Algérie – PSG 1-0, 29/01/75, match amical 74-75

Layachi devance Lokoli et trompe Planchard… (archives MK)

Mercredi 29.01.1975, match amical à Oran, au Stade du 19 juin 1965 :
ALGÉRIE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:0 (0:0)
– 30 000 spectateurs environ. Buts : Layachi, 63′.
L’Équipe du PSG : Jacques Planchard – Dominique Lokoli, Gérard Cenzato, Jacki Novi, Louis Cardiet – Jean Deloffre, Jean-Pierre Dogliani, Bernard Dumot – Louis Floch, François M’Pelé, Guy Nosibor. Entraîneurs : Just Fontaine et Robert Vicot. Remplaçants entrés en jeu : Michel Marella, Dominique Berthaud.

Merci à quiconque connaissant l’identité des joueurs remplacés et le timing de ces changements de bien vouloir les partager en commentaire…


Maillot utilisé :

Maillot domicile des années 70 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1974-75 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Layachi devance Lokoli et trompe Planchard… (archives MK)
Layachi devance Lokoli et trompe Planchard… (archives MK)

Compte-rendu (A.-B. Lahouari in « Football en vert, 25 ans avec le onze algérien ») :

Un goléador nommé Salhi Layachi

« Trois victoires consécutives, dont la dernière acquise au dépens d’une équipe professionnelle en pleine forme il y a vraiment de quoi être satisfait ». Ainsi parlait à la fin de la rencontre le sélectionneur Makri. Au cours d’une partie plaisante et vivante, l’E.N. (note: équipe nationale) au football rapide et sans fioritures n’avait laissé à aucun moment son adversaire prendre l’initiative. Et si le score était resté « blanc » au premier half c’était surtout à cause du gardien de but Planchard – le remplaçant de Pantelic – qui par un placement judicieux se trouvait sur toutes les trajectoires du ballon. Le but algérien mettait longtemps à se dessiner. Il fallait attendre la soixante et unième minute de jeu, pour voir Fergani solliciter Belkedrouci – qui venait de faire sa rentrée – dont la longue transversale trouvait Salhi L. à la réception. Celui-ci lobait en pleine course Cardiet pour ensuite surprendre Planchard. Bien sûr à partir de cette soixante treizième minute, le Paris S.G tentait de réagir par des percées de Novi et de M’Pele. Mais la défense algérienne bien regroupée autour de Madanl faisait bonne garde.


Le stade :

Le Stade du 19-Juin-1965
Le Stade du 19-Juin-1965

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s