Tours – PSG 1-6, 30/09/75, match amical 75-76

Mustapha Dahleb prend le meilleur sur Gadin, sous les yeux de Jean-Pierre Tokoto (G. Proust)

Mardi 30.09.1975, match amical à Tours, au Stade de Grandmont :
TOURS F.C. (D2) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:6 (1:1)
– 1 761 spectateurs. Buts : Garnier, 11′, Jean-Pierre Tokoto, 15′ ; François M’Pelé, 49′, François M’Pelé, 51′, Jean-Pierre Tokoto, 63′, Antoine Dossevi, 70′, François M’Pelé, 77′.
L’Équipe du PSG : Ilja Pantelić (Michel Bensoussan, 46′) – Dominique Lokoli, Jacques Novi, Humberto Coelho, Denis Bauda – Dominique Berthaud, Francis Piasecki, Louis Floch (Antoine Dossevi, 46′) – Jean-Pierre Tokoto, François M’Pelé, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Just Fontaine.


Maillot utilisé (à manches courtes, fabriqué par Kopa) :

Réédition du maillot domicile alternatif 1974-76 (collection MaillotsPSG)
Réédition du maillot domicile alternatif 1974-76 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Le traditionnel échange des fanions entre les deux capitaines, Jacques Novi et Manic (G. Proust)
Le traditionnel échange des fanions entre les deux capitaines, Jacques Novi et Manic (G. Proust)
Moustache Dahleb prend le meilleur sur Gadin, sous les yeux de Jean-Pierre Tokoto (G. Proust)
Mustapha Dahleb prend le meilleur sur Gadin, sous les yeux de Jean-Pierre Tokoto (G. Proust)

Compte-rendu (presse locale, via Tours FC Association) :

LE PARIS S.G. DONNE LA LEÇON A UN F.C. TOURS CONSENTANT

Le match ne tint qu’à un fil… électrique, car cinq minutes avant le coup d’envoi, le transformateur alimentant le stade donna des signes de faiblesse et l’on dut commencer le match avec seulement le côté nord du stade allumé. Par la suite, les deux autres pylônes furent alimentés à moitié et le match put se terminer. Mais il faudra un autre transformateur d’ici samedi pour que Tours – Boulogne puisse se dérouler.

L’addition pourra sembler lourde aux absents de cette rencontre alerte et intéressante, au cours de laquelle on put mesurer toute différence qui existe entre une équipe professionnelle de haut niveau et une équipe de seconde division. Le F.C. Tours a tenu une mi-temps devant des Parisiens plus athlétiques; mieux entraînes et dotés d’un registre supérieur, ce qui entre dans la normale des choses.

Comme Yvon Jublot procéda a des changements de joueurs en seconde mi-temps, il n’était pas question de chercher à limiter les dégâts. D’où le score de 6-1 malgré une bonne prestation du gardien essaye pour la circonstance, Frey, qui se fit fusiller en seconde mi-temps.

Le football alerte, efficace du Paris-S.G. a fait merveille tout au long du match, notamment l’entente parfaite entre M’Pelé et Tokoto. Le tourbillon continuel des visiteurs interdit tout marquage individuel possible.

Berthaud (6′) puis Piasecki (8′) furent les auteurs de deux premiers tirs très appuyés que Frey stoppa avec brio et à la 11ème minute, Garnier, échappant à la défense à la limite du hors-jeu ouvrait le score en dribblant Pantelic. Avantage de courte durée pour Tours car a la 15′ minute Tokoto, après plusieurs tirs contrés, égalisait imparablement. Après 20 premières minutes du feu d’artifices, le jeu devint plus calme et les deux formations se ménagèrent des occasions égales. Il y eut encore un seul à seul Garnier-Pantelic dont cette fois le gardien parisien sortit vainqueur (40′) puis un bel échange Bourdel-Bourrebout-Garnier que de dernier ne put mettre à profit.

Princet remplaça Rosso en seconde mi-temps, Morinière rentra cependant que Vitalis passait en milieu de terrain et Manic sortit cédant sa place à Neyraud. Meudic enfin, remplaça Joël Gadin. A Paris-S.G., Dossevi remplaça Floch et c’est -sur une action de l’ex-Tourangeau que M’Pelé reprenait l’avantage. Puis Morinière se blessa à nouveau et sortit. Un excellent tir de Tokoto fut écarté de la lucarne par Frey, mais dans la minute suivante M’Pelé creusait l’écart (51′), puis Tokoto (63′). Tours eut alors une bonne période, Princet bien lancé par Neyraud dribbla Benssousan (qui avait remplacé Pantelic) mais son tir frôla la cage déserte (58′). Un retourné de Garnier sur un centre de Princet frôla à nouveau le but (69′) et une contre-attaque de Tokoto permit à Antoine Dossevi de marquer le cinquième but parisien (70′), Neyraud sortit à son tour et Gadin revint. Un dernier but de M’Pelé (77′) puis une belle occasion ratée d’Othmani (83′) et ce fut la fin, Paris terminant en roue libre.

De cette rencontre, retenons le bon match de Frey, Bourdel, Bourrebou, J.-P. Gérez, un mieux chez Garnier et la bonne première mi-temps de Manic qui, avec Viralis, a supporté la comparaison avec les pros.

Paris-S.G. a rempli amplement son contrat devant un F.C. Tours qui joua le jeu.


Le stade :

Le stade de Grandmont
Le stade de Grandmont

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tours – PSG 1-6, 30/09/75, match amical 75-76 »

  1. Le traditionnel échange des fanions entre les deux capitaines, Humberto et Manic.

    Pardonne-moi mais c’est Jacky Novi sur la photo…

    Tu as pas mal d’erreurs dans tes légendes de photos !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s