Le Havre – PSG 2-0, 27/03/91, match amical 90-91

Mercredi 27.03.1991, match amical à Saint-Lô, au Stade de la Falaise :
LE HAVRE A.C. (D2) – PARIS ST-GERMAIN F.C. 2:0 (0:0)
– 1 000 spectateurs environ. Buts : Françoise, 49′, Tiéhi, 69′.
L’Équipe du PSG : Joël Bats (??? Escoffier, 46′) – Jean-Pierre Bosser, Michel Bibard, Philippe Jeannol, Jean-François Charbonnier (Stéphane Persol, 82′) – Daniel Bravo (David Rinçon, 55′), Oumar Sène, ?, ? – Zlatko Vujović (Patrick Mboma, 55′), Liazid Sandjak (Pierre Reynaud, ?’). Entraîneur : Henri Michel.

Merci à quiconque pouvant compléter la composition ou connaissant le prénom du gardien remplaçant de bien vouloir le faire en commentaire…


Maillot sans doute utilisé, peut-être à manches longues :

Maillot domicile 1990-91 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1990-91 (collection MaillotsPSG)

Compte-rendu (presse havraise) :

Les plats fins, on est en droit de les déguster réchauffés, ou sortis du four. Les fins gourmets auront appréciés hier soir à La Falaise le dessert proposé par les étudiants en agro-alimentaire de Saint-Là. Ce dessert-là, même servi avec les douceurs du terme « amical » avait de quoi ravir les « fanas » du foot. Ceux qui raffolent des retransmissions en direct et les autres. Bref, le petit millier de passionnés massé autour de la main-courante du stade fétiche du FC Saint-Lô avait de quoi en prendre plein les yeux.

D’autant plus que les Havrais jouaient crânement leurs chances, à l’image de Moreau qui semait le trouble dans la défense de Bats (20′). Gênés par l’état du terrain, les deux protagonistes mettaient une bonne demi-heure à trouver les failles du camp adverse. Seul Bravo en solitaire, et par deux fois, tentait de tromper la vigilance de Piveteau (40′ et 44′). Le HAC, bien dans ses semelles face aux poulains d’Henri Michel, révisait ses gammes. Ça peut toujours servir pour l’année prochaine ! Un peu empâtés, les Parisiens se réveillaient par Vujovic et Bravo (45′).

Mais le coup de semonce allait venir de Françoise. Un cafouillage peu habituel à ce niveau et Escoffier, entré à la place de Joél Bats, allait rechercher le cuir aux fonds des filets. La frappe était sèche, hors de portée des gants (49′). Défi physique relevé, les, Havrais allaient faire jeu égal, maîtrisant un milieu de terrain parisien déjà privé de Susic avant le coup d’envoi (blessé), puis de Vujovic remplacé. Plus incisifs, plus précis dans la relance, les pensionnaires – plus pour longtemps – du groupe « B » de D II allaient même récidiver par ce diablotin de Tiéhi qui profitait d’une mésentente Escoffier-Bibard pour foncer plein cadre et inscrire le second but havrais (69′). Et le dernier d’un HAC affûté, en plein boum en ce moment.


Le stade :

Vue aérienne du Stade de la Falaise
Vue aérienne du Stade de la Falaise

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s