PSG – Bastia 2-0, 08/01/16, Ligue 1 15-16

Le superb but de Maxwell (A. Mounic)

Vendredi 08.01.2016, Championnat de France, Ligue 1, 20e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – S.C. BASTIA 2:0 (2:0)
– 45 000 spectateurs environ. Buts : Thiago Motta, 29′, Maxwell Scherrer, 39′.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Serge Aurier, Thiago Silva (Marcos Marquinhos, 78′), David Luiz, Maxwell Scherrer – Marco Verratti (Javier Pastore, 64′), Thiago Motta, Blaise Matuidi (Ezequiel Lavezzi, 81′) – Ángel Di María, Zlatan Ibrahimović, Lucas Moura. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Marco Verratti.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2015-16
Maillot domicile 2015-16

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3161/56328/match/Paris-Bastia-2-0/Paris-Bastia-2-0)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Thiago Motta et David Luiz se pressent pour pousser au fond un ballon de Thiago Silva… qui serait tout de même entré! (Photo A. Mounic)
Thiago Motta et David Luiz se pressent pour pousser au fond un ballon de Thiago Silva… qui serait tout de même entré! (A. Mounic)
Le superb but de Maxwell (A. Mounic)
Le superbe but de Maxwell (A. Mounic)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3161/56328/match/Paris-Bastia-2-0/Paris-Bastia-2-0)
Lucas, titulaire (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3161/56328/match/Paris-Bastia-2-0/Paris-Bastia-2-0)
Débordement de Serge Aurier (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

reprise sans forcer pour Paris

Sans forcer, le PSG s’est tranquillement imposé face à Bastia. Paris menait 2-0 à la pause sur deux occasions grâce à Motta et Maxwell mais n’a pas creusé l’écart malgré une large domination. Remise en route tranquille pour les Parisiens en L1.

Le match :

Pour ce premier match de 2016 au Parc des Princes, le début de rencontre est très tranquille dans le jeu et se caractérise surtout par des contacts rugueux : tout d’abord Fofana sur Lucas (2e) puis Motta sur Brandao (6e) avant que le capitaine du PSG Thiago Silva ne marche sur le pied de Brandao, toujours autant sifflé par le public du PSG. Pour autant, la première occasion est bastiaise avec une frappe de Fofana hors-cadre (8e). Paris peine à accélérer et seul un centre dangereux d’Aurier au quart d’heure de jeu semble marquer un réveil du PSG. Cela ne dure pas et Bastia s’offre deux énormes occasions sur une frappe de Fofana depuis les 20m qui passe d’un rien à côté (18e) puis sur une tête de Brandao au second poteau qui n’attrape pas plus le cadre (20e). Le PSG n’y est pas malgré la possession du ballon et n’obtient son premier corner qu’à la 27ème. Deux minutes plus tard, il en obtient un second que Di Maria tire au deuxième poteau où Thiago Silva est présent pour claquer une tête imparable. Motta accompagne sur la ligne, sans que l’on sache réellement qui a marqué (1-0, 29e).

Ce but lance le PSG qui commence alors un gros temps fort. Servi dans la surface par Matuidi, Maxwell tente et réussi presque un petit pont sur Squillaci avant d’enchaîner une frappe repoussée par les bras de Modesto, certes de façon involontaire (32e). On retrouve le même Maxwell juste après sur un centre mais le tête de Lucas n’attrape pas le cadre. La troisième tentative sera finalement la bonne pour le fabuleux latéral brésilien. Di Maria tente une ouverture en profondeur que Cioni dégage mal. Sans contrôle et excentré, Maxwell envoie une volée superbe au fond des filets et double la mise (2-0, 39e). A la pause, malgré un dernier coup de génie de Di Maria et un carton jaune exceptionnel récolté par Verratti pour un tirage de short sur un contre, le PSG mène 2-0 sans avoir forcé.

Le match reprend comme il s’était arrêté et malgré une légère alerte sur le but du PSG, c’est surtout un coup-franc excentré de Di Maria propulsé sur la barre par David Luiz qui est à noter mais le défenseur, comme quatre autres Parisiens était hors-jeu (49e). Le PSG montre un bien meilleur visage en général mais les occasions tardent malgré tout à arriver malgré un excellent service de Di Maria pour Aurier (57e) sur une action sublime. Dans la foulée, Palmieri intervient dans la surface pour empêcher Zlatan de marquer un 3ème but suite à une action encore très superbe (59e). Le PSG multiplie les combinaisons superbes mais manque de justesse dans la dernière passe à l’image de cette dernière passe d’un Pastore tout juste entré pour un Ibra largement hors-jeu (67e).

Dans cette belle période parisienne, il faut malgré tout signaler la nouvelle faute de main de Trapp sur un coup-franc excentré qu’il relâche, engendrant une grosse panique dans sa surface quand les Bastiais reprennent la balle de près avant que Zlatan ne dégage (70e)… Cela ne change guère le scénario du match et Pastore donne un superbe ballon pour Di Maria qui sert Lucas en retrait. Le Brésilien rate son contrôle et frappe ensuite mais c’est dévié, déclenchant la colère de Zlatan, seul dans la surface, et de Blanc (72e). On retrouve encore Pastore sur un corner joué en retrait par Di Maria mais son centre tir n’attrape pas le cadre au second poteau (76e).

Si la fin de match est marquée par la sortie sur blessure de Thiago Silva suite à un coup, on voit également toujours des belles actions parisiennes mais il manque ce petit plus pour marquer un troisième but. Dans la surface, Zlatan Ibrahimovic sert par exemple très bien Lucas mais la tête de près du Brésilien manque de puissance après la louche du Suédois (82e). Dans le même style, Lavezzi envoie un centre trop fort de près à Zlatan (89e) avant que Marange ne propulse un centre puissant de Di Maria sur sa propre tranvsversale (89e). Bastia se montre vaguement dangereux sur un contre mais Kamano joue sa carte individuelle et loupe le cadre pour ce qui sera la dernière occasion de la rencontre (91e).

Le PSG s’impose finalement 2-0 grâce à ses deux buts en première période, sa plus mauvaise, et s’offre un retour tranquille en L1. Les Parisiens ont fait le métier mais le manque de rythme s’est fait ressentir dans les zones de vérité.

L’impact au classement :

Suite à cette victoire, le PSG a 54 points et une différence de buts de +41. Paris s’envole au classement avec 22 points d’avance (et un match de plus).

Réactions :

Laurent Blanc :

Le match :
« Le match m’a plu, l’entame de match m’a déplu mais il y a des raisons à cela, il faut avoir joué au football pour comprendre certaines choses. Quand vous faites une demi-saison comme la nôtre avec un calendrier très chargé et que vous gagnez pratiquement tous vos matches, avec la détermination qui a été la nôtre pour faire ces résultats, vous débranchez vraiment quand vous le faites. Heureusement d’ailleurs, et ils ont bien fait. En plus, il y a beaucoup de joueurs étrangers comme vous le savez, les Sud-Américains aiment bien débrancher et j’espère qu’ils l’ont bien fait et en ont bien profité. Mais quand vous revenez, c’est un petit peu plus dur. Il y a le décalage horaire, le travail supplémentaire et je pense que nous sommes une des équipes qui travaillons le plus durant cette période-là. On l’avait vu l’année dernière où janvier avait été très compliqué parce qu’on travaille beaucoup vu que c’est le moment où on peut faire ce travail-là qui est quand même assez dur. Les joueurs doivent encaisser tout ça et en même temps gagner des matches de championnat. Il n’est pas illogique pour le PSG et d’autres équipes de reprendre la saison au mois de janvier en étant pas tout à fait au top. Tout le monde qui a joué au football le sait. »

La blessure de Thiago Silva :
« Il a eu une petite douleur quand il a fait un dégagement à l’arrachée en 2ème période. Je ne pense pas que cela soit très important. J’ai tout l’effectif à disposition donc il était hors de question de prendre un risque avec lui et de lui faire terminer le match. On a suffisamment de joueurs sur le banc qui peuvent jouer dans l’axe central. C’est important que tout le monde soit sur le pont vu le calendrier qui nous est proposé. Dès qu’il y aura un doute sur la santé physique d’un joueur, je ne prendrai pas le risque de l’aligner. »

Le retour de Javier Pastore :
«Quand un joueur ne peut pas jouer, ce n’est pas intéressant pour lui, ni pour moi. Javier a malheureusement multiplié les blessures, que ce soit au mollet, à l’adducteur ou aux yeux. Tout le monde pensait que c’était peut-être diplomatique mais c’étaient de vraies blessures. Lui en a souffert, nous aussi, mais le collectif est le plus important et il a démontré que, malgré les blessures des uns et des autres, on a fait une excellente première partie de saison. Cela veut aussi dire certaines choses, il va falloir travailler, travailler, travailler et s’imposer pour pouvoir espérer s’imposer dans l’équipe. »

Javier Pastore :

Son retour sur les terrains qui fait plaisir à beaucoup de monde :
« Merci beaucoup. Je suis content de retrouver le jeu et de retourner sur le terrain. C’est bien, on va continuer à travailler pour faire encore mieux. »

Un nouveau match étrange pour le PSG
« Tous les matches sont difficiles et c’est bien que nous continuions à avoir la maîtrise du jeu. Les buts arrivent toujours, on a beaucoup de joueurs avec beaucoup de qualités. Mais c’est normal que les autres équipes veuillent venir gagner ici. »

Serge Aurier :

Un PSG rarement en danger face à Bastia :
« On s’est un peu mis en danger, sur quelques pertes de balle mais on avait la totale maîtrise du match. Il y a des moments où on pouvait calmer, on l’a fait, et pareil quand on pouvait accélérer. Il y a eu un peu de déchet technique en 1ère mi-temps sur quelques pertes de balle mais on avait dans l’ensemble le contrôle du match. On attendait juste la faille, on a su la trouver et marquer très vite. »

Un PSG surdominant, un danger ?
« La meilleure des façons de progresser et de préparer le futur, c’est de ne pas prendre ce genre de matches à la légère et c’est ce qu’on essaye de faire. Dominer ou pas, le plus important est d’emmagasiner le maximum de confiance possible parce quil faudra être solide dans les gros matches qui vont arriver derrière. Il y aura beaucoup de choses à travailler et à améliorer avant ces gros matches et c’est à à travers ce genre de match qu’on le fait. Ce n’est pas facile, il faut juste rester professionnel et respecter les équipes qui sont opposées à nous, même si on sait qu’on a un effectif pour tout gagner. Il faut rester humbles et continuer à travailler car ce sont des matches qui nous permettent de progresser. Il ne faut pas les négliger. »

Un PSG qui se dit qu’il peut lever le pied en cours de match ?
« Non, on ne peut pas lever le pied, dans n’importe quel match. La meilleure des manières de respecter l’adversaire et soi-même, c’est d’être à 100%. On sait qu’on a un effectif large concernant les fatigues, on joue tous les trois ou quatre jours et cela permet aussi à ceux qui ne jouent pas de jouer. On sait qu’on a un effectif pour faire tourner et il faut se donner à fond et on se reposera quand on aura l’occasion. Sur le terrain, il ne faut pas lever le pied, ce n’est pas bon pour les adversaires. »

Maxwell :

Un début d’année idéal avec une victoire et un but :
« C’était important de gagner, surtout après la trêve. On a bien démarré la deuxième partie de saison, on est contents de la victoire et bien sûr pour mon but mais le plus important, c’était de gagner et de continuer en championnat avec les trois points. »

Son expérience :
« On a besoin d’un peu de tout. L’expérience aide aussi l’équipe, on a beaucoup de joueurs expérimentés mais on a aussi besoin des jeunes joueurs avec la vitesse et les qualités qu’ils ont. Les matches très importants vont commencer pour nous maintenant, décisifs, on a besoin de toutes les qualités possibles dans l’effectif. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s