Châteauroux – PSG 4-1, 02/07/95, match amical 95-96

David Trezeguet aura participé à toute la seconde mi-temps, mais l'essai ne sera pas concluant aux yeux du staff parisien (archives MK)

Dimanche 02.07.1995, match amical de pré-saison à Limoges, sans doute au Stade de Beaublanc :
L.B. CHÂTEAUROUX (D2) – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  4:1 (1:1)
– 3 000 spectateurs. Buts : Roux, 20′, Youri Djorkaeff, 24′ ; Maharzi, 60′, Bouzaïene, 65′, Bouzaïene, 79′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama (Richard Dutruel, 46′) – Bruno Ngotty (Oumar Dieng, 46′), Alain Roche (Antoine Kombouaré, 46′), Paul Le Guen (Didier Domi, 46′) – José Cobos (Cédric Pardeilhan, 46′), Vincent Guérin (Xavier Gravelaine, 46′), Daniel Bravo (Pierre Ducrocq, 46′), Youri Djorkaeff (Bernard Allou, 46′), Patrick Colleter (?, 46′) – Raï Oliveira (David Trezeguet, 46′), Pascal Nouma. Entraîneur : Luis Fernandez.

Merci à quiconque pouvant confirmer la participation de Patrick Colleter ainsi que l’identité de son remplaçant de bien vouloir le faire en commentaire…


Maillot utilisé :

Maillot domicile 95-96 utilisé lors des matchs amicaux
Maillot domicile 95-96 utilisé lors des matchs amicaux

Photos du match :

Bruno Ngotty et Alain Roche
Bruno Ngotty et Alain Roche
David Trezeguet aura participé à toute la seconde mi-temps, mais l'essai ne sera pas concluant aux yeux du staff parisien (archives MK)
David Trezeguet aura participé à toute la seconde mi-temps, mais l’essai ne sera pas concluant aux yeux du staff parisien (archives MK)

Compte-rendu (L’Équipe) :

Le PSG ne s’en fait pas

Pour sa première sortie de la saison, dimanche soir à Limoges, le Paris-0G a essuyé une sévère défaite (1-4) face à Châteauroux. Si l’on considère le résultat brut, ça ne fait évidemment pas sérieux. Mais Luis Fernandez a procédé à de nombreux essais qui expliquent l’ampleur du score. A la mi-temps, atteinte sur la marque de 1-1 (buts de Roux et Djorkaeff), l’entraîneur parisien a changé dix joueurs (Nouma est le seul à avoir joué les quatre-vingt-dix minutes) et lancé de nombreux jeunes comme Domi, Pardeilhan, Allou, Ducrocq et Trezeguez. Châteauroux en a alors profité pour prendre le large grâce à trois nouveaux buts de Maharzi et Bouzaïene (2). « J’ai tait une revue d’effectifs en alignant deux équipes totalement différentes, explique Fernandez. Il s’agissait de retrouver des sensations du terrain. Le résultat n’a pas d’importance. En première période, j’ai noté une bonne circulation. Mais nous devons encore travailler le jeu sans ballon. » L’équipe de départ était composée en 3-5-2 avec Le Guen au poste de stoppeur gauche. « C’est une idée parmi d’autres, précise Luis. Tactiquement, je suis dans une période de recherche. Je n’ai pas décidé si on allait évoluer en 3-5-2 ou en 4-4-2. » Les Parisiens ont repris leurs quartiers à Pouligny. Demain soir, ils affronteront Saint-Etienne à Aurillac, puis ils regagneront la capitale. « On abordera ce dernier match comme un vrai test, il y aura beaucoup moins de changements… »


Le stade :

Le stade de Beaublanc
Le stade de Beaublanc

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s