PSG – Guingamp 3-0, 22/09/15, Ligue 1 15-16

Photo M. de Martignac, leparisien.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-le-psg-repart-du-bon-pied-face-a-guingamp-22-09-2015-5117245.php)

Mardi 22.09.2015, Championnat de France, Ligue 1, 7e journée (1re place), à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – E.A. GUINGAMP  3:0 (1:0)
– 45 138 spectateurs. Buts : Javier Pastore, 18′ ; Ángel Di María, 77′, Zlatan Ibrahimović, 83′.
L’Équipe du PSG : Kevin Trapp – Grégory Van der Wiel (Thiago Silva, 66′), Marcos Marquinhos, David Luiz, Maxwell Scherrer – Javier Pastore (Marco Verratti, 75′), Thiago Motta, Blaise Matuidi – Ángel Di María (Ezequiel Lavezzi, 84′), Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Blaise Matuidi.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2015-16
Maillot domicile 2015-16

Photos du match :

Photo M. de Martignac, leparisien.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-le-psg-repart-du-bon-pied-face-a-guingamp-22-09-2015-5117245.php)
Javier Pastore, excellent ce soir, ouvrira le score ( M. de Martignac)
Photo M. de Martignac, leparisien.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-le-psg-repart-du-bon-pied-face-a-guingamp-22-09-2015-5117245.php)
Intervention de Kevin Trapp (M. de Martignac)
Photo M. de Martignac, leparisien.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-le-psg-repart-du-bon-pied-face-a-guingamp-22-09-2015-5117245.php)
Zlatan Ibrahimovic a retrouvé le chemins des filets, même s’il aura manqué un penalty (M. de Martignac)
Photo M. de Martignac, leparisien.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-le-psg-repart-du-bon-pied-face-a-guingamp-22-09-2015-5117245.php)
Angel Di Maria, auteur du 2ème but (M. de Martignac)
Photo M. de Martignac, leparisien.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-images-le-psg-repart-du-bon-pied-face-a-guingamp-22-09-2015-5117245.php)
Javier Pastore, sans doute l’homme du match (M. de Martignac)

Vidéo (cliquez sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (CulturePSG) :

Paris à l’usure

Le PSG a battu Guingamp 3-0 grâce à des buts de Pastore, Di Maria et Ibrahimovic mais est longtemps resté sous la menace après l’ouverture rapide du score du premier. Le PSG a en revanche très bien fini. Suite à ce résultat, le PSG est leader avec 17 points.

Le match :

Après à peine 25 secondes de match, la physionomie avec onze Guingampais dans leurs quarante derniers mètres et des Parisiens qui vont donc devoir contourner le mur de Bretagne. Le côté droit avec Pastore, Di Maria et Van der Wiel prend vite le ballon et le latéral envoie au bout de quatre minutes un excellent centre pour Cavani. Ce dernier reprend de la semelle et permet au gardien danois Lössl de briller. Le PSG peine à accélérer et les opportunités, plus que les occasions, s’accumulent avec des corners ou des centre dangereux. C’est finalement la deuxième occasion qui est la bonne : Pastore sert Zlatan aux 30m qui utilise l’appel en profondeur de Di Maria pour se retourner et finalement servir Pastore aux 20m. Ce dernier se met dans le bon sens et envoie une frappe d’une précision redoutable au ras du poteau droit (1-0, 18e).

La muraille est tombée et manque de s’écrouler définitivement dans la minute quand Maxwell déborde côté gauche et sert Zlatan en retrait à l’entrée de la surface. Sans contrôle, le Suédois envoie une fauleuse frappe enroulée du pied gauche qui lèche la lucarne opposée de Lössl, battu. Le PSG continue de dominer mais ne se crée que peu d’occasions, à l’image d’une frappe puissante d’Ibra que Lössl repousse des poings. Guingamp s’enhardit même peu à peu, surtout par le biais de contres et frôle l’égalisation à deux reprises en fin de mi-temps : Trapp sort tout d’abord de sa lucarne un coup-franc lointain et très vicieux de Salibur avant que Sankharé ne loupe le cadre en excellente position suite à un corner mal géré. A la pause, le PSG mène 1-0, a largement eu le ballon mais finalement peu d’occasions et s’est même fait peur en toute fin de mi-temps face à un adversaire venu pour défendre.

Les Parisiens reviennent bien en seconde période, notamment dans la foulée de Pastore et Ibrahimovic. Le premier anime, le second frappe et il fait trembler Guingamp à deux reprises en cinq minutes, d’abord sur un coup-franc puissant puis ensuite sur un duel dans un angle très fermé où Dos Santos vient suppléer son gardien devant la ligne. Paris domine mais ne se crée pas beaucoup d’occasions, comme lors de la première période. Le match s’enflamme par instants, notamment sur les envolées d’un Pastore en grande forme, mais l’écart ne se creuse pas et le meilleur parisien du soir perd son duel face à Lössl suite à une interception dans les pieds de Sorbon.

L’entrée de Thiago Silva à la place de Van der Wiel montre même, en quelque sorte, que la menace guingampaise reste toujours vivante, même si Trapp assure sur les rares fois où il est sollicité, toujours dans les airs. Blanc continue même de faire entrer du lourd avec Verratti à la place de Pastore quinze minutes avant la fin. Dès son entrée, le petit Italien envoie Zlatan vers le but mais le Suédois est dans un coin fermé. Il dribble, se met sur son pied gauche et frappe fort. Trop pour Lössl qui ne peut que repousser et voit Di Maria marquer de près sous ses yeux (2-0, 76e). Paris est soulagé et Zlatan régale juste après ce deuxième but où il est impliqué, comme sur le premier. Aux 30m, le Suédois enchaîne contrôle en pivot impeccable, jongles et passe en profondeur du pied gauche pour son ami Maxwell mais Lössl se montre plus solide dans son duel que quelques instants auapravant.

Pour autant, le troisième but arrive quelques secondes plus tard, toujours avec Zlatan Ibrahimovic à la baguette. Il tente une louche pour Matuidi qui est repoussée sur Di Maria dans la surface et l’Argentin lui remet à 15m du but, excentré. Ibra rate légèrement son contrôle mais sa frappe du droit en fin de course va se nicher dans le petit filet opposé, de façon imparable (3-0, 83e). Dans la foulée, Cavani provoque un penalty sur un duel litigieux mais Ibra, pourtant bien soulagé par son but précédent, rate sa tentative. Lössl part du bon côté et la précision est moins au rendez-vous que d’habitude et le Danois gagne ce duel de scandinaves. Cavani aurait pu marquer son petit but sur la reprise suite à l’arrêt mais il se loupe complètement.

Ce sera la dernière occasion du match, le PSG gagne finalement assez largement grâce à sa bonne fin de match. Pastore aura été l’homme de la rencontre, même si le score s’est creusé après sa sortie.

Le point au classement :

Suite à cette victoire, le PSG a désormais 17 points, soit quatre de plus que Rennes, son dauphin, et une diffrérence de buts de +10, la meilleure de L1. Le reste de la 7ème journée sera jouée mercredi et jeudi soir mais aucune équipe ne peut rejoindre le PSG.

Réactions :

Laurent Blanc :

Satisfait de la manière ?
« Quand on gagne, on est satisfaits car c’est synonyme de trois points et c’est bien pour le classement mais on n’est pas forcément satisfaits du jeu, il y a une certaine période qui nous a un petit peu déçus. Une victoire, c’est déjà bien mais une victoire avec la manière et on est pleinement satisfaits. Cela arrive rarement dans la saison qu’on soit pleinement satisfaits. »

Le cas Pastore :
« Ce n’est qu’un match. Il a été titulaire et, quand les joueurs sont titulaires, il vaut mieux qu’ils soient bons, Javier a été très bon ce soir, voilà ce que je peux dire ce soir. La concurrence est très dure partout, pas qu’au milieu. Il fait partie des réflexions que l’on va avoir mais on en est conscients depuis le début de la saison. On a 23 joueurs qui veulent jouer et, à chaque fois, on en mettra que onze sur le terrain, sept sur la feuille de match des remplaçants et malheureusement quelques uns en tribune aussi.

Marquinhos arrière droit, une piste pour le futur ?
« J’adore vos questions, elles sont très pertinentes (il rigole). Aujourd’hui, Serge Aurier était suspendu et Gregroy Van der Wiel a un petit problème à l’aine donc c’est la logique qui veut que je fasse rentrer Thiago Silva pour jouer dans l’axe et que je pousse Marquinhos à droite. Il a déjà occupé ce poste-là, souvenez-vous l’année dernière, il a été très bon à Chelsea à ce poste-là. C’est quelqu’un qui est très bon dans l’axe, qui peut être très bon sur les côtés et qui, à mon avis, pourrait être bon aussi devant la défense. Des joueurs qui peuvent jouer à pas mal de postes en étant performants, c’est une bonne chose pour un entraîneur. »

Ibra buteur, un ouf de soulagement ?
« Ibra marquera beaucoup de buts. Vous avez dit « ouf » vous ? On va dire ouf à chaque fois qu’Ibra va marquer ? On va le dire assez souvent. C’est un garçon qui marquera des buts, il a juste besoin de retrouver son niveau physique, qu’il est en train de retrouver. » Tallaron fait une allusion à Blanc qui a continué à jouer jusqu’à 37 ans et le coach répond : « C’est dur et l’âge est un élément important. Je pense qu’il va falloir aussi le gérer. A 34 ans, on récupère beaucoup moins d’abord et les blessures sont plus difficiles à surmonter. Il va falloir faire très attention, que cela soit pour Ibra ou pour d’autres joueurs qui ont dépassé la trentaine. Cela fait partie de la gestion de l’effectif à réfléchir. »

Le match à Nantes à samedi :
« Il faut bien récupérer de la débauche d’énergie et bien se préparer. Ce match-là va être très bénéfique pour nous parce qu’entre ceux qui ont joué ce match ce soir et ceux qui avaient joué à Reims, ils avaient besoin d’enchaîner les matches et cela commence à le faire. C’est la première fois qu’on joue trois jours après un match depuis le début de la saison. J’ai discuté un peu avec les joueurs à la fin et ils ont souffert physiquement. C’est une très bonne chose pour la suite. »

Blaise Matuidi :

Le match :
« C’est une belle victoire et je pense qu’on a maîtrisé le match, même si… On met trois buts dont deux à la fin et je pense qu’on pouvait faire mieux. On le sait mais l’essentiel est là avec une belle victoire. C’était important de renouer avec la victoire après ces deux matches nuls et on est satisfaits par rapport à ça. Comme je l’ai dit, on peut mieux faire mais on va continuer à travailler pour essayer de se mettre à l’abri un peu plus vite. C’est bien, on reprend notre marche en avant après les deux matches nuls. »

Une Ligue 1 pas si facile que ça face à des adversaires défensifs :
« Bien sûr que ce n’est pas évident. Il y a des équipes qui ne veulent pas prendre de valises comme on dit. L’année dernière, Guingamp était venu et en avait pris donc je pense leur entraîneur, qui est très bon, a dû faire passer le mot et ils étaient venus ici pour ne pas prendre de but je pense. C’est pour ça qu’ils étaient regroupés et voulaient procéder par contres. On a été patients et on a su parfois avoir de bonnes combinaisons, notamment sur les côtés, pour les mettre en difficultés. Cela s’est décanté tardivement mais l’essentiel est fait. Aujourd’hui, on aurait même pu en mettre un quatrième et on est satisfaits pour ça.»

Zlatan Ibrahimovic :
« Il est content mais c’est un gagneur et je pense qu’il est aussi déçu de ne pas avoir marqué ce penalty. Il en a vu d’autres, bien sûr, mais on est contents pour lui et j’espère que cela va lui faire du bien pour la suite du championnat.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s