Lille – PSG 0-4, 03/08/96, match amical 96-97

Patrice Loko à la lutte

Samedi 03.08.1996, match amical de pré-saison à Lille, au Stade Grimonprez-Jooris :
LILLE O.S.C. – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:4 (0:1)
– 4 000 spectateurs environ. Buts : Patrice Loko, 43′ ; Julio Dely Valdés, 57′, Bernard Allou, 70′, Jérôme Leroy, 87′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Jimmy Algérino, Alain Roche, Paul Le Guen, Benoît Cauet – Laurent Fournier (Jérôme Leroy, 75′), Bruno Ngotty, Vincent Guérin (Roméo Calenda, 87′), Léonardo Araújo – Patrice Loko (Patrick Mboma, 83′), Julio Dely Valdés (Bernard Allou, 66′). Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joël Bats.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1996-97 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1996-97 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Léonardo
Léonardo
Patrice Loko
Patrice Loko
9697_lille_psg_amical_cauet2
Passe de Benoît Cauet
Léonardo découvre ses nouveaux partenaires
Vincent Guérin poursuivi par deux Lillois
Vincent Guérin poursuivi par deux Lillois
Benoît Cauet (P. Boutroux)
Benoît Cauet (P. Boutroux)
Julio Cesar Dely Valdes
Julio Cesar Dely Valdes
Bernard Allou, entré pour la dernière demi-heure et auteur d'un but
Bernard Allou, entré pour la dernière demi-heure et auteur d’un but
Patrice Loko à la lutte
Patrice Loko à la lutte

Compte-rendu :

Large vainqueur (4-0) à Lille pour son dernier test, Paris SG s’offre une récréation

Pour son quatrième et ultime match de préparation, le Paris SG s’est offert une agréable récréation en s’imposant (4-0) en toute tranquillité à Lille, samedi après-midi. Après la défaite (0-2) concédée à Bruges (0-2), le 27 juillet, les Parisiens se devaient de retrouver un niveau de jeu digne de leur statut.

Ils n’ont pas failli au rendez-vous. C’est tout d’abord Loko qui ouvrait la marque de la tête (43′), suite à un centre de Leonardo, avant d’être imité par Dely Valdes (57′), Allou (70′) et Leroy (83′).

Si le score flatte les esprits, il reflète l’énorme différence qui existe entre le grand favori pour le titre et un candidat à la relégation, « Nous avons bien joué et nous avons gagné, explique Bernard Lama. Mais il faut relativiser. Lille n’avait pas les moyens de nous inquiéter. »

Malgré la faiblesse de l’opposition, Ricardo et Bats ont pu noter avec satisfaction les progrès de leur équipe malgré les absences de Cobos et de Rai. « L’important pour nous était de travailler les automatismes et d’être dans un bon rythme, affirme Ricardo. Nous sommes sur la bonne voie. Et nous avons une bonne marge de progression. Même si Lille a des lacunes, cette victoire tombe bien. »

La grande satisfaction vient de la prestation de Leonardo. Jeu court, jeu long, technique en mouvement… Le Brésilien a impressionné. Autre point positif : la défense. Parfois déboussolée à Bruges, elle a donné plus de garanties face aux Lillois. « C’était important de retrouver davantage de solidité dans ce secteur, note Vincent Guérin. Maintenant, il nous reste des progrès à accomplir sur le plan tactique. » Un sentiment partagé par Joël Bats : « Nous montons en puissance, on bouge bien. Mais il faut être plus vigilant car on a perdu trop de ballons. »

Malgré ces réserves, Patrice Loko n’a pas tort d’afficher sa sérénité. « Nous avons été très sérieux. Ricardo nous avait demandé de jouer plus vite. C’est le genre de rencontre qui met en confiance. » Et à moins d’une semaine de la reprise du championnat (NDLR : samedi pro-chain, à Strasbourg), les Parisiens en ont bésoin.

Réactions :

Leonardo «J’aime prendre des risques »

– Vous avez pris beaucoup d’initiatives face à Lille. La forme revient ?
Leonardo (milieu offensif du Paris SG). – Tous les joueurs ont besoin de temps quand ils intègrent un nouveau groupe. Mais c’est sûr que je me sens de mieux en mieux. A l’image de l’équipe d’ailleurs. Je commence à trouver ma place.

– Justement, quelle est cette place ?
– En fait, je suis libre de jouer comme je l’entends. Je n’ai pas tellement de contraintes. Je peux jouer à droite, à gauche, au centre. L’important est de donner de bons ballons et du rythme au jeu.

– En tout cas, vous aimez toucher énormément le ballon.
– Quel joueur n’adore pas ça ? C’est vrai que j’aime bien sentir le ballon dans mes pieds. J’aime le toucher. Contre Lille, je l’ai eu souvent. Ça, ça me rend heureux. J’ai d’ailleurs essayé beaucoup de gestes, beaucoup de remises. J’ai aussi pris pas mal de risques. C’est comme ça qu’on arrive à créer la surprise, à déstabiliser une défense. En même temps, ça peut être dangereux de perdre un ballon en milieu de terrain. Mais bon, c’est mon style.

-Etes-vous confiant pour la reprise du championnat, samedi prochain à Strasbourg ?
– Oui, bien sûr. Contre Lille, il nous manquait des joueurs (NDLR : Rai et Cobos) et nous avons fait une bonne partie. Notre jeu gagne en cohérence. J’ai de bons partenaires. Surtout, je crois que nous avons une grosse marge de progression.


Le stade :

Le stade Grimponprez-Jooris
Le stade Grimonprez-Jooris

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s