Barcelone – PSG 1-0, 14/05/97, Coupe des Coupes 96-97

Léonardo et Guardiola, inséparables...

Mercredi 14.05.1997, Coupe des Vainqueurs de Coupe, finale à Rotterdam, au Feyenoord-Stadion :
F.C. BARCELONE (Esp.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:0 (1:0)
– 52 000 spectateurs environ. But : Ronaldo, 37′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Laurent Fournier (Jimmy Algérino, 58′), Bruno Ngotty, Paul Le Guen, Didier Domi – Jérôme Leroy, Benoît Cauet, Vincent Guérin (Julio Dely Valdés, 69′) – Patrice Loko (Cyrille Pouget, 78′), Raï Oliveira, Léonardo Araújo. Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joёl Bats.
Avertissements à Benoît Cauet, Laurent Fournier et Paul Le Guen.


Maillot utilisé (en version Coupe d’Europe, c’est à dire sans logo Opel ni badges sur les manches) :

Maillot extérieur 1996-97 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 1996-97 (collection MaillotsPSG)

Billet :

9697_Barcelone_PSG_ticket


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d'envoi
Les Parisiens avant le coup d’envoi
L'échange des fanions entre capitaines
L’échange des fanions entre capitaines
Duel entre Léonardo et Guardiola
Duel entre Léonardo et Guardiola
Leonardo poursuivi par Guardiola
Leonardo poursuivi par Guardiola
Patrice Loko balle au pied
Occasion de Patrice Loko
Jérôme Leroy
Jérôme Leroy
Bernard Lama est pris à contre-pied par Ronaldo
Bernard Lama est pris à contre-pied par Ronaldo
Bruno Ngotty et Raï
Bruno Ngotty et Raï
Guardiola fait faute sur Léonardo
Guardiola fait faute sur Léonardo
Tacle de Didier Domi
Tacle de Didier Domi
Julio Cesar Dely Valdes
Julio Cesar Dely Valdes
Léonardo et Guardiola, inséparables...
Léonardo et Guardiola, inséparables…
Le virage des fans parisiens
Le virage des fans parisiens
Si les parisiens ont perdu sur le terrain, ils auront -largement- gagné dans les tribunes
Si les parisiens ont perdu sur le terrain, ils auront -largement- gagné dans les tribunes

Vidéo :


Compte rendu (psg70.free.fr) :

« Un poison nommé Ronaldo »

En cette saison 1996/97, le PSG connaît un nouveau staff technique. Luis Fernandez a quitté le club après le succès de 96 laissant sa place au duo Ricardo – Bats relativement inexpérimenté.

Après un parcours sans faute, (FC Vaduz, AEK Athènes, Galatasaray et Liverpool) le Paris Saint Germain arrive une nouvelle fois en finale de cette C2. L’adversaire semble plus difficile a jouer que la saison précédente : le grand Barça de Ronaldo la nouvelle star de la planète football part largement favori. Un an après le sacre à Bruxelles, c’est cette fois-ci au Feyenoord Stadion de Rotterdam que les coéquipiers de Bruno N’Gotty devront vaincre.

Dès le début de la rencontre, Luis Figo se procure une belle occasion sur une remise de Ronaldo mais sa frappe passe tout près du montant gauche de Bernard Lama

Sur le corner qui suit, Fernando Couto marque d’une belle tête lobée mais l’arbitre le refuse le but pour une charge du portugais sur Bruno N’Gotty.

37ème minute, Bruno N’Gotty, le héros de l’édition precedente a fort a faire au marquage du très remuant Ronaldo. Sur une énième intrusion du brésilien, le défenseur parisien commet l’irreparable. Un tacle musclé dans la surface et l’arbitre désigne le point de penalty !

Le jeune bresilien recruté par le Barça pour la somme record de 100 MF transforme son penalty d’un plat du pied imparable. (1-0).

Après la mi-temps, les hommes de Ricardo tentent d’inverser la tendance. Benoit Cauet conclu une belle action collective par une frappe détournée mais Vitor Baia le portier barcelonais veille au grain et détourne en corner.

Plus le temps passe et plus le club de la capitale se fait pressant. Une action rondement menée par Raï aurait pu tout changer. Le brésilien lance Patrice Loko dont le tir vient mourir sur le poteau gauche de Vitor Baia. Leonardo à l’affut ne peut reprendre.

Quelques minutes plus tard, le « blaugrana » Hristo Stoichkov remonte le ballon de son camp, transmet pour Ronaldo qui fixe la défense parisienne. Le brésilien passe rend le cuire au bulgare qui d’une louche lobe toute la défense parisienne pour Luis Figo. Après un magnifique contrôle, la frappe du portugais ricoche sur la barre puis le poteau de Lama.

Les hommes de Ricardo et Bats tente encore, mais en vain, l’arbitre siffle la fin du match et offre ainsi la victoire aux catalans. Le Paris Saint Germain s’incline face à un redoutable adversaire.


Le stade :

Le Stade de Feyenoord
Le Stade de Feyenoord

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s