PSG – Le Havre 2-0, 05/07/86, match amical 86-87

Débordement de Vahid Halilhodzic

Samedi 05.07.1986, match amical, Coupe d’été, 1ère journée (1re place) à Levallois, au stade Louison-Bobet :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – LE HAVRE A.C.  2:0 (2:0)
– 1 257 spectateurs. Buts : Romby, 13′ csc, Romby, 35′ csc.
L’Équipe du PSG : Claude Barrabé – Thierry Bacconnier, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Claude Lowitz – Alain Polaniok (Alain Couriol, 23′), Oumar Sène (Fabrice Poullain, 46′), Thierry Rabat, Safet Sušić – Jules Bocandé (Amara Simba, 46′), Vahid Halilhodžić. Entraîneur : Gérard Houllier.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1986-87
Maillot domicile 1986-87 utilisé pour la Coupe d’Eté

Photos du match :

Vahid Halilhodzic et Jules Bocandé, l'attaque parisienne du jour...
Vahid Halilhodzic et Jules Bocandé, l’attaque parisienne du jour…
Débordement de Vahid Halilhodzic
Débordement de Vahid Halilhodzic

Compte-rendu :

Ouverture de la saison pour les champions de France en titre, à Levallois, dans le cadre de la Coupe d’Eté. Cette première mouture de l’actuelle Coupe de la Ligue mettait aux prises des clubs de Division 1 et de Division 2 au cours de matchs non officiels (mise à l’essai possible de joueurs non sous contrat), lors de deux phases de groupe (les clubs de D1 entraient en lice pour la seconde), puis des matchs à élimination directe à partir de 1/4 de finale…

Dans le groupe 3, le PSG fut opposé à Caen (D2) et à Laval et au Havre (D1).

Ce match de reprise fut marqué par un doublé du défenseur havrais Rombly… contre son camp! Caen ayant battu Laval 1-0 dans l’autre match, les Parisiens prennent la tête du groupe à la différence de but.

Compte-rendu de la presse havraise (via HAC Foot Archives) :

Le HAC s’est incliné (2-0), samedi ir au stade Louison-Bobet de Levaillois, face au Paris-Saint-Germain, dans le cadre de la première journée la deuxième face (sic) de la Coupe de la Ligue. Deux buts inscrits par Romby outre son camp, alors que nous avions attribué ses buts durant la rencontre, aux néo-Parisiens Halilhodzic et Bocande. « Pas du tout, devait nous expliquer Didier Notheaux dans les vestiaires, c’est Romby qui marque par deux fois. Sur le corner de Susic, repris par Halilhodzic de la tête, il touche le ballon, tout comme sur le centre de Couriol, dévié par Bocande. Cela dit, ce fut un match de reprise, disputé sur un bon rythme où nous nous sommes procurés plusieurs occasions. Hélas, les garçons ont manqué de jus, de lucidité et de fraîcheur. Le P.S.G. joue toujours à la limite de l’interception et pour le contrer. il faut évoluer en deux temps. Mais la saison ne fait que commencer. »

Effectivement, cette partie constitua un bon entraînement pour les deux formations. Le P.S.G., privé de ses internationaux, en vacances pour cause de Mundial, montra qu’il possédait un formidable réservoir, tandis que Le Havre, après une première période difficile, se reprit fort bien et domina les 30 dernières minutes. Néanmoins, l’attaque se montra pour le moins stérile, malgré quelques occasions très nettes. La succession de Krimau apparaît donc difficile à assurer. En revanche, satisfaction sur le plan de la montée de balles au milieu de terrain où, sous l’impulsion de Monteilh, le H.A.C. fit véritablement jeu égal. A noter tout de même qu’il manquait le capitaine, Llorens, souffrant des adducteurs et qui ne voulut prendre aucun risque.

En première période, les Normands auraient pu ouvrir la marque sur un formidable coup franc de Zajakowski, des 25 mètres à ras de terre, qui s’écrasa sur la base du poteau gauche des buts de Barrabe (17′). Néanmoins, le P.S.G. imposa très facilement son rythme et concrétisa ce net ascendant par deux buts.

En revanche, après le repos, le scénario se modifia et, à l’exception d’un tir de Jeannol bien bloqué par Casanova (52′), le H.A.C. prit l’initiative. Guillochon des 25 mètres (57′) et Pain, de la tête (60′), semèrent le trouble dans la défense parisienne. Picot, parti à la limite du hors-jeu (74′), Pain, sur coup franc (77′) et surtout Moreau (79′), faillirent bien réussir à tromper le portier des Champions de France, mais il manquait toujours un brin de réussite.

Finalement, un revers qui laisse au Havre des raisons d’espérer, tandis que le Paris-Saint-Germain s’annonce une nouvelle fois comme un des grands favoris du Championnat de France.


Le stade :

Vue aérienne du stade à Levallois
Vue aérienne du stade Louison-Bobet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s