Cannes – PSG 2-1, 10/07/79, match amical 79-80

Mardi 10.07.1979, match amical de pré-saison, à Cannes, sans doute au Stade Pierre-de-Coubertin :
A.S. CANNES (D2) PARIS ST-GERMAIN F.C. 2:1 (0:0)
– 2 500 spectateurs. Buts : Bernard Bureau, 79′, Bernardet, 84′, Rosier, 88′.
L’Équipe du PSG : Dominique Baratelli – Jean-Marc Pilorget, Bernard Caron, François M’Pelé, Éric Renaut – Dominique Bathenay, Luis Fernandez, Jean-Claude Lemoult, Jean-Noël Huck – Bernard Bureau, Sarr Boubacar. Entraîneur : Vélibor Vasović.


Maillot probablement utilisé :

Maillot domicile années 70 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1979-80 (collection MaillotsPSG)

Compte-rendu (presse) :

Match expérimental ! C’est sous cette appellation que l’on pouvait classer cette rentrée amicale entre deux clubs dont les joueurs n’avaient que cinq jours d’entraînement dans les jambes. Les deux entraîneurs avaient, en effet, décidé de tester certains de leurs hommes.

Pour Cannes et Robert Domergue, il s’agissait d’effectuer une véritable revue d’effectif : elle lui permit d’apprécier les possibilités d’une vingtaine d’éléments. Pour Paris et Vasovic, il fallait avant tout intégrer les nouveaux Boubacar et Huck.

M’Pelé l’ex-buteur reconverti a réalisé des débuts plus que prometteurs à une place de libero qui pourrait devenir sa nouvelle attribution et qu’il effectua même des interventions dignes d’un spécialiste.

La défense du P.-S.-G. fut d’ailleurs la principale satisfaction de Vasovic. L’entre-jeu, par contre, n’a pas convaincu. Huck et Bathenay notamment ; nul doute que l’arrivée d’Alves, fera le plus grand bien à l’équipe de la capitale qui manque, pour l’instant, d’un véritable patron.

Les Cannois, de leur côté, ont montré qu’il faudrait certainement compter avec eux, cette année, en seconde Division. L’équipe est apparue solide en défense avec la charnière centrale Modeste-Desplanches qui devrait faire parler d’elle et l’entre-jeu fourni et de qualité avec Arribas, Bernardet, Rosier et Loubet mais également avec les deux jeunes Casoni et Bertucci. Une attaque incisive enfin avec Sither et l’ex-Troyen Baoken, l’avant-centre Trivino, de son côté, devra être revu après la période nécessaire d’adaptation.


Le stade :

Vue aérienne du stade Pierre-de-Coubertin
Vue aérienne du stade Pierre-de-Coubertin

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s