PSG – Zamalek 1-0, 25/07/07, match amical 1 07-08

Péguy Luyindula, l'unique buteur du match (Ch. Gavelle)

Mercredi 25.07.2007, match amical de pré-saison, à Deauville, au Stade Commandant-Hébert :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – ZAMALEK S.C. (Egy.)  1:0 (2:0)
– 3 000 spectateurs environ. Buts : Péguy Luyindula, 36′, sur penalty.
L’Équipe du PSG : Mickaël Landreau (Jérôme Alonzo, 46′) – Youssouf Mulumbu (Bernard Mendy, 46′), Grégory Bourillon, Zoumana Camara (Sylvain Armand, 46′), Mamadou Sakho (Larrys Mabiala, 46′) – Loris Arnaud (Sammy Traoré,  46′), Didier Digard (Jérémy Clément, 46′), Younousse Sankharé (Marcelo Gallardo, 46′), Jérôme Rothen (David Ngog, 46′) – Péguy Luyindula (Pierre- Alain Frau, 46′), Amara Diané (Pedro Pauleta, 46′). Entraîneur : Paul Le Guen.


Maillot utilisé :

dom0708
Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(Collection La Mémoire du PSG)
(Collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les parisiens avant le coup d'envoi (Ch. Gavelle)
Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Marcelo Gallardo (Ch. Gavelle)
Marcelo Gallardo (Ch. Gavelle)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Didier Digard échappe à un tacle (Ch. Gavelle)
Didier Digard échappe à un tacle (Ch. Gavelle)
Péguy Luyindula, l'unique buteur du match (Ch. Gavelle)
Péguy Luyindula, l’unique buteur du match (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Un vrai test !

Avant de se rendre ce week-end à Londres pour l’Emirates Cup, le PSG a remporté une victoire significative face à Zamalek. Une rencontre à laquelle l’ensemble du groupe a participé, Camara et Bourillon formant notamment la défense centrale du PSG en première période. L’unique but de la rencontre a été inscrit par Luyindula sur penalty (36e).

Flanqué du numéro 15 dans le dos, Zoumana Camara, fraîchement débarqué au PSG, constitue forcément l’attraction de ce match amical disputé à Deauville devant plus de 3000 personnes. Associé en défense centrale à Grégory Bourillon, qui dispute également son premier match en rouge et bleu, l’ancien stéphanois touche son premier ballon dès la 2e minute. Un puissant dégagement qui permet au PSG de se dégager de la pression adverse.

Entre temps, Luyindula avait déjà inquiété le gardien adverse sur un bon service d’Arnaud (1ère). Un centre-tir de Rothen (10e), toujours très remuant, puis une frappe en rupture de Diané (19e) après un bon travail de Sakho assoient un peu plus la domination du PSG. Alors que le jeu tend à se durcir, Bourillon est bousculé dans la surface de réparation et obtient un penalty. Luyindula s’élance et ouvre le score pour le plus grand plaisir des nombreux supporters présents (1-0, 36e).

Jusqu’alors peu sollicité, Landreau capte parfaitement une puissante frappe de Saad (42e). Dans la foulée, Bourillon, en position de dernier défenseur, accroche son attaquant et est contraient de rejoindre le vestiaire quelques secondes avant ses coéquipiers (44e). Le PSG débute la seconde période avec dix nouveaux joueurs et évoluera donc en infériorité numérique. Jérôme Alonzo prend place dans le but alors que Mickael Landreau cède le brassard qu’il arborait en première période, à Pedro Pauleta.

Frau en solitaire (50e) et Traoré de la tête (60e), rappellent aux joueurs d’Henri Michel que même réduit à dix le PSG continuera d’attaquer. Malgré quelques jolis gestes techniques, notamment de Clément, qui soulèvent des « olé » dans le public, l’intensité de la rencontre diminue. Une frappe de Ngog, claquée en corner par le gardien adverse, clôturera cette rencontre animée (88e). Place désormais à L’Emirates Cup avec des adversaires aussi prestigieux que Valence, l’Inter ou Arsenal.

Réactions :

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG) : « Jouer toute une période à dix a été un bon exercice, même si nous aurions préféré jouer à 11. Concernant Grégory Bourillon, il n’est pas loin des autres même s’il doit encore travailler physiquement. L’objectif est maintenant de maintenir la motivation du groupe. Nous sommes satisfaits. Nous avons produit du beau jeu ce soir. Les gens qui viennent nous voir jouer sortent heureux du stade. Sankharé et Digard ont formé un bon duo en première période. Dommage que Younousse (Sankharé) soit suspendu pour les quatre 1er matches de la saison. Pour tous ces jeunes, tout va véritablement débuter avec la découverte de la Ligue 1. »

Zoumana Camara (Défenseur du PSG) : « Pour mon premier match, c’était intéressant de ressentir ces premières sensations. J’ai évolué avec Bourillon dans l’axe. C’est une charnière qui se découvre. Je le connaissais un peu et je savais qu’il formait une défense de qualité à Rennes. Je n’ai participé qu’à la première période, mais c’était un match engagé face à une belle équipe du continent africain. J’essaye de prendre mes marques. Je n’ai rejoint le groupe qu’hier et j’apprends à découvrir mes coéquipiers. Les premiers contacts se passent bien. »

Grégory Bourillon (Défenseur du PSG) : « Je suis heureux de retrouver les terrains. C’est évident que je manque de compétition, mais je n’ai pas pu jouer toute première période puisque j’ai été expulsé à la 44e minute. J’apprends à découvrir mes coéquipiers. Cette victoire me semble méritée et c’est une bonne chose à une semaine de la reprise. »


Le stade :

Le Stade Commandant-Hébert
Le Stade Commandant-Hébert

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s