PSG – Flamengo 1-1 (1-3 tab), 10/07/91, Tournoi de Paris 1991

Christian Pérez

Mercredi 10.07.1991, Tournoi de Paris, demi-finale à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – C.R. FLAMENGO (Bré.)  1:1 (0:0), Flamengo vainqueur 3 tirs au but à 1
– 20 000 spectateurs environ. Buts : Christian Pérez, 51′, Zinho, 75′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Bernard Héréson, Geraldão (Pierre Reynaud, 46′), Oumar Sène, Antoine Kombouaré, Patrick Colleter – Bruno Germain, Paul Le Guen, Christian Pérez – Daniel Bravo (David Rinçon, 69′), Amara Simba (Pascal Nouma, 80′). Entraîneur : Artur Jorge.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1991-92, porté lors de ce match (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1991-92, porté lors de ce match (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

9192_TdP_programme


Photos du match :

Le capitaine parisien Oumar Sène et son homologue brésilien avant le coup d'envoi
Le capitaine parisien Oumar Sène et son homologue brésilien avant le coup d’envoi
Bruno Germain
Bruno Germain
Débordement d'Amara Simba
Débordement d’Amara Simba
Christian Pérez
Christian Pérez (Ch. Gavelle)
Pierre Reynaud
Pierre Reynaud
Antoine Kombouaré
Antoine Kombouaré
Sène, marqué de près
Sène, marqué de près
Daniel Bravo
Daniel Bravo
Christian Pérez
Christian Pérez, le seul buteur parisien du soir
Retours aux affaires aussi pour les Boys
Retours aux affaires aussi pour les Boys

Compte-rendu (L’Équipe) :

Dans un Parc des Princes copieusement garni pour ce Tournoi qui sert un peu tous les ans de générale, le Paris-SG 91-92 n’a donné qu’un aperçu de ce qui pourrait être sa saison. Un P-SG, loin d’être au point, et surtout dans l’attente de Ricardo et d’un attaquant de pointe…

Le Paris-SG, faute d’avoir transformé ses tirs aux buts, qui manqua un peu ses retrouvailles avec son public.

Daniel Bravo, avec le cheveu court. a encore plus l’air d’un gamin de Paris. Quand, en fin de première mi-temps, il contrôla de la poitrine une bonne transversale du Brésilien Geraldao en lui ajoutant une bicyclette, on se dit que l’ex-ange du football français avait peut-être retrouvé une partie de ses ailes.

Il le fallait car, jusque-là, le public venu voir le nouveau look du Paris-SG était un peu assoupi par la chaleur et le départ prudent de son équipe. Les Brésiliens de Flamengo avaient bien réussi quelques grigris, mais pas de quoi en faire une montagne.

Quant aux Parisiens. ils avançaient à petits pas sans se casser la tète. Il est vrai qu’Artur Jorge avait prévenu tout son monde : le Tournoi de Paris n’était ni plus ni moins qu’un simple entraînement. Et comme quelques Parisiens étaient encore en retard de préparation, il ne s’agissait pas de mettre la char-rue avant les bœufs. Bernard Brochand, Michel Denisot et tout l’état major du P-SG refaçonné Canal Plus observaient sans broncher ce qui n’était qu’un patron encore pas totalement terminé. On avait appris que Ricardo avait signé trois ans, mais d’ores et déjà, on savait que c’est d’un véritable attaquant de classe internationale que le PSG avait un besoin urgent.

Sous le soleil et devant 20 000 spectateurs, les Parisiens s’étaient d’abord montrés dangereux de la tête, par Germain (20′), Bravo (29′) et encore Bravo (38′). Il fallut finalement un jeu à trois de gauchers pour que le P-SG marque son premier but au Parc. Le premier d’une nouvelle ère. A l’origine, Colleter, sur son côté gauche. qui démarque l’ex-Nantais Paul Le Guen qui trouve le petit Pérez en retrait. Le tir à ras de terre de l’international termine sa course dans les filets avec l’aide du poteau gauche (51′). Moins d’un quart d’heure plus tard, c’est le petit attaquant Zinho qui profitera d’une hésitation de la défense parisienne pour remettre de !’ordre dans le score.

Il ne restait plus alors aux deux équipes qu’à expédier les affaires courantes afin de se départager aux tirs aux buts. C’était finalement le meilleur moyen pour trouver un finaliste à cette gentille partie de reprise. Dans cet exercice, les Brésiliens se montrèrent largement supérieurs.


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s