PSG – Shakhtar Donetsk 2-0, 08/12/15, Ligue des Champions 15-16

Photo F. Dugit, Le Parisien (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-diaporama/en-images-le-psg-gagne-pour-du-beurre-et-se-rassure-face-au-shakhtar-08-12-2015-5352665.php)

Mardi 08.12.2015, Ligue des Champions, Groupe A, 6e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – F.C. SHAKHTAR DONETSK (Ukr.)  2:0 (0:0)
– 44 408 spectateurs. Buts : Lucas Moura, 57′, Zlatan Ibrahimović, 86′.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Grégory Van der Wiel, Marcos Marquinhos, David Luiz, Layvin Kurzawa – Benjamin Stambouli, Adrien Rabiot, Blaise Matuidi (Ángel Di María, 68′) – Lucas Moura (Christopher Nkunku, 87′), Zlatan Ibrahimović, Ezequiel Lavezzi (Edinson Cavani, 69′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Ezequiel Lavezzi.


Maillot utilisé :

Troisième maillot 2015-16
Troisième maillot 2015-16

Billet :

1516_PSG_ShakhtarDoniesk_billet


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3394/55591/match/Paris-Donetsk-2-0/Paris-Donetsk-2-0)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo F. Dugit, Le Parisien (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-diaporama/en-images-le-psg-gagne-pour-du-beurre-et-se-rassure-face-au-shakhtar-08-12-2015-5352665.php)
Blaise Matuidi (F. Dugitp)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3394/55591/match/Paris-Donetsk-2-0/Paris-Donetsk-2-0)
Lucas ouvrira le score en seconde période (Ch. Gavelle)
Photo F. Dugit, Le Parisien (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-diaporama/en-images-le-psg-gagne-pour-du-beurre-et-se-rassure-face-au-shakhtar-08-12-2015-5352665.php)
Ezequiel Lavezzi (F. Dugit)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2015/3394/55591/match/Paris-Donetsk-2-0/Paris-Donetsk-2-0)
Kevin Trapp maintiendra à nouveau ses cages inviolées, permettant au PSG de finir meilleure défense des phases de groupes (Ch. Gavelle)
Photo F. Dugit, Le Parisien (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-diaporama/en-images-le-psg-gagne-pour-du-beurre-et-se-rassure-face-au-shakhtar-08-12-2015-5352665.php)
Angel Di Maria, entré en fin de match (F. Dugit)

Vidéo :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris a fait le métier

Publié le mardi 8 décembre 2015 à 22:36 par Philippe Goguet
Le PSG s’est imposé 2-0 face au Shakhtar Donetsk grâce à deux buts en seconde période de Lucas et Zlatan Ibrahimovic, l’un servant l’autre sur chacun des buts. Le PSG était déjà assuré d’être 2ème avant ce match et il reste à cette place.

Le match :

Cette rencontre sans enjeu sportif montre dès le début qu’il s’agira d’un match ouvert et il faut à peine 5 minutes pour voir la première occasion avec une frappe de Lucas du gauche sur laquelle le goal ukrainien se couche bien. Il relance même vite et le contre du Shakhtar part à 1000 à l’heure et arrive jusque devant la surface parisienne. Ismaily envoie un centre parfait pour Eduardo au second poteau qui loupe le cadre en taclant alors que le but était pourtant grand ouvert ! Il faut attendre la 9ème minute pour voir le PSG avoir une grosse occasions quand Zlatan intercepte une relance du gardien adverse. Légèrement désaxé, il tente le lob direct dans un angle assez fermé mais sa tentative passe au-dessus.

Le match s’équilibre et se déroule principalement en milieu de terrain, même si le Shakhtar arrive à être dangereux sur des contres. Trapp sort notamment loin de ses buts puis intervient sur un centre repris par Eduardo qu’il capte. Le match est des plus ouverts, et donc agréable, mais les grosses occasions sont malgré tout rares. Alex Teixeira, bien servi dans la surface, réussit par exemple sa feinte à la demi-heure de jeu mais voit le ballon lui échapper. La fin de mi-temps est surtout marquée par deux ratés de Lucas sur des contres : il loupe tout d’abord son centre en mettant un ballon fort dans les bras du gardien avant de gâcher un gros contre en ratant complètement un centre en retrait pour Zlatan absolument seul dans la surface. Côté Shakhar, malgré quelques centres dangereux, on finit doucement. A la pause, le 0-0 est logique et la rencontre pas des plus désagréables, ce qui est déjà pas mal dans ce match amical amélioré.

Le PSG reprend très bien la période et une superbe action collective permet à Zlatan de lancer Van der Wiel vers le but. De près mais excentré, le Hollandais tente sa chance mais le cadre se dérobe sur la tentative trop croisée du latéral droit parisien.Le Shakhtar répond immédiatement avec un centre d’Ismaily repris au second poteau par Alex Teixeira mais la frappe en pivot du Brésilien s’envole dans les nuages alors qu’il était en situation idéale.

Après une frappe de Rabiot qui passe à côté suite à une action construite, c’est sur un contre que le PSG ouvre finalement le score. Matuidi remonte la balle sur 30m et transmet à Lavezzi côté gauche qui redonne tout de suite à Zlatan plein axe. Le Suédois décale vers Lucas légèrement sur l’aile droite qui temporise, profite des autres appels et tente sa chance des 18m. Sa frappe croisée est puissante et va se glisser au ras du poteau (1-0, 57e).

Ce but débloque les Parisiens puisque Paris a trois occasions coup sur coup : Matuidi envoie un missile que le goal détourne en corner. Sur celui-ci, la tête de David Luiz passe de peu au-dessus puis Lavezzi claque une volée taupée que le goal ukrainien claque du bout des doigts. Côté ukrainien, on réagit à cette tempête par un centre de Srna qui échappe à tout le monde mais, alors que l’heure de jeu vient juste d’être dépassée, c’est bien Paris qui mène. Lavezzi est même proche de doubler la mise sur une frappe enroulée déviée qui frôle le cadre, sa dernière action avant son remplacement par Cavani, tandis que Di Maria prend la suite de Matuidi. Sur le corner qui suit, les deux entrants sont tous proches de signaler d’entrée sur un second ballon.

Donetsk ne baisse toutefois pas les bras et le très offensif Ismaily sollicite Trapp sur une grosse frappe dans la surface. Le poing droit de l’Allemand repousse avant que David Luiz ne fasse le ménage devant la ligne. En réponse, Paris joue un contre à 1000 à l’heure avec Di Maria qui sert Ibra seul devant le gardien mais le Suédois s’emmêle les pinceaux devant le gardien et tire finalement à côté. Il se rattrape bien quelques secondes plus tard en sauvant un missile sur sa ligne suite à un corner mal dégagé par le PSG. Il se rattrape même définitivement quelques minutes plus tard quand Lucas, sur un dégagement de Trapp, l’envoie au but. Ibra grille le dernier défenseur sprint puis aligne le goal adverse tranquillement (2-0, 86e). Le match est fini et Blanc en profite pour offrir à Christopher Nkunku, à peine 18 ans, ses premières minutes en professionnels à la place de Lucas.

Le PSG gagne finalement 2-0 sans trop forcer un match qu’il a abordé sérieusement. Le PSG a su faire la différence après la pause face à une équipe sympathique techniquement mais bien trop limitée dans de nombreux secteurs.

L’impact au classement :

Suite à cette victoire, le PSG finit 2ème de sa poule avec 13 points. Le Real Madrid finit premier de la poule avec 16 points suite à son carton à la maison face à Malmö.

Réactions :

Laurent Blanc :

Son sentiment après le match :
« Satisfait, tout court. J’ai entendu les commentaires des experts [nom des consultants de BeIN] et on a fait le job comme ils disent. C’était le minimum qu’on devait faire, il y a des gens qui sont venus au stade pour voir un bon match. Cela n’a pas été un match fantastique mais, avec des absents importants dans l’équipe du PSG, on est quand même arrivés à afficher un niveau de jeu satisfaisant pour ma part. »

Les joueurs qui se sont faits remarquer en bien et en mal :
« Non, je ne le ferai, on n’est pas dans une analyse individuelle du match, on fait une analyse globale si vous voulez, je réserve l’analyse individuelle à mes joueurs, pas à la télé. [La journaliste relance avec Kurzawa qui a été bon] Par exemple, mais il y en a d’autres. David Luiz, à qui vous venez de poser des questions, a fait une très grande deuxième mi-temps. Défensivement, il a été exemplaire. Il y en a d’autres aussi mais on n’est pas là pour faire ça. »

Le tirage au sort à venir :
« Vous le savez aussi bien que moi, c’est un moment important car il y a des adversaires. Tout le monde est unanime pour dire que tous les adversaires sont difficiles, je considère qu’il y en a deux plus difficiles que les autres. Tout le monde veut éviter Barcelone et le Bayern. Ils ont fini premiers du groupe et les 2èmes ont plus de chances de les rencontrer (il rigole). C’est là où le tirage est quand même un passage important. Je ne sais pas qui va nous représenter, j’espère qu’il aura de bonnes ondes. »

David Luiz :

Le bilan de la phase de poules :
« L’équipe est qualifiée, même si on a eu la confirmation avant, mais c’est très bien pour l’équipe, les joueurs et l’entraîneur. On a fait du bon travail. »

L’attaque qui répond présent comme Blanc l’avait demandé :
« S’il l’a dit, c’est que c’était vrai [allusion à la question].Il nous avait dit qu’il fallait jouer à tous les niveaux et il y a eu une harmonie aujourd’hui. »

Le PSG meilleur défense de la C1 après les poules :
« C’est bien pour toute l’équipe, il n’y a a pas que nous dans la défense, je l’ai déjà dit hier mais il y a tout le monde, tous les postes de l’équipe. C’est très bien, on peut continuer dans cette voie. »

Le tirage au sort à venir :
« Oui, c’est le meilleur championnat du monde avec les meilleurs joueurs et les meilleures équipes donc cela peut être n’importe qui. »

Lucas :

Une belle fin en poules :
« Je suis très heureux ce soir, c’est toujours bien de marquer un but, surtout en Ligue des Champions. On a fait notre travail aujourd’hui, on savait qu’on était déjà qualifiés mais il faut gagner tous les matches. Surtout pour moi qui ne joue pas en ce moment, il faut profiter des chances et je suis heureux d’avoir marqué et aidé mon équipe. Maintenant, on va profiter avec la famille. »

Satisfait de son match ?
« Aujourd’hui, oui. Quand j’aide l’équipe, je suis content, heureux. Je sais que je peux toujours faire plus mais le plus important est de gagner, de marquer et de faire de mon mieux sur le terrain. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s