PSG – Vac 3-0, 10/08/94, Ligue des Champions 94-95

David Ginola dompte le ballon

Mercredi 10.08.1994, Ligue des Champions, tour préliminaire, match aller à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – VÁCI F.C. SAMSUNG (Hon.)  3:0 (1:0)
– 25 000 spectateurs environ. Buts : Ricardo Gomes, 30′ ; George Weah, 48′, Alain Roche, 82′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – José Cobos, Oumar Dieng, Alain Roche, Ricardo Gomes, Patrick Colleter – Paul Le Guen, Vincent Guérin, Valdo Filho (Daniel Bravo, 78′) – George Weah (Jean-Philippe Séchet, 85′), David Ginola. Entraîneur : Luis Fernandez.
Expulsion : Patrick Colleter, 70′.


Maillot utilisé (sans le patch UEFA Champions League)  :

IMG_2591
Maillot domicile 94-95 version Europe (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les Parisiens avant le coup d'envoi
Les Parisiens avant le coup d’envoi
David Ginola dompte le ballon
David Ginola dompte le ballon
Patrick Colleter (Ch. Gavelle)
Patrick Colleter, qui ne finira pas le match (Ch. Gavelle)
David Ginola (J. Prévost)
David Ginola (J. Prévost)
Le Kop de Boulogne
Le Kop de Boulogne
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil
Le bas du VA (Paris Go)
Le bas du VA (Paris Go)

Vidéo :


Compte-rendu (Xavier Dodier, Paris Go) :

En route vers la « poule » aux oeufs d’or

Malgré deux demi-finales de coupe d’Europe en deux ans, le PARIS SAINT-GERMAIN est contraint de passer par un tour préliminaire afin d’accéder à la tant enviée Ligue des Champions.

Pour cela, les hommes de Luis FERNANDEZ doivent impérativement se qualifier aux dépens du champion en titre de Hongrie, le FC VAC.

Devant près de 22 000 spectateurs, la machine parisienne se met en marche, mais il faut néanmoins attendre la demi-heure de jeu pour voir RICARDO surgir de la défense hongroise et ouvrir le score.

PARIS SG : 1 – VAC : 0

Ce but a le mérite de libérer les automatismes parisiens et David GINOLA et George WEAH s’en donnent à coeur joie pour semer Ia panique aux abords de la surface de réparation adverse. Ce dernier chipe même le ballon au gardien du VAC, somme toute imprudent, pour le glisser dans le but vide … mais l’arbitre refuse le but estimant un contact un peu rude de Mister George.

Ce n’est que partie remise pour l’avant-centre franco-libérien qui, trois minutes après la pause, bénéficie d’un centre parfait au premier poteau de David « El Magnifico » GINOLA pour catapulter de la tête le ballon dans les filets du malheureux KOSZTA.

PARIS SG : 2 – VAC :0

La fête est en train de battre son plein lorsque surgit la soixante et onzième minute. Un geste indigne de Patrick COLLETER sur un défenseur hongrois et ses coéquipiers sont priés de terminer la rencontre à dix. Malgré cet incident, la physionomie du match ne subira pas de bouleversements, au contraire, puisque sur un corner de Paul LE GUEN, Alain ROCHE parachève le score et permet ainsi à son équipe de prendre un sérieux avantage avant le match retour.

PARIS SG : 3 – VAC : 0

Du côté des tribunes. A Auteuil, où tous les supporters ont reçu des ballons, soit rouges, soit bleus, suivant leur emplacement, un damier est réalisé avant le match sur la totalité de la tribune. A l’étage supérieur, les LUTECE FALCO ont déplié une petite voile à l’effigie de la Tour Eiffel, alors que les DRAGON’S et TIGRIS MYSTIC déployeront la banderole « CHAMPION » en Auteuil rouge. Pour ce qui est de Boulogne, rien de bien spécial à signaler. Si ce n’est la petite bâche déployée par les BOULOGNE BOYS dans leur partie de tribune, juste après que la grande voile « CHAMPION » eût été baissée et le faible taux de remplissage de la tribune. Vacances ? Question ambiance, ce ne fut pas un grand soir de coupe d’Europe, vu le faible enjeu du match. Les chants eux aussi ne furent pas géniaux mais le mois d’Août …
Pour conclure, signalons encore que toutes les tribunes reçurent des ballons et qu’environ une trentaine de supporters hongrais étaient présents en tribune présidentielle. Etaient-ils venus de leur pays ou de l’ambassade parisienne ? Nul ne le sait… En tout cas, ni chants, ni spectacle à signaler.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s