PSG – Strasbourg 2-0, 22/09/95, Division 1 95-96

Vincent Guérin au milieu des strasbourgeois

Vendredi 22.09.1995, Championnat de France, Division 1, 10e journée (1re place, à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – R.C. STRASBOURG  2:0 (1:0)
– 33 000 spectateurs environ. Buts : Julio Dely Valdés, 17′ ; Julio Dely Valdés, 64′.
L’Équipe du PSG : Richard Dutruel – José Cobos (Bernard Allou, 46′), Bruno Ngotty, Stéphane Mahé, Patrick Colleter – Laurent Fournier, Francis Llacer, Vincent Guérin, Paul Le Guen – Youri Djorkaeff (Pascal Nouma, 83′), Julio Dely Valdés (Patrice Loko, 76′). Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à Laurent Fournier et Paul Le Guen.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1995-96 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Youri Djorkaeff
Youri Djorkaeff
La joie de Julio Cesar Dely Valdes, auteur d'un doublé
La joie de Julio Cesar Dely Valdes, auteur d’un doublé
Francis Llacer presse Keller
Francis Llacer presse Keller
Vincent Guérin au milieu des strasbourgeois
Vincent Guérin au milieu des strasbourgeois
Le Virage Auteuil (Mouvement Ultra)
Le Virage Auteuil (Mouvement Ultra)

Vidéo :


Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Le jour de Dely Valdes

En inscrivant les deux buts du match contre Strasbourg, le Panaméen Dely Valdes a démontré une nouvelle fois toutes ses qualités de buteur. Après dix journées, il porte son total à huit unités, soit – déjà – une de plus que George Weah à la fin de la saison dernière. Les dirigeants parisiens peuvent être contents : Dely Valdes, c’est du pain béni.

Tout a commencé, pour l’ancien joueur de Cagliari, à la dix-septième minute, lorsqu’il récupère un centre de Le Guen et enchaîne un contrôle et une frappe du gauche. Vencel est battu. Comme il le sera à la soixante-quatrième minute, sur une remarquable action collective des Parisiens, conclue en beauté par Dely Valdes. C’est d’abord Fournier qui accélère côté droit ; c’est ensuite Djorkaeff qui alerte Allou ; c’est enfin ce dernier qui laisse passer pour Dely Valdes, qui marque en plaçant le ballon sous la barre. A cet instant, il ne peut plus rien arriver à Paris qui, dans l’ensemble, mérite sa victoire, même si Fournier aurait pu quitter ses camarades à la mi-temps, à la suite d’une faute volontaire sur Mostovoi. Mais M. Harrel, qui ne lui donne qu’un carton jaune, laisse donc les deux équipes à onze contre onze. Et, dans ce contexte-là, Paris est plus fort. Comme il le fut, d’ailleurs, quatre mois plus tôt, au cours de la finale de la Coupe de France, contre le même adversaire. Après la défaite à Montpellier, Paris reprend donc des couleurs. Et, petit événement, l’ancien Nantais, Loko, a rejoué.

Réactions :

Luis Fernandez : « Après notre défaite à Montpellier et, malgré les absences, il fallait absolument reprendre le chemin de la victoire. C’est ce qu’on a fait contre une équipe de Strasbourg qui possède de la qualité. Nous avons fait d’excellentes choses, surtout en première mi-temps où nous aurions pu mener par deux ou trois buts d’écart. Ensuite, ce fut un peu plus laborieux, mais c’est normal, on ne peut pas toujours jouer sur le même rythme. Nous avions encore beaucoup d’absents, mais il faut faire avec. Les joueurs qui étaient sur le terrain m’ont prouvé, en tout cas, qu’ils avaient du coeur et de la qualité. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s