PSG – Japon 1-1, 08/10/00, match amical 00-01

Le jeune Sélim Benachour

Dimanche  08.10.2000, match amical, à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – JAPON  1:1 (0:1)
– 15 000 spectateurs environ. Buts : Takahara, 38′ ; Pierre Ducrocq, 90′.
L’Équipe du PSG : Thomas Levaux – Jimmy Algérino, Sylvain Distin, Godwin Okpara, Bernard Mendy – Fabrice Abriel, Pierre Ducrocq, Igor Yanovski, Grégory Paisley – Christian Corrêa, Laurent Leroy. Remplaçants (entrés ou non) : Mickaël Herbet, Frédéric Déhu, Eric Rabesandratana, Fabrice Kelban, Sélim Benachour, Nicolas Fabiano, Matthias Verschave. Entraîneur : Philippe Bergeroo.

Si quelqu’un connait la nature et le timing des remplacements, merci de nous les communiquer en commentaire…


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2000-01 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2000-01 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Fabrice Abriel à la lutte
Fabrice Abriel à la lutte
Le jeune Sélim Benachour
Le jeune Sélim Benachour

Compte-rendu (psgmag) :

C’est une équipe du PSG totalement remaniée avec seulement 3 titulaires habituels sur 11 (Christian, Mendy / Distin et Algerino) qui est alignée pour affronter le Japon. Le match part très doucement, et c’est seulement à la 7ème minute qu’intervient la première action parisienne : sur un corner tiré par Paisley, Yanovski au second poteau remise dans l’axe pour Leroy dont la tête passe largement au – dessus des buts gardés par Kawaguchi. Le jeu s’accélère un petit peu et sur un une – deux entre Paisley et Yanovski sur le côté gauche, Leroy s’empare du ballon… mais sa frappe est contrée par le gardien Japonais (10ème). Sur le contre, les Japonais obtiennent un corner mais Levaux capte sans problème. Le PSG essaie de profiter des moindres espaces offerts par la défense japonaise, ce qui occasionne la première véritable occasion de la partie : sur un centre renvoyé, Yanovski tente une frappe de demi – volée contrée par une jambe japonaise. Sur le corner, Christian reprend de la tête mais le ballon passe au – dessus (17ème). Les Japonais commencent à prendre le jeu à leur compte et après deux actions successives à la 26ème minute, ils ouvrent finalement le score à la 38ème par Takahara qui reprend un centre d’une superbe reprise de volée au second poteau (0-1, 38ème). Sur l’engagement, Leroy intercepte, remise sur Christian qui transmet à Paisley démarqué mais qui frappe au – dessus. C’est donc sur ce score de 1-0 pour le Japon que l’arbitre siffle la mi – temps.

Dès le retour des vestiaires, le PSG pousse pour égaliser. Ainsi, sur un bon centre d’Algerino, Christian puis Leroy sont trop courts pour reprendre de la tête (52ème). Trois minutes plus tard, c’est Ducrocq qui se met en valeur en adressant une belle frappe bien captée par le gardien Japonais (55ème). Le rythme du match baisse fortement mais sur un contre, Christian remet sur Leroy mais sa frappe est contrée (70ème). Les Japonais ne comptent pas laisser l’initiative aux Parisiens, et sont bien près de doubler la marque lorsque Kubo s’enfonce dans la défense parisienne, fixe Levaux puis pique son ballon mais celui – ci rebondit sur le poteau (75ème). La fin de match est beaucoup plus animée : Christian est tout près d’égaliser après un exploit personnel dans la surface japonaise mais son tir passe largement au – dessus (88ème). Le Parc pense maintenant que l’égalisation ne pourra plus être acquise, mais comme contre le Bayern, le PSG trouve les ressources nécessaires pour égaliser dans les arrêts de jeu : sur une passe en profondeur de Sélim Benachour, récemment intégré au groupe pro, la défense japonaise cafouille sa relance ce qui permet à Ducrocq de propulser le ballon de la tête au fond des filets (1-1, 90ème)… Récompense pour un match pas toujours emballant, mais qui aura prouvé que les joueurs du PSG ne lâchent rien, qu’ils soient titulaires ou non !

Réactions :

Philippe Bergeroo : « Le Japon était un gros morceau mais je suis satisfait du résultat. Il y a eu un peu de déchet dans la passe et dans la finition, mais les gars se sont bien accrochés. Ils ont fait un match de professionnels. Il faut maintenant gagner contre Marseille pour confirmer nos derniers bons résultats. »

Sylvain Distin : « Ce soir, les jambes étaient lourdes car on a beaucoup travaillé cette semaine. Mais le moral a toujours été bon. Quant à Marseille, ce n’est pas un match particulier. On prépare tous les matches de la même façon, qu’il s’agisse du leader ou d’un promu. »

Philippe Troussier (sélectionneur du Japon) : « Je suis un entraîneur heureux. Je viens jouer en France, dans mon pays, avec une équipe qui me plaît. Nous nous sommes préparés à Clairefontaine, ce qui constitue une chance pour nous. Ce match au Parc contre le vice – champion de France va nous procurer beaucoup d’expérience. Çà brise les complexes. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s