PSG – Martigues 3-0, 29/04/95, Division 1 94-95

Daniel Bravo

Vendredi 29.04.1995, Championnat de France, Division 1, 34e journée (3e place), à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. MARTIGUES  3:0 (0:0)
– 29 983 spectateurs. Buts : Raï Oliveira, 53′, Antoine Kombouaré, 85′, Bernard Allou, 89′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Francis Llacer (Bernard Allou, 80′), Antoine Kombouaré, Alain Roche, Patrick Colleter – Jean-Philippe Séchet (George Weah, 46′), Paul Le Guen, Daniel Bravo – Raï Oliveira, Pascal Nouma, Patrick Mboma. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissement à Patrick Colleter et Raï Oliveira.


Maillot utilisé (en version à manches longues) :

Réplique (modèle du commerce) maillot domicile 1994-95, version manches courtes, collection http://maillotspsg.wordpress.com
Maillot domicile 1994-95 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

George Weah balle au pied (L. Merle)
George Weah balle au pied
Raï protège son ballon
Raï protège son ballon
Bernard Allou et un martégal à la recherche du ballon... (L. Merle)
Pascal Nouma et un Martégal à la recherche du ballon… (L. Merle)
La joie de Raï (L. Merle)
La joie de Raï (L. Merle)
Tentative de George Weah (L. Merle)
Tentative de George Weah (L. Merle)
Daniel Bravo
Daniel Bravo
Hommage du Virage Auteuil à Philippe, membre les Lutèce parti à 16 ans... (L. Merle)
Hommage du Virage Auteuil à Philippe, membre les Lutèce parti à 16 ans… (L. Merle)

Compte-rendu (Paris Go!) :

MARTINGUALE DES PARISIENS

Si le PARIS SG fut un peu tête en l’air lors des deux mille sept cents soixante-douze premières secondes, c’est avec les pieds-sur-terre et le ballon dans les filets qu’ils réapparurent pour deux mille sept cents cinquante-cinq secondes détonnantes ! Alors si en plus, Bernard ALLOU y va de sa pirouette…

0n joue la dernière minute de jeu, l’équipe de Luis FERNANDEZ mène deux buts à zéro et se dirige vers sa dix-huitième victoire de la saison. George WEAH s’essaie à un nouveau débordement côté gauche et arrivé à une trentaine de mètres des buts de Franck RAVIOT, effectue une longue passe au second poteau. Bernard ALLOU, rentré une poignée de secondes plus tôt, ne se pose pas de questions et déclenche une magnifique reprise de volée qui vient terminer sa course dans le coin droit du portier martégal. Le Parc explose puis applaudit longuement le buteur-gymnaste. Seconde réalisation du stagiaire francilien en première division et deuxième but d’anthologie !

PREMIÈRE MI-TEMPS VIERGE

S’il ne fallait retenir qu’une seule action de cette rencontre, ce serait bien celle-là mais ce serait oublier les quatre-vingt huit premières minutes où il s’est tout de même passé pas mal de choses…

En effet, et devant 29 983 spectateurs payants, les deux formations offrirent un spectacle plaisant et riche en occasions de buts. Ce furent d’abord les hommes de René EXBRAYAT qui se montrèrent les plus inspirés puisque dès la première minute, Didier THOLOT testait sa frappe de balle des vingt-cinq mètres obligeant Bernard LAMA à un bel arrêt.

Sans donner l’impression de forcer, les « Rouges et Bleus » imités par les « Sang et Or de Provence » continuent à venir rôder près des seize mètres adverses. A la treizième minute, c’est au tour de Daniel BRAVO de déclencher une frappe de vingt mètres mais RAVIOT est
sur la trajectoire. Deux minutes plus tard, revoilà le meilleur buteur martégal à savoir THOLOT qui contraint Bernard LAMA à detourner en « jet de coin » un bon tir des dix-huit mètres.

Les occasions de buts ne font décidément pas attendre et personne ne s’en plaint. Il est simplement dommage que les filets ne tremblent pas…

A la dix-septième minute, Francis LLACER place un déboulé côté droit avant de centrer devant les buts. Jean-Philippe SECHET reprend de la tête mais le cuir passe au-dessus de la transversale. Trois minutes plus tard, c’est au tour de Patrick MBOMA d’y aller de sa petite tentative mais une nouvelle fois, Franck RAVIOT a le dernier mot ! Ces manques de réussite et de réalisme commencent à en agacer plus d’un dans les tribunes mais à la demi-heure de jeu, le public est bel est bien content de voir le portier de l’équipe de France bloquer un boulet de cannon de Maurice BOUQUET.

On s’achemine tranquillement vers la mi-temps et à trois minutes de celle-ci, Patrick MBOMA se procure une nouvelle occasion de la tête détournée par RAVIOT. Les équipes regagnent les vestiaires dos à dos et les quelques 30 000 spectateurs présents espèrent que l’attaque parisienne va se montrer plus prolifique, sous peine de sifflets.

UN SOULAGEMENT

L’entrée de George WEAH à la place de Jean-Philippe SECHET en est peut-être la cause, toujours est-il qu’à la cinquante-troisième minute de jeu, le PSG obtient un corner. Comme d’habitude, Paul LE GUEN s’en charge, et comme c’est souvent le cas, Paris ouvre le score. Cette fois, c’est RAI qui s’y est collé et le Parc peut pousser un ouf de soulagement ! Les Martégaux sont pris un peu au dépourvu mais tentent tant bien que mal de se porter en attaque. Le deux-deux de la saison dernière est encore dans les mémoires mais voilà, derrière, ça ne passe pas. Paris tient à cette victoire et n’a pas l’intention de revivre la même mésaventure que contre l’OGC NICE. Peu à peu, le match devient à sens unique et Paris y va de bon cœur. A l’image de Mister George qui fait un festival à la soixante-dixième minute. Le futur Rossonero vient de tirer au but, Franck RAVIOT est battu, mais le ballon en décide autrement en venant percuter le poteau droit avant de rouler devant la ligne. WEAH parvient à le récupérer, RAI en hérite, et RAVIOT met un terme à l’action !

La rencontre n’est toujours pas pliée mais ce n’est pas la motivation qui manque, à l’image de Souza Veira de Oliveira RAI qui, à la soixante-quinzième minute voit sa tentative repousée par Frédéric MENDY sur la ligne.

Décidemment, ça a dû mal à rentrer. Il faudrait un petit coup de pied arrêté pour doubler la mise. Tenez, justement, à six minutes du coup de sifflet final, le PSG obtient un nouveau corner, côté gauche. Paul LE GUEN se fait un plaisir de le tirer et Antoine KOMBOUARE une joie de le convertir tout en douceur !

A deux à zéro, la messe est dite, mais le plus beau reste à venir, la cerise sur le gâteau. On joue la dernière minute…

Notes des joueurs :

LAMA : 14/20. Prestation sûre du gardien guyanais qui aura encore fait étalage de ses réflexes et de sa détente.
LLACER : 12/20. Bon match de Francis qui aura assuré ses arrières et aura été à l’origine de plusieurs centres dangereux. Remplacé par ALLOU à la quatre-vingtième minute qui ne sera pas passé inaperçu, bien au contraire !
ROCHE : 14/20. Il est défenseur, il joue chez les Bleus… Il est intraitable, serein, sécurisant, son nom : Alain ROCHE. Voilà qui est clair, non ?
KOMBOUARE : 14/20. Premier but pour Antoine en championnat cette saison. Auparavant, il avait su contenir les attaquants martégaux. Mérité donc.
COLLETER : 12/20. Averti dès la troisième minute de jeu, Patrick s’est assagi par la suite mais a néanmoins correctement fait son boulot.
SECHET : 12/20. A bien participé à l’apport offensif et s’est procuré une belle occasion à la dix-septième minute. Remplacé par George WEAH en seconde période qui aura bien pesé sur les défenseurs adverses.
BRAVO : 14/20. Il est milieu de terrain, il aurait encore sa place chez les Bleus, il est inépuisable, un inlassable récupérateur, son nom : Daniel BRAVO. Voilà qui est clair, non ?
LE GUEN : 14/20. Toujours aussi utile au milieu de terrain, toujours aussi précieux sur les coups de pieds arrêtés, Paul a encore fait un bon match. Cela devient une habitude (bonne !).
RAI : 14/20. L’attaquant brésilien a la forme et cela s’en ressent sur le terrain ! De bonnes occasions et une douzième réalisation à son compteur.
NOUMA : 12/20. A bien pesé sur la défense visiteuse mais a manqué ou de réussite ou de punch pour aller au bout de ses actions.
MBOMA : 12/20. L’ancien buteur de Châteauroux s’est procuré deux bonnes occasions, une en première période, une en seconde, mais n’a pu inscrire son second but en championnat.


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s