite du PSG. Di Maria utilise parfaitement le très bon appel d’Augustin depuis la gauche vers l’axe et il envoie le jeune attaquant au but. Celui-ci montre malheureusement un peu trop ce qu’il va faire et Enyeama repousse sa frappe enveloppée à ras de terre (9e). Ce sera la seule occasion réelle de la première demi-heure et les deux équipes peinent énormément à faire du jeu et, en conséquence, à s’approcher des buts adverses. On note tout juste un très bon retour de Marquinhos dans les pieds de Benzia qui partait au but (28e). Pour le reste, rien à signaler, plutôt tout à oublier.

Quelques instants avant le pause, le PSG se réveille toutefois légèrement, dans la foulée de Javier Pastore, guère convaincant pour son retour jusque là. Il claque tout d’abord une passe superbe vers Di Maria qui part au but mais Enyeama, bien sorti, contre la frappe de l’Argentin aux 20m avec ses jambes (37e). Pastore s’illustre également d’une belle frappe aux 25m peu après mais son tir puissant n’attrape pas le cadre (29e). Enfin, c’est Kurzawa qui frôle l’ouverture du score d’une tête puissante au second poteau sur un corner tiré de façon remarquable par Di Maria. Mavuba supplée toutefois sur la ligne son gardien et empêche l’ouverture du score (41e).

La mi-temps est marquée par le remplacement de Pastore par Verratti, l’Argentin ayant les adducteurs qui sifflent déjà. Le PSG repart plutôt bien et Soumaoro intercepte d’entrée une ouverture très dangereuse de Stambouli pour Di Maria (47e) avant que Civelli ne fasse une énorme faute aux 18m sur Cavani, pas sifflée, pour anéantir une attaque parisienne (48e). Le match est plus enlevé mais le PSG peine parfois à se créer des occasions, par exemple quand Verratti envoie Augustin au but mais que Soumaoro couvre bien (55e). Au milieu de ces difficultés, Cavani rate toutefois une énorme occasion d’ouvrir le score quand Matuidi envoie un long centre au second poteau. Enyeama touche le ballon mais le remet dans les pieds de Cavani au second poteau. L’Uruguayen évite le gardien mais frappe fort du gauche hors du cadre à 10m du but (56e) !

Cette énorme occasion réveille le LOSC qui concède alors moins de choses pendant une dizaine de minutes mais l’entrée de Lucas à la place de Di Maria (63e) redynamise l’attaque parisienne. Il ne faut que trois minutes au jeune Brésilien pour se mettre en évidence mais sa frappe des 20m est déviée par un défenseur et captée par Enyeama (66e). Le rythme s’effondre malgré tout bien vite avec de multiples arrêts de jeu entre les blessures et les multiples remplacements. L’arbitre oublie toutefois une nouvelle énorme faute sur Cavani aux 18m (76e) avant que Pavard ne sauve le LOSC sur un centre de Van der Wiel en coupant devant Cavani (79e). Paris finit plutôt bien la rencontre et on voit même Stambouli envoyer Cavani au but mais l’Uruguayen tente une passe en retrait contrée par Enyeama avant que Lucas ne reprenne acrobatiquement au-dessus (87e). Lille gagne du temps dès que possible mais est quand même heureux de voir la tête Marquinhos s’envoler au-dessus sur un centre de Lucas qui faisait suite à un corner repoussé (91e). Dans le temps additionnel, le PSG frôle l’ouverture du score d’une tête sur le poteau par Kurzawa mais le latéral était de tout façon hors-jeu.

Le PSG doit finalement se contenter de ce nul sans but mais l’essentiel est ailleurs. Paris n’a pas perdu et aucun joueur ne semble s’être spécialement fait mal. Côté lillois, on a dû adorer ce médiocre match nul.

L’impact au classement :

Suite à ce match nul, le PSG a 70 points et +51 en différence de buts.

Réactions :

Laurent Blanc :

Bizarre de ne pas gagner au Parc des Princes ?
« J’aurais tendance à dire oui puisque, depuis un certain temps, on arrivait à gagner nos matches. Ce soir, on aurait aussi pu le faire. On s’est quand même procuré pas mal de situations, cela n’a pas voulu sourire mais, paradoxalement, je suis très content du match. Cela n’a certes pas été un grand match. Il y avait beaucoup de choses à oublier puisque les joueurs se sont programmés pour la semaine prochaine comme vous le savez et j’ai trouvé du positif dans l’attitude… On avait prévu certains changements, on les a faits, on n’a pas eu de blessés graves sur ce match-là, il ne manque que les deux points supplémentaires. »

L’équipe contre Chelsea déjà en tête ?
« A quelque chose près, oui. On va regarder cette équipe de Chelsea mais c’est vrai que dans ma réflexion, je pense avoir l’équipe. »

Kevin Trapp :

Pourquoi le PSG n’a pas gagné ?
« Parce qu’on n’a pas marqué. On a eu des occasions pour marquer mais on les a ratées et tu ne peux pas gagner comme ça. On n’a pas mal joué mais la seule chose, c’est qu’on n’a pas marqué comme je le disais, alors qu’on a eu les occasions. Et à la fin, tu fais match nul. Bien sûr, on voulait gagner, surtout à la maison mais… C’est bon. »

Prêts pour Chelsea ?
« Maintenant qu’on a fait ce match aujourd’hui, on peut se concentrer sur ce match contre Chelsea. C’est déjà dans deux jours, ce sera un match intéressant et pas facile mais on est prêts. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s