PSG – Fluminense 3-1, 16/07/93, Tournoi de Paris 1993

François Calderaro

Mardi 16.07.1993, Tournoi de Paris, demi-finale à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – FLUMINENSE F.C. (Bré.) 3:1 (0:0)
– 12 000 spectateurs environ. Buts : Marcio, 54′ contre son camp, Ezio, 56′,  José Cobos, 66′, George Weah, 87′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Jean-Luc Sassus (José Cobos, 64′), Antoine Kombouaré, Alain Roche, Patrick Colleter (Pierre Reynaud, 46′) – Paul Le Guen, Laurent Fournier, Vincent Guérin – Xavier Gravelaine (François Caldéraro, 46′), George Weah, David Ginola. Entraîneur : Artur Jorge.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1993-94 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1993-94 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

9394_TdP_programme


Photos du match :

Laurent Fournier balle au pied
Alain Roche entamme sa deuxième saison à Paris…
François Calderaro
François Calderaro

Compte-rendu (L’Equipe) :

Raï au Brésil et Cobos encore un peu juste physiquement (il n’a pas joué depuis trois mois en raison d’une blessure au genou) : Paris-SG n’alignait au coup d’envoi qu’une seule recrue, Xavier Gravelaine. L’ancien Caennais occupait te flanc droit de l’attaque, Weah gardant le centre et Ginola le gauche. Trois attaquants, voilà qui n’est pas dans les habitudes d’Artur Jorge. Mais il ne s’agissait que du tournoi de Paris.

Les vice-champions de France allaient rapidement prendre la direction des opérations, face à un adversaire bien disposé lui aussi, et qui répliquait par sa vitesse et sa vivacité. Le jeu aéré et offensif allait permettre aux deux gardiens de se mettre en évidence. C’est ainsi que Nei maitrisait deux tirs vicieux de Le Guen (16′, 43′) et réussissait surtout une magistrale parade sur un penalty de Kombouaré (27′) généreusement accordé par M. Ramos pour une faute sur Fournier.

C’est Paul Le Guen qui allait être à l’origine de l’ouverture du score, avec la précieuse collaboration de Marcio, celui-ci déviant dans son propre but un coup-franc du milieu parisien.

Peine perdue : deux minutes plus tard, Ezio exploitait un moment d’inattention de la défense parisienne pour battre Lama d’une tête lobée et rétablir l’équilibre.

PSG continuait cependant à insister, sous l’impulsion de Ginola et Weah qui multipliaient les brèches. A la 66′, le Libérien faussait compagnie à ses gardes du corps sur l’aile gauche et filait jusqu’à la ligne de but avant de centrer en retrait. Et qui était là pour finir te travail ? José Cobos, tout juste entré à la place de Sassus et qui touchait là son premier ballon.

Kombouaré, de sa propre surface, expédiait une ouverture de 60 mètres à destination de Ginola. Ce dernier prenait le temps de contrôler, de lever la tête, et déposait le ballon dans les pieds de Weah accouru au premier poteau (87′).


Le stade :

PSG_ParcdesPrinces_annees90
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s