Brest – PSG 2-2, 24/04/11, Ligue 1 10-11

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2050/25625/match/Brest-PSG/Brest-PSG-2-2)

Dimanche 24.04.2011, Championnat de France, Ligue 1, 32e journée (4e place), à Brest, au Stade Francis-Le-Blé :
STADE BRESTOIS 29 – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:2 (2:1)
– 14 550 spectateurs. Buts : Mathieu Bodmer, 21′, L.Touré, 37′, Grougi, 45’+2 ; Kantari, 87′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Grégory Coupet (Apoula Edel, 35′) – Christophe Jallet, Sylvain Armand, Mamadou Sakho, Siaka Tiéné – Claude Makélélé, Jérémy Clément (Jean-Christophe Bahebeck, 63′) – Ludovic Giuly, Mathieu Bodmer (Mevlüt Erding, 78′), Nenê Carvalho – Guillaume Hoarau. Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissement à Siaka Tiéné.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2050/25625/match/Brest-PSG/Brest-PSG-2-2)
Jérémy Clément (Ch. Gavelle, psg.fr)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2050/25625/match/Brest-PSG/Brest-PSG-2-2)
Entré à la place de Grégory Coupet, blessé, Apoula Edel arrête un penalty de Grougi. La défense n’aura hélas pas suivi, permettant aux brestois de marquer quand même… (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2050/25625/match/Brest-PSG/Brest-PSG-2-2)
Nenê balle au pied, devance Granddi Ngoyi, prêté à Brest (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2050/25625/match/Brest-PSG/Brest-PSG-2-2)
Guillaume Hoarau presse Kantari qui trompera son propre gardien. 2-2 in extremis! (Ch. Gavelle)

Vidéo (cliquez sur l’image) :

1011_Brest_PSG_video


Compte-rendu (psgmag) :

Après sa qualification pour la finale de la coupe de France en milieu de semaine, Paris se déplaçait à Brest pour le compte du championnat, dans l’espoir d’obtenir une troisième victoire consécutive en L1. L’entraîneur brestois pouvait compter sur l’intégralité de son effectif, à l’exception d’Omar Daf. Ngoyi, prêté par le PSG, était titulaire au milieu de terrain. Du côté du PSG, tout le monde était là sauf Luyindula, toujours blessé. Antoine Kombouaré revenait à sa défense classique — Tiéné-Sakho-Armand-Jallet —, et Ludovic Giuly retrouvait sa place de titulaire. Mais la principale surprise venait du milieu de terrain avec la titularisation de Jérémy Clément à la place de Clément Chantôme.

Le match en bref

Le début de rencontre est assez équilibré, et la première situation vraiment dangereuse intervient pour les Bretons : Baysse parvient à centrer dans la surface, Larsen Touré manque le ballon de peu, et Coupet sort bien pour endiguer l’action adverse. Peu après le quart d’heure de jeu, Paris obtient un coup franc indirect à l’entrée de la surface, consécutif à un pied haut brestois. Nenê talonne pour Bodmer, dont la frappe en force trompe Elana (0-1, 20e).

Paris commence à dominer assez largement la rencontre, et les occasions de doubler la mise ne manquent pas. Sur un long ballon en profondeur de Bodmer, Hoarau remet instantanément en retrait à Clément, qui frappe sans contrôle de l’entrée de la surface : Elana sort le ballon en corner. Quelques minutes plus tard, c’est Tiéné qui se distingue en tentant une frappe dans le soupirail alors que tout le monde attendait le centre, mais une fois de plus Elana envoie le ballon en corner.

À la demi-heure de jeu, Coupet doit sortir sur blessure, victime d’un écrasement lombaire. Edel le remplace sans échauffement préalable ; deux minutes plus tard, alors qu’il n’a pas touché le moindre ballon, il voit un attaquant adverse s’aventurer sur le côté de la surface. Edel va à sa rencontre et manque sa sortie : Tony Chapron siffle un penalty logique. À noter toutefois que l’action du penalty part d’une faute évidente non sifflée sur Nenê. Grougi se présente pour transformer : Edel se détend parfaitement, mais la défense parisienne n’a pas suivi et Larsen Touré peut pousser le ballon au fond des filets (1-1, 37e).

Paris tente alors de réagir vite, avec Jallet qui trouve Hoarau pour une tête au-dessus des cages, mais Brest va profiter d’un contre dans le temps additionnel pour marquer son deuxième but. Sur un ballon anodin au milieu de terrain, Nolan Roux prend à défaut Sakho et lance Larsen Touré côté droit. Celui-ci centre à mi-hauteur devant le but, et Grougi peut fusiller Edel de près (2-1, 45e+1). Juste avant la mi-temps, Paris manque de peu l’égalisation avec Bodmer, à la réception d’un centre contré, qui tente une volée qui part au-dessus. Paris regagne donc les vestiaires mené au score.

La seconde période commence difficilement pour Paris. Non pas que les Brestois dominent réellement la rencontre mais, forts de leur avantage, ils restent bien en place et empêchent les Parisiens d’amener le danger devant le but d’Elana. Kombouaré effectue les changements qui lui restent en lançant Bahebeck puis Erding à la place de Clément et Bodmer. Au niveau des faits de jeu, il ne se passe pas grand-chose si ce n’est une agression d’Ahmed Kantari sur Hoarau, avec un coup de coude volontaire en pleine surface, qui aurait pu valoir un penalty et un carton rouge.

Ewolo a ensuite une belle occasion avec une frappe lointaine qui passe un mètre à côté du poteau d’Edel. Et alors que l’on se dirige vers une victoire brestoise, Jallet récupère un ballon côté droit, et traverse le terrain dans la diagonale. Il sert Bahebeck côté gauche, qui temporise et centre du droit. Hoarau coupe la trajectoire, Kantari dévie le ballon de la main, et Paris égalise (2-2, 87e). Après une frappe de Bahebeck qui engendre une envolée plus spectaculaire qu’utile d’Elana, l’arbitre siffle la fin de la rencontre.

Paris manque la passe de trois, et pourra regretter le mauvais passage en fin de première période. Cependant, à la vue de la deuxième mi-temps, et en tenant compte du résultat de Rennes, cela reste un bon match nul obtenu à l’extérieur.


Le stade :

Le stade Francis-Le-Blé
Le stade Francis-Le-Blé

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s