Nîmes – PSG 0-1, 10/04/93, Division 1 92-93

Patrick Colleter à la lutte pour le ballon
Samedi 10.04.1993, Championnat de France, Division 1, 31e journée (3e place), à Nîmes, au Stade des Costières :
NÎMES OLYMPIQUE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:1 (0:1)
– 8 702 spectateurs. But : Daniel Bravo, 44′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Bruno Germain, Ricardo Gomes, Alain Roche, Patrick Colleter, Antoine Kombouaré – Laurent Fournier, Paul Le Guen, Daniel Bravo – Amara Simba (François Caldéraro, 77′), David Ginola (Pierre Reynaud, 6′). Entraîneur : Artur Jorge.
Avertissement à Ricardo Gomes.
Expulsions : Touron, 61′.


Maillot utilisé (à manches courtes) :

Maillot domicile 1992-93 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1992-93 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Laurent Fournier taclé
Laurent Fournier taclé
Patrick Colleter à la lutte pour le ballon
Patrick Colleter à la lutte pour le ballon

Vidéo :


Compte-rendu (France Football) :

44′ : suite à un tacle de Touron sur Reynaud, que M. Harrel juge litigieux, Le Guen tire le coup franc qui s’ensuit sur la tête de Bravo. Superbe frappe du Parisien sur laquelle Perez est impuissant (0-1).
61′ : tacle illicite de Touron sur Reynaud qui lui vaut d’être expulsé. A la suite de cet incident de jeu, Mézy entre sur le terrain pour discuter et se retrouve, lui aussi, expulsé.
87′ : reprise de la tête de Vercruysse suite à un bon centre de Martel, mais le ballon passe nettement à gauche de la lucarne.

Note du match : 10/20

Réactions :

Pierre Reynaud : « Le PSG se présentait à Nîmes handicapé par l’absence de quatre titulaires blessés ou grippés (Sassus, Valdo, Guérin, Weah). Après quatre minutes de jeu, c’est David (Ginola) qui connaissait des problèmes et devait sortir du terrain en raison d’une petite contracture au mollet. Le coach m’a demandé de le remplacer tout de suite, je n’ai même pas eu le temps de m’échauffer. Mais c’est mieux ainsi. N’ayant plus disputé de match depuis neuf mois, cela m’a permis de rentrer sans avoir à réfléchir. J’occupais le rôle de milieu offensif gauche, et pour un match de rentrée, cela ne s’est pas trop mal passé. Durant la rencontre, le PSG n’a jamais paniqué, d’ailleurs Nîmes n’a pas été une seule fois menaçant. L’opposition était surtout très physique, engagée. Nîmes a tout donné, en seconde mi-temps peut-être un peu trop d’ailleurs. Après l’expulsion de Touron, nous avons été aidés encore davantage pour faire tourner le ballon. En fin de rencontre, la tension est montée d’un cran pour les Nîmois. Il faut dire qu’avec cette nouvelle défaite à domicile, leur avenir en première division est dangereusement menacé. »


Le stade :

Le Stade des Costières
Le Stade des Costières

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s