PSG – Santander 2-2, 27/11/08, Coupe de l’UEFA 08-09

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1822/17980/match/PSG-Santander/PSG-Racing-Santander-2-2)

Jeudi 27.11.2008, Coupe de l’UEFA, Groupe A, 3e journée (5e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – R.R.C. SANTANDER (Esp.)  2:2 (2:1)
– 25 000 spectateurs environ. Buts : Mateja Kežman, 5′, Péguy Luyindula, 32′, Sammy Traoré, 39′ contre son camp ; Colsa, 56′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Sammy Traoré, Mamadou Sakho, Sylvain Armand – Fabrice Pancrate (Stéphane Sessègnon, 71′), Grégory Bourillon, Younousse Sankharé (Claude Makélélé, 65′), Jérôme Rothen (Guillaume Hoarau, 76′) – Mateja Kežman, Péguy Luyindula. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Péguy Luyindula et Younousse Sankharé.


Maillot utilisé (à manches longues, en version Coupe d’Europe, à sponsor réduit) :

Maillot domicile 2008-09 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2008-09 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1822/17980/match/PSG-Santander/PSG-Racing-Santander-2-2)
Les Parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1822/17980/match/PSG-Santander/PSG-Racing-Santander-2-2)
La joie de Mateja Kezman après l’ouverture du score (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1822/17980/match/PSG-Santander/PSG-Racing-Santander-2-2)
Péguy Luyindula marquera le second but parsien (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1822/17980/match/PSG-Santander/PSG-Racing-Santander-2-2)
Dégagement de Mamadou Sakho (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1822/17980/match/PSG-Santander/PSG-Racing-Santander-2-2)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Dans un Parc des Princes aux accents espagnols, le PSG et Santander n’ont pu se départager. Dernier du groupe A avec un point, Paris peut toujours espérer se qualifier pour les 16es de finale.

En menant rapidement au score, les Parisiens avaient certainement fait le plus dur. L’ouverture de Pancrate pour Kezman était lumineuse, comme le petit ballon piqué de l’attaquant serbe, venu se nicher dans le petit filet de Rodriguez (1-0, 5e). Dans la foulée, on prend les mêmes et on recommence. Pancrate en passeur et Kezman en finisseur, sauf que cette fois-ci ce dernier ne peut ajuster sa frappe (17e). Buteur, l’attaquant serbe va ensuite se muer en passeur. Sur un bon ballon de Rothen, Kezman sert Luyindula qui place du gauche le ballon le long du poteau (2-0, 31e). La messe semblait dite !

Mais voilà, contre le cours de jeu, le Racing revient dans ce match après un ballon dévié de la tête par Sammy Traoré au fond de ses propres files (2-1, 38e). Sur l’engagement, Luyindula s’aventure dans la surface adverse mais ne peut armer sa frappe. L’arbitre aurait également pu signaler un penalty sur cette action (41e)…

Au retour des vestiaires, les Espagnols accentuent leur pressing et obligent les Parisiens à jouer plus bas. Un missile de Colsa en pleine lucarne permet logiquement au Racing Santander de revenir à hauteur u PSG (2-2, 55e). Les entrées en jeu de Makelele (65e), Sessegnon (71e) puis Hoarau (76e), redonnent du baume au cœur au public parisien, mais la balle de break sera pourtant espagnole, avec un raté de Garay seul face à Landreau (93e).

Malgré ce partage des points face à Santander et ses 3 500 supporters, les chances de qualification du PSG ne sont pas compromises. La tâche des Parisiens se complique certes, mais il reste deux rencontres aux joueurs de Paul La Guen pour que l’aventure européenne se poursuive. La première manche se disputera mercredi prochain à Manchester City, la seconde au Parc des Princes face à Twente (18 dec).

En attendant, deux jours avant son derby face à Manchester United, City a confirmé en UEFA sa bonne passe actuelle en championnat. Les hommes de Mark Hughes se sont ainsi imposés sur la pelouse de Schalke (2-0), avec des réalisations de Benjani et de Stephen Ireland. Voilà Paris prévenu, mais entre-temps un déplacement à Rennes attend les Parisiens. Un beau programme !

Réactions (psgmag) :

À la sortie du match d’hier soir contre le Racing Santander (2-2), Jérôme Rothen est revenu pour le journal le Parisien sur le nul concédé par son équipe. Pour le gaucher, les raisons de ce résultat moyen proviennent d’un manque d’agressivité, une fois les deux buts parisiens inscrits : « Je suis déçu. On l’est tous. On avait fait le plus dur en inscrivant rapidement deux buts. Et puis, les Espagnols parviennent à revenir au score… Cela leur redonne espoir. On n’a pas réussi à tuer le match. Nous avons eu pourtant pas mal d’occasions, mais nous n’avons pas réussi à les mettre au fond. C’est vraiment dommage. On aurait dû gagner ce match. Mais nous avons commis des erreurs. Que ce soit en championnat ou en Coupe d’Europe, ce genre d’erreurs un peu bêtes et inutiles, on les paye cash. On n’avait pas le droit d’être moins agressifs. Or, c’est ce qui s’est passé. On savait qu’on n’était pas à l’abri d’un retour, mais on s’est quand même relâchés. C’est décevant. »

Néanmoins, l’ancien Monégasque croit encore dans les chances de qualification de son équipe : « Nous avons encore notre destin entre les mains. Si on remporte nos deux prochains matches, on aura un total de sept points et on sera qualifiés. La semaine prochaine, un gros match qui nous attend à Manchester City. On est presque condamnés à faire un exploit. Eux sont pratiquement déjà qualifiés : c’est notre chance car leur entraîneur fera peut-être tourner. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s