Inter Milan – PSG 0-1, 30/12/15, match amical 15-16

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3480/56146/match/Inter-Paris-0-1/Inter-Paris-0-1)

Mercredi 30.12.2015, match amical, à Doha, au Stade Jassim-Bin-Hamad (Al-Sadd) :
F.C. INTERNAZIONALE MILAN (Ita.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:1 (0:1)
– 11 300 spectateurs. Buts : Jean-Kevin Augustin, 45′.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp (Nicolas Douchez, 70′) – Gregory Van der Wiel (Marquinhos, 46′), Serge Aurier (Maxwell Scherrer, 76′), Presnel Kimpembe, Layvin Kurzawa – Adrien Rabiot, Benjamin Stambouli, Blaise Matuidi (Hervin Ongenda, 64′), Marco Verratti (Christopher Nkunu, 64′) – Zlatan Ibrahimović (Lucas Moura, 64′), Jean-Kevin Augustin,. Entraîneur : Laurent Blanc.

Avertissements : Ljajic, Dimarco, Gravillon.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2015-16
Maillot extérieur 2015-16

Billet :

1516_InterMilan_PSG_billet


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3480/56146/match/Inter-Paris-0-1/Inter-Paris-0-1)
Le retour de Marco Verratti, qui touchera la barre transversale (Ch. Gavelle)
Photo K. Jaafar, Le Parisien (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/psg-les-parisiens-maitrisent-face-a-l-inter-1-0-30-12-2015-5410911.php)
Zlatan Ibrahimovic face à un de ses anciens clubs (K. Jaafar)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3480/56146/match/Inter-Paris-0-1/Inter-Paris-0-1)
Blaise Matuidi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3480/56146/match/Inter-Paris-0-1/Inter-Paris-0-1)
Layvin Kurzawa le long de la ligne de touche (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3480/56146/match/Inter-Paris-0-1/Inter-Paris-0-1)
Jean-Kevin Augustin sera le seul buteur du match (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Augustin offre une belle fin de stage à Paris

Dans un match amical qu’il a dominé de bout en bout, le PSG s’est logiquement imposé 1-0 grâce à un but d’Augustin avant la pause. Le stage au Qatar est désormais terminé et les Parisiens vont rentrer en France sous peu.

Bien qu’amicale, la rencontre débute très fort puisque Verratti envoie Augustin au but d’une superbe ouverture après à peine 35 secondes. L’appel depuis l’aile gauche est excellent mais le contrôle aux 18m un peu moins et la reprise en déséquilibre qui s’en suit n’est pas cadrée. Paris débute plutôt bien et Ibra, sifflé par les nombreux supporters interistes, envoie Matuidi vers le but d’une sublime talonnade mais la frappe du milieu est captée par Handanovic en deux temps (7e). L’Inter réagit vaguement et s’offre deux opportunités par Biabany mais Kurzawa intervient devant lui puis sa frappe passe au-dessus en bonne position (10e et 12e).

Le match est très ouvert et Ibra se fait remarquer. Matuidi le lance sur le côté gauche devant la surface, le Suédois contrôle et une envoie une grosse frappe du gauche que Handanovic sort de la lucarne (13e). L’Inter répond par une frappe de Montoya dans la surface mais Trapp gagne son duel face à l’Espagnol (18e) et le match s’endort petit à petit. Verratti brille régulièrement pour maintenir le match en vie et va même faire se lever le stade quand il enchaîne dribble aux 18m et frappe enroulée sur la barre transversale (29e). Dans la minute, Ibra s’offre deux actions, une frappe de loin puis une bien plus dangereuse de près après un bon service de Verratti (30e).

L’Inter ne joue plus vraiment, le PSG guère plus, mais les actions sont toutefois parisiennes à l’image d’un triple contact sur Kurzawa puis Augustin dans la surface intériste, le latéral ayant débordé puis centré pour l’attaquant, bien repris (41e). Jovetic s’offre bien une frappe de loin que Trapp capte tranquillement mais Paris ouvre le score juste avant la pause. Ibra décale Verratti aux 30m qui rate un peu sa passe vers l’avant. Augustin est toutefois plus prompt à bondir vers l’avant et grille Ranocchia. Excentré, il croise parfaitement sa place et trompe Handanovic (45e, 1-0). A la pause, le PSG mène 1-0 de façon logique mais l’Inter s’est malgré tout dangereux à quelques reprises.

A la pause, Marquinhos fait son entrée en jeu, Aurier retrouvant le couloir, mais l’Ivoirien est absent au second poteau sur un centre de Perisic que Jovetic reprend. Trapp fait un petit miracle sur sa ligne et repousse la frappe de l’attaquant (49e). Paris joue plus en contres et Augustin est lancé au but. Dans la surface et en bonne position, il se fait toutefois enfermer et manque de spontanéité (51e). Le PSG s’illustre par un nouveau contre à l’heure de jeu quand Kurzawa est lancé par Ibra sur le côté gauche. Son centre en retrait trouve Augustin qui remise pour Rabiot aux 20m mais la frappe enroulée du milieu de terrain passe très légèrement au-dessus (59e).

Peu après vient l’heure du grand coaching avec les entrées de Douchez, Nkunku, Ongenda et Lucas à la place de Trapp, Verratti, Matuidi et Ibra, Rabiot passant relayeur gauche, Augustin attaquant axial, Ongenda ailier gauche et Lucas son pendant à droite. Malgré ce onze remanié, Aurier est bien servi côté droit et envoie un superbe centre pour la tête de Kurzawa au deuxième poteau mais la tentative n’est pas cadrée (73e). Sur le contre, qui a fini en corner, Douchez intervient bien sur la tête d’un Intériste car celle-ci était en revanche bien cadrée (74e).

Malgré ses jeunes pousses, le PSG domine encore dans le jeu mais l’Inter reste en vie et Douchez doit s’employer sur une frappe à ras de terre vicieuse de Nagatomo (82e) puis une belle sortie sur un corner. La fin de match est notamment marquée par une grosse faute sur Augustin, un des meilleurs Parisiens ce soir, mais le PSG gère face à une équipe italienne qui a fait rentrer tous ses jeunes. Kurzawa s’offre bien un dernier déboulé à la 90ème mais le goal anticipe et prive Augustin d’un doublé.

Le PSG s’impose finalement 1-0 face à l’Inter Milan, sans trop forcer, mais en montrant une force collective largement supérieure à celle des Milanais. Aucun blessé, du jeu, des jeunes qui répondent présents, Paris peut rentrer heureux à la maison.

Réactions :

Laurent Blanc :

Le stage en général :
« Plutôt que l’analyse du match, il faut faire l’analyse du stage. On est venus ici pour certaines raisons, sportives et commerciales. Tout s’est bien passé. Il y a eu de bonnes séances d’entrainement de faites, réalisées avec beaucoup d’intensité. Commercialement, d’après ce que j’ai entendu, c’était aussi positif. »

Le bilan de 2015 :
« L’année 2015 a été formidable à tout point de vue, aussi bien au niveau des résultats qu’au niveau du jeu. Les joueurs savent maintenant comment jouer ensemble et ça c’est une vraie réussite. J’espère que l’année 2016 sera du même acabit. Ça va être difficile parce que tout le monde nous attend de plus en plus. Mais, je pense que les garçons sont prêts pour ça. »

Les jeunes qui brillent en amical :
« On a pu se rendre compte que le PSG a de grands joueurs, mais aussi des jeunes avec un potentiel intéressant. Ils ont démontré, comme lors de la tournée estivale, qu’ils ont le potentiel pour jouer au PSG. J’espère pour eux, sincèrement, qu’ils auront un peu plus de temps de jeu que lors de la première partie de la saison. Mais, en même temps, on souhaite aussi que l’effectif soit au complet pour remplir les objectifs qui sont les nôtres. »

Lucas Moura :

Un match de reprise :
« Les vacances étaient trop courtes et rapides mais c’était bien et j’ai bien profité avec la famille. C’est bien d’être de retour avec mon équipe. Maintenant, cela va être très dur. On aura des matches très difficiles et il faut être prêt pour jouer. »

Le calendrier très chargé qui offre du temps de jeu :
« C’est pour ça que c’est important d’être prêt et donner tout ce qu’on peut [la phrase est coupée, beIN ayant un problème de son]. Je veux arriver à ma maison à Paris, me reposer un petit peu parce qu’on a déjà un match le 3. C’est comme ça et c’est important car ce qu’on aime faire, c’est jouer. »


Le stade:

Le Stade Jassim-Bin-Hamad
Le Stade Jassim-Bin-Hamad

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s